Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Jack Drury: dans l’ombre de plusieurs étoiles américaines


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Les meilleurs espoirs américains au prochain repêchage qui ne décident pas de s’exiler dans la CHL sont en grandes parties dans l’alignement du programme national de développement des États-Unis (aussi appelé NTDP). Toutefois, un espoir de qualité provenant des États-Unis ne fait pas partie du NTDP et ce joueur est le joueur de centre Jack Drury.

Alors qu’il évolue dans la USHL depuis deux saisons, Drury est négligé et peu connu pour deux raisons. Il n’a jamais participé à de tournois internationaux et, comme je l’ai dit, il ne joue pas pour le fameux NTDP. Néanmoins, Drury a terminé sa saison avec 65 points en 56 matchs. Avec cette production, l’attaquant des Blacks Hawks de Waterloo a terminé au premier rang des pointeurs chez les joueurs de moins de 18 ans et il a aussi terminé 4e au niveau des points dans la USHL, tout âges confondus.

Avec de tels chiffres, je me demande pourquoi l’attaquant de 17 ans n’a pas reçu d’invitation au dernier Championnat du monde U18. Le joueur de centre de 5″11′ a été nommé, à seulement 17 ans, capitaine des Blacks Hawks de Waterloo dans la USHL. Le fait qu’il ait reçu un titre pareil à un si jeune âge démontre une petite idée du leader qu’il est.

Alors qu’il a été très dominant cette année dans la USHL à l’âge de 17 ans seulement, il faut aussi se rappeler que l’attaquant natif de Winnetka en Illinois n’a pas dominé une ligue de la sorte depuis qu’il a joué au niveau Bantam. Améliorant sa progression de 12 à 56 points, le joueur de centre américain a connu une progression du tonnerre cette année. S’il continue de progresser de la sorte, la transition dans la NCAA pour le capitaine des Hawks de Waterloo va bien se faire, lui qui entrera à Harvard University la saison prochaine.

L’an prochain, il fera son entrée, comme je l’ai mentionné plus tôt, dans la NCAA. C’est certain, lors de sa première année dans la ligue collégiale américaine, il aura besoin d’une certaine période d’adaptation, mais après qu’il sera acclimaté au style de jeu de la NCAA, il va dominer la ligue comme il l’a fait cette année.
Drury sera peut-être l’un des plus jeunes joueurs dans la NCAA l’an prochain, mais il faut aussi savoir qu’il était également un des plus jeunes joueurs cette année dans la USHL.

Bien qu’il risque d’avoir une période d’adaptation l’an prochain dans la NCAA, il reste que je crois qu’il aura un impact assez grand sur Havard University dès l’an prochain, peu importe son âge. Drury est un joueur qui possède une excellente vision du jeu et qui est doté d’un excellent sens de l’anticipation. Celui qui a joué pour le Mission de Chicago au niveau mineur est un joueur qui s’implique défensivement et qui peut même parfois remplacer un défenseur. Il est à l’origine de beaucoup de revirements en sa faveur, il fait toujours bien avec la rondelle et surtout, il n’est pas le joueur le plus flamboyant ni le plus spectaculaire, mais il est très efficace et ses chiffres qu’il a cumulés cette année le démontrent très bien.

Alors que Drury a été toute une surprise cette saison, il pourrait encore répéter le genre d’exploit qu’il a accompli cette année lors des prochaines années. Caché cette année dans l’ombre de certains joueurs, Drury risque d’être enfin sous les projecteurs alors qu’il jouera dans la NCAA l’an prochain.

Crédit photo: Twitter

Du même auteur:

Kirill Marchenko: un des joueurs très rapides du prochain repêchage

Cameron Hillis: une des plus grosses progressions de l’année parmi les joueurs admissibles au prochain repêchage

Mots clés: , , ,