Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Nik Antropov: le meilleur Kazakh de l’histoire du hockey


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

C’est vrai, le nombre de joueurs qui proviennent du Kazakhstan dans la LNH depuis l’apparition de la ligue est très petit. Les joueurs Kazakhs ayant évolué dans la LNH lors de la dernière décennie se comptent sur les doigts d’une main. Il reste qu’un de ceux-là, Nik Antropov, a quand même connu une belle carrière. Voici une revue de sa carrière.

Antropov a marqué le hockey Kazakh. C’est vrai, il est facile d’être une légende nationale lorsqu’on vient d’un pays qui produit très peu de joueurs de calibre de la LNH. Toutefois, même si le hockey semble progresser dans les dernières années au Kazakhstan, il va falloir attendre longtemps avant de voir un joueur de la trempe d’Antropov en provenance du Kazakhstan.

Antropov est, à mes yeux, le meilleur joueur de hockey Kazakh de tous les temps. Il faut savoir que le joueur de centre de 6″6′ est devenu le joueur qu’il était même s’il ne venait pas d’un pays où le hockey était très populaire. Sa carrière dans le monde professionnel a offensivement commencé lors de la saison 1997-98. Alors qu’il a été repêché au premier tour, 10eme au total, par les Maple Leafs, Antropov a connu une saison 1997-98, qui était également son année de repêchage, du tonnerre.

Cette année-là, alors il a été l’auteur de 39 points en 42 matchs dans la 2e ligue de Russie, il a été également capable d’inscrire, alors qu’il était l’un des plus jeunes joueurs du tournoi, 6 points en 7 matchs lors du championnat du monde junior U20. Il a aussi compilé une production digne de la science-fiction de 54 points en 5 matchs lors du championnat d’Europe U18.

Après avoir été repêché par les Leafs, en 1998, le joueur de centre natif de Ust-Kamenogorsk au Kazakhstan a passé à un autre niveau, lui qui a fait le saut, à l’âge de 18 ans, dans la ligue élite russe. Il a été aussi très bon lors de sa 2e participation au CMJ U20, inscrivant 8 points en 6 matchs. Il a fait le saut avec les Leafs à l’âge de 19 ans seulement, en 1999-00. Il aura connu sa première vraie bonne première saison en 2002-03, alors qu’il a été l’auteur de 45 points en 72 matchs en plus de cumuler 124 minutes de pénalités.

Celui qui a joué pour le Barys Astana dans la KHL a connu une saison de 56 points avec les Leafs. En 2008-09, alors qu’il en était à sa 9e saison avec la formation de la ville reine, le père de Danil Antropov a été échangé aux Rangers de New York contre un choix de 2e tour. Alors qu’il connaissait déjà une très bonne saison avec les Leafs, lui qui en était, avant la transaction, à 46 points en 63 matchs, il a poursuivi sur cette lancée avec les Rangers, cumulant 13 points en 18 matchs.

Quelques mois plus tard après l’échange, celui qui a joué pour le Dynamo de Moscou pour une saison avant de venir dans la LNH est devenu agent libre sans compensation et a décidé d’aller poursuivre sa carrière avec les Thrashers d’Atlanta. C’est avec les Thrashers/Jets qu’Antropov a connu les meilleurs moments en carrière, dont sa saison de 67 points en 2009-10 avec les Thrashers. Après avoir passé 4 ans dans l’organisation des Thrashers/Jets, le Kazakh a mis le cap sur la KHL, plus précisément sur le Barys Astana, l’équipe Kazakh de la KHL.

Après 2 saisons avec Astana, Antropov a décidé, après la saison 2014-15, de mettre un terme à sa carrière. Voilà comment s’est conclue la carrière d’un joueur qui a marqué l’histoire sportive de son pays et qui a été reconnu principalement pour son jeu physique ainsi que son ardeur au travail.

Même s’il n’était pas une super vedette dans la LNH ou même dans la KHL, Antropov restera un véritable pionnier dans le hockey kazakh. J’ai hâte de voir si son fils, Danil, qui évolue avec les Generals d’Oshawa dans la OHL, pourra éventuellement suivre les traces de son père.

Crédit photo: CBC.ca

Du même auteur:

Fedor Gordeev: un défenseur de 6 pieds 6 pouces pas comme les autres

Beck Maletsyn: un bel espoir qui n’a pas eu de réelles chances de se faire valoir

Mots clés: , , ,