Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Gabriel Fortier: un des nombreux Québécois talentueux du prochain repêchage


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Cette année, le Drakkar de Baie-Comeau a fini plus bas que bien des gens l’aurait prédis. Toutefois, le fait de terminer 13e dans la ligue n’a pas empêché leur 4e choix au total de l’encan 2016, l’attaquant Gabriel Fortier, de performer et de connaître une bonne année.

Alors qu’il vient de terminer son année de repêchage, l’attaquant du Drakkar a mis toutes les chances de son côté cette année afin d’augmenter ses chances qu’une équipe le sélectionne le 22 juin prochain à Dallas. Cette année, alors que Fortier a joué dans une équipe qui a connu son lot de difficultés, il a quand même été capable de maintenir une moyenne avoisinant le point par match, lui qui a récolté 59 points à 66 matchs à l’âge de 17 ans seulement.

Sachez qu’il est difficile de maintenir une telle moyenne à l’âge de Fortier. En fait, depuis qu’il a été sélectionné au 4e rang au total lors du repêchage 2016 de la LHJMQ, celui qui a porté les couleurs des Lions du lac Saint-Louis au niveau Bantam et Midget démontre qu’il mérite d’être repêché lors du prochain encan de la LNH et que son potentiel au niveau professionnel est bel et bien présent.

Durant la saison, le frère de Maxim Fortier a connu ses meilleurs moments lorsqu’il formait un trio avec D’Artagnan Joly, un espoir des Flames de Calgary, et Ivan Chekovich, qui lui est un espoir des Sharks de San José. Cette ligne était probablement la plus dangereuse du Drakkar cette année. Aussi, il faut noter que pour Fortier, le fait qu’il ait joué au sein d’un trio composé de deux joueurs qui ont vécu leur année de repêchage l’an passé a certainement du aider à bien vivre cette année qui est jusqu’ici, la plus importante saison de sa carrière.

Alors que les combines de la LNH ont récemment eu lieu, l’attaquant natif de LaSalle a réussi à terminer au tour premier rang de la compétition. C’est vrai, les combines de la LNH ne dictent pas tout, et un joueur qui ne connaît pas un bon combine n’est pas un mauvais joueur pour autant et l’inverse est aussi vrai. Toutefois, ça donne quand même une petite idée de la force physique et de quelques autres qualités que possède le numéro 9 du Drakkar de Baie-Comeau. Si vous voulez en apprendre plus sur la victoire de Fortier au combine de la LNH, le lien ci-dessous vous sera très utile.

Un Québécois termine premier au Combine de la LNH

Sélectionner Fortier serait viser juste, car durant les deux prochaines années, son équipe, le Drakkar, risque d’avoir un solide club et le fait de jouer dans une équipe au niveau junior va lui permettre de vivre de longs parcours en séries éliminatoires. Jouer au sein d’une organisation gagnante est aussi très bon dans le développement d’un joueur.

Alors qu’il en impressionne plusieurs, Fortier a produit partout où il a passé et tout ce qu’on a vu de lui jusqu’à maintenant n’est qu’un début. Il risque d’être encore plus flamboyant dans l’avenir, et voici pourquoi. C’est un joueur qui est capable de déborder son adversaire par sa rapidité et qui est aussi très bon pour faire de bons jeux de passes. Fortier est un joueur énergique et rapide.

Si je le trouve autant énergique, c’est parce qu’il applique beaucoup d’échec-avant et qu’il est très bon pour créer un grand nombre de revirements. Sa capacité à causer des revirements est ce que j’aime le plus chez lui.
Fortier est aussi excellent en protection de rondelle et il est capable de toujours bien repérer ses options de passe. Il est aussi toujours présent dans la zone payante et il est très tenace devant la pression adverse exercée sur lui.

Alors qu’il est prévu comme un espoir de 4e tour environ, on pourrait être surpris et le voir être appelé bien plus tôt que prévu. Gabriel Fortier est un nom qu’on risque d’entendre souvent dans les prochaines années. Peut-il devenir meilleur que son frère Maxim?

Crédit photo: Ici Radio-Canada

Du même auteur:

Quels seront les potentiels choix du CH lors du prochain repêchage?

Niklas Nordgren: un attaquant qui a connu sa part de bons moments cette année

Mots clés: , , ,