Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Top 10 des joueurs injustement ignorés lors du dernier repêchage de la LNH


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Il y a quelques jours, le repêchage de la LNH s’est tenu et comme chaque année, il y a eu un lot de surprises. Alors que certains joueurs ont injustement été ignorés, voici mon top 10 de joueurs qui ont n’ont pas été choisis alors qu’ils méritaient de se faire appeler.

10-Nathan Duncley, C
Duncley a connu une bonne saison cette année à l’âge de 17 ans avec les Frontenacs de Kingston et les Knights de London dans la OHL. Je le voyais sortir dans les environs du 3e ou du 4e tour. Iil a connu une très bonne saison, lui qui a été l’auteur de 57 points en 60 matchs, le joueur de centre est un attaquant fougueux qui possède un bon potentiel offensif.

9-Artyom Borshyov, D
Évoluant pour une ligue junior assez peu connue aux États-Unis (NCDC), le défenseur biélorusse possède un bon potentiel offensif qu’il a démontré lors du championnat mondial U18. Il était même le capitaine de la Biélorussie lors du championnat U18. Le défenseur de 6″3′ est un défenseur offensif qui est créatif et qui est capable de générer de belles choses offensivement.

8-Lukas Wernblom, LW
Wernblom a passé la majorité de la saison dans la 2e ligue de Suède (Allsvenskan) et sans dire qu’il a épaté la galerie cette année, il a quand même connu une solide saison à mes yeux. Son passage dans la ligue Allsvenskan n’a rien d’extraordinaire, mais il a marqué beaucoup de points dans le junior ainsi que lors du Championnat du monde U18. Étant un attaquant talentueux et surtout très agile, Wernblom était un joueur que je voyais sortir dans les environs du 4e tour considérant tout le talent dans cette cuvée.

7-Samuel Harvey, G
Alors que son coéquipier à Rouyn-Nordan, Zachary Émond, a été sélectionné au 6e tour par les Sharks de San Jose, Harvey est reparti de Chicago sans être appelé. À l’âge de 19 ans, Harvey a connu une saison extraordinaire, affichant une moyenne de buts alloués de 2,10 et un pourcentage d’efficacité de ,930, des chiffres hallucinants alors qu’il jouait dans la LHJMQ, une ligue très offensive. Le gardien natif d’Alma en était peut-être à sa 3e année d’éligibilité au repêchage, mais ses qualités et sa technique ne font pas de doutes, et il aurait mérité qu’une équipe tente sa chance avec lui avec la saison qu’il a connue.

6-Axel Bergkvist, D
Si Bergkvist est si peu connut C’est parce qu’il n’a pas pas eu la chance de représenter son pays lors des différents championnats internationaux. Ayant connu une très bonne saison dans le junior suédois, le petit défenseur était bien en selle pour avoir son moment de gloire à Dallas il y a quelques jours. Le défenseur suédois possède de très bonnes qualités offensives et il risque de progresser de façon exponentielle dans les prochaines années.

5-Kristian Tanus, C
Ayant connu une bonne saison avec de bonnes performances dans le junior finlandais et lors du dernier championnat du monde U18, Tanus fait partie des joueurs peu relatés de ce repêchage. Pourtant, son talent et ses qualités offensives sont indéniables. Tanus est un joueur qui est capable d’organiser des attaques, qui a de très bonnes mains et qui, malgré ses 5″8′, est difficile à contenir pour les défenseurs adverses.

4-Jerry Turkulainen, LW
Il en était peut-être à sa 3e année d’éligibilité, mais Turkulainen n’aurait pas dû passer sous le radar. Considérant son âge et ce qu’il a démontré jusqu’ici, il avait une longueur d’avance sur bien des joueurs qui ont été repêchés samedi à Dallas. La raison pourquoi il est si peu connu est qu’il n’a participé à presque aucun championnat international dans sa carrière. Alors qu’il évolue en Finlande, l’ailier de 5″7′ en était, à 19 ans, à sa 2e année complète en ligue élite de Finlande (aussi appelé Liiga), et cette année, alors qu’il a été l’auteur de 33 points en 52 matchs, il a terminé au 2e rang des pointeurs de la Liiga de moins de 20 ans. L’attaquant finlandais est un excellent passeur qui possède de bonnes mains.

3-Anderson MacDonald, LW

Son attitude, sa constance ainsi que son jeu défensif ne font pas l’unanimité, mais il reste qu’après sa saison incroyable de 16 ans avec le Phoenix de Sherbrooke, MacDonald était vu comme un espoir de premier tour et même qu’il était dans le top 15 de certaines listes. Pourtant, après sa mauvaise saison avec les Wildcats de Moncton, lui qui a été transigé là-bas, l’ailier gauche a été ignoré par les 31 formations du Circuit Bettman. C’est difficile de croire que les différentes formations de la LNH n’ont pas décidé de courir un risque avec un si beau talent en 6e ou en 7e ronde.

2-Stéphane Patry, LW
Jouant en Suisse à l’âge de 16 ans, Patry en était à sa première année en Amérique du Nord cette année, et ce, avec les Otters d’Erie dans la OHL. Il n’a pas connu une bonne année avec les Otters, mais il a connu un excellent tournoi lors du championnat mondial U18. Étant un attaquant assez négligé, mais très agile, je m’attendais, malgré la transition difficile de notre côté de l’Océan, qu’il allait être repêché.

1-Nando Eggenberger, RW
À mes yeux, c’est probablement le plus gros scandale du repêchage. Comment un joueur de cette trempe, qui a même été perçu par moment comme un espoir de premier tour, a-t-il pu être ignoré? Eggenberger a joué, à l’âge de 18 ans seulement, dans la NLA, la ligue élite de Suisse, cette année. Considérant qu’il possède un certain talent et qu’il est très agile, je le voyais sortir dans les environs du 2e ou 3e tour. Il ne s’est pas vraiment démarqué lors des différents championnats internationaux auquel il a participé, mais son talent ne fait aucun doute.

Voilà ce qui termine mon top 10 des joueurs injustement ignoré. Je voudrais donner des mentions honorables à Danila Galenyuk (D), Alex Zhabreyev (C), Guillaume Maillard (C/RW), David Lijla (C), Alexis Shank (G) et Amir Miftakhov (G). Pour en apprendre plus sur les joueurs dans ce texte, je vous invite à consulter des textes que j’ai moi-même écrits sur eux et les liens sont ci-dessous.

Crédit photo: Last Word on Hockey

Artyom Borshyov: un défenseur offensif qui évolue dans une ligue méconnue

Nando Eggenberger: Nino Niederreiter 2.0?

Samuel Harvey: peut-il imiter Cam Talbot et Anti Raanta?

Guillaume Maillard: un petit bijou suisse qui a longtemps passé inaperçu

Stéphane Patry: un joueur talentueux qui a toutefois connu une saison difficile

Nathan Dunkley: Un potentiel vol au cours du prochain repêchage

Mots clés: , , ,