Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Aidan Dudas: un petit attaquant que les recruteurs devraient avoir à l’œil


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

C’est fou à quel point l’Attack d’Owen Sound est une excellente organisation en termes de développement de joueurs. Aidan Dudas, un attaquant de 17 ans admissible au prochain repêchage de la LNH, est un autre beau produit de l’Attack d’Owen Sound.

Cette année, Dudas a développé une belle chimie et une belle complicité avec un espoir des Flyers, Maxim Sushko. Au prochain repêchage, il serait très judicieux de voir Ron Hextall et ses recruteurs mettre la main sur l’attaquant de 5″7′, eux qui réunirait ainsi deux espoirs qui partagent déjà une belle complicité. Si sa production cette année de 65 points en 68 matchs à l’âge de 17 ans est assez spectaculaire, le joueur qu’il est l’est encore plus. Dudas est un joueur quil est à la fois très efficace et excitant à regarder jouer.

Un petit gabarit? Aucun souci !

Quand il effectue son tir, il se sert du défenseur adverse comme écran pour que son tir ne soit pas anticipé par le gardien. Il est toujours placé dans la zone payante pour capter les rondelles libres et sa principale feinte pour se débarrasser d’un adversaire consiste à ramener la rondelle vers lui pour ensuite accélérer. Chaque fois qu’il touche à la rondelle, il crée une occasion de marquer.

Certains disent que le joueur de centre droitier n’ait pas un gros gabarit à 5″7′. Cependant, il se sert justement de son petit gabarit afin de passer dans les petits espaces. Lorsqu’il combine ses feintes magistrales à sa capacité à passer dans les petites brèches, Dudas devient un joueur redoutable et extrêmement dangereux pour l’adversaire.

Le petit attaquant a tout cassé lorsqu’il jouait au niveau bantam et au niveau midget. Alors qu’il est maintenant dans le junior majeur et qu’il était, lors des deux dernières années, dans les plus jeunes joueurs de la OHL, Dudas devrait reproduire ses exploits accomplis au niveau mineur lors des prochaines années avec l’Attack d’Owen Sound. Je ne serais aucunement surpris s’il devait aligner des saisons de 90 points et plus et les recruteurs devraient sérieusement prendre note de son parcours et de ce qu’il a fait avant de débarquer dans la OHL.

Un joueur qui n’a pas fini de nous épater

Lorsqu’on constate ce qu’il a accompli au niveau mineur, on est en train de découvrir une nouvelle dimension du joueur. Plus on en apprend sur Dudas, plus on a l’impression que l’attaquant natif de Parry Sound en Ontario est une île déserte remplie de trésors cachés qui n’ont pas fini d’être découverts. Considérant que son sort au prochain repêchage est très imprévisible et que les avis sont partagés dans son cas, une équipe qui cherche de l’aide et des jeunes habiletés à l’attaque doit, à mon avis, mettre la main sur le joueur de centre Ontarien lors du 2e tour.

Toutefois, il pourrait très bien glisser jusqu’au 4e tour considérant que beaucoup de recruteurs sont encore très sévères sur les petits gabarits comme celui de Dudas. À mon avis personnel, il est injuste d’évaluer un joueur sur sa taille. Un joueur comme Dudas qui est très petit, mais qui a le talent et le potentiel devrait quand même mériter aussi sa part de reconnaissance. J’aimerais aussi rappeler qu’il y a eu un grand nombre de petits joueurs qui ont réussi à connaître du succès dans la LNH, à commencer par Martin St-Louis. Petit gabarit ou pas, Dudas est pour moi une très bonne sélection dans les environs de la 3e ronde et je ne serais aucunement surpris si son nom résonne dans les hauteurs du American Airlines Arena lors du 2e tour le 22 juin prochain.

Peu importe s’il mesure 5″7′ ou 6″3′, Dudas reste un joueur très talentueux et qui mérite d’attirer positivement l’attention. Alors qu’il est souvent négligé par une grande partie des observateurs, je suis certain qu’on va entendre parler de lui en termes élogieux pendant le reste de son stage junior.

Je termine en vous laissant deux vidéos pour vous le faire mieux découvrir :

Voici quelques-uns de ses meilleurs moments de la dernière saison:

Et ici un très beau but compté lors du Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams :

Quel beau talent n’est-ce pas ? Je le répète, nous risquons d’entendre son nom très souvent dans les années à venir !

Crédit photo: Canucks Army

Du même auteur:

Jay O’Brien: une énigme à la Casey Mittlestadt

Ty Dellandrea: un espoir négligé au prochain repêchage dû à un club médiocre

Mots clés: , , ,