Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Cameron Hillis: une des plus grosses progressions de l’année parmi les joueurs admissibles au prochain repêchage


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Le prochain repêchage est très riche en termes de talent dans le premier tour, mais il ne faut pas négliger les rondes suivante, alors que plusieurs de joueurs qui vont sortir en 2e ronde pourraient très bien trouver preneur dans le top 31 dans un repêchage avec moins de talent. Sans dire qu’il serait un espoir de premier tour sans tous ces joueurs talentueux, le joueur de centre Cameron Hillis reste un joueur à surveiller.

Première année dans la OHL? Pas de problème !

Depuis le début de l’année, Hillis gravit les échelons. Il a connu une progression très intéressante cette saison, lui qui a bouclé la campagne avec une moyenne qui a frôlé le point par match, et ce, à l’âge de 17 ans. Il a terminé, cette année, au 8e rang des pointeurs de moins de 18 ans dans la OHL. Membre du Storm de Guelph, le joueur de centre de 5″11′ en était à sa toute première apparition dans la OHL cette année.

C’est une chose à savoir, car le fait qu’il en était, cette année, à sa toute première saison dans la ligue de l’Ontario fait en sorte que ça lui a demandé une petite période d’adaptation. S’il avait pu vivre l’expérience de jouer dans le junior majeur, l’an dernier, lors de sa saison de 16 ans, le joueur de centre natif d’Oshawa aurait probablement plus d’outils pour dominer la ligue cette année et n’aurait eu besoin d’aucune période d’adaptation.

Aussi, cette année, Hillis jouait dans une équipe qui a terminé la saison à peine au-dessus de la barre de ,500. Également cette année, le numéro 8 du Storm a eu la chance de représenter son pays, le Canada, au Championnat du monde U18 en avril dernier. Bien qu’il n’ait récolté que 2 points en 5 matchs, on ne pouvait pas dire qu’il était invisible pour autant.

Un joueur efficace

Ce qui démarque Hillis des autres joueurs est qu’il est très bon pour créer des surnombres ainsi que pour les terminer. En surnombre, il sait toujours le bon jeu à faire ou bien comment bien terminer un jeu. S’il est aussi bon en surnombre, c’est à cause de son intelligence. Chaque fois qu’il touche à la rondelle en zone offensive, il est très dangereux. Grâce à sa très bonne vitesse d’exécution, il peut faire de belles manœuvres avec la rondelle.

Il est aussi capable de créer des revirements et aussi, il n’hésite pas à aller dans la zone payante pour prendre les retours. En début d’année, Hillis n’était même pas sur la carte des potentiels espoirs du prochain repêchage de la LNH et aujourd’hui, certaines équipes oseraient choisir le joueur de centre Ontarien en 2e ronde.

C’est donc dire que cette année, Hillis a fait un pas énorme dans sa progression et qu’il représente aussi l’une des plus grosses progressions parmi les joueurs admissibles au prochain repêchage. Après une première année d’adaptation pour Hillis, tout porte à croire qu’il pourra dominer la OHL lors des prochaines années. Ce genre d’information est important à savoir pour les différents recruteurs qui souhaiteraient ajouter du talent à leur équipe tout en faisant un coup qui pourrait rapporter gros.

Donc, en bout de ligne, ce qu’on a vu cette année de Hillis n’est qu’en fait un aperçu du joueur qu’il pourrait devenir dans les prochaines années dans la OHL, et potentiellement dans la ligue américaine ensuite. Dans les prochaines années, le développement et la progression de Hillis vont être extrêmement intéressants à surveiller.

Voici une petite vidéo où on peut mieux le découvrir

Crédit photo: Canucks Army

Du même auteur:

Aidan Dudas: un petit attaquant que les recruteurs devraient avoir à l’œil

Kirill Marchenko: un des joueurs très rapides du prochain repêchage

Mots clés: , , ,