Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Alex Galchenyuk: ses moments les plus marquants à Montréal


Nathan Bernard - Fanadiens.com

Bon, vous le savez, c’est vendredi dernier que Marc Bergevin s’est départi d’un des joueurs les plus talentueux qu’il possédait. Alex Galchenyuk, en raison de ses problèmes défensifs, ainsi que sa bizarre de relation avec son père, s’est vu être échangé en Arizona. L’ancien numéro 27 du Tricolore était, mine de rien, quand même apprécié par les partisans du CH. Je vous propose donc aujourd’hui un texte hommage pour se rappeler les superbes moments qu’il a connus à Montréal!

Premier but en carrière face aux Panthers de la Floride:

Le jeune Galchenyuk en était alors à sa deuxième partie dans la LNH si ma mémoire est bonne. C’est en avantage numérique qu’il fit habilement dévier un tir de Brandon Prust:

Tour du chapeau face aux Hurricanes de la Caroline:

Alors qu’il avait sa première occasion de jouer au centre dans la LNH, Chucky pilotait un trio avec Gallagher et Pacioretty à ses cotés. Le jeune américain fut alors parfaitement alimenté par le futur capitaine et Andrei Markov afin de démontrer tout son talent:

Buts en prolongation face à New-York/Ottawa:

C’est respectivement en 2014 et en 2016, lors des séries, que Galchenyuk marqua les deux buts les plus « clutch » de sa carrière. J’ai une préférence pour celui face aux Rangers, car ce filet empêchait les Blue Shirts de prendre une avance de 3-0 dans la finale d’association de l’Est:

Fin de saison incroyable, en 2015:

Honnêtement, c’est lors de cette fin de saison misérable que j’ai vraiment appris à aimer Chucky. Une séquence de 14 buts en 16 matchs alors qu’il avait enfin la confiance de son coach. Son trio avec Pacioretty et Gallagher/Andrighetto était vraiment impressionnant! Il a notamment égalisé un record d’équipe pour le plus de matchs de deux buts consécutifs. C’est d’ailleurs lors de cette superbe séquence que le 27 c’est affirmé en tant que marqueur en démontrant son puissant lancer à maintes reprises:

Début de saison enflammé, avant sa blessure:

On avait enfin notre premier centre performant. Malheureusement, Anze Kopitar a bien vite mis fin à notre fantasme, alors qu’il blessa Galchenyuk. Il avait alors des statistiques qui, après une vingtaine de rencontres, le plaçaient dans le top 10 du circuit Bettman:

Soirée de trois buts et quatre points face aux Islanders de New-York:

Lors de son dernier séjour au sein du premier trio de l’équipe, l’ancien du Sting de Sarnia a réalisé son deuxième match de rêve dans la grosse ligue. Quelle magnifique façon de célébrer sa 400e rencontre avec le club:

Bref, j’aurais aussi pu inclure d’autres beaux buts qu’il a comptés en fusillade, notamment, mais je vous ai dressé la liste des principaux moments que j’ai retenus de la carrière de Chucky à Montréal. On lui souhaite tout le succès qu’il est capable de connaître pour la suite de sa carrière!

crédit photo/vidéos: sportingnews.com, Youtube.com

Mots clés: ,