Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Rasmus Dahlin: le prochain Nicklas Lidstrom


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

À l’image du repêchage 2015 avec Connor McDavid et du repêchage 2016 avec Auston Matthews, on connaît depuis déjà quelques années l’identité du tout premier choix au total de la séance de sélection 2018 de la LNH. Ce joueur est le défenseur suédois Rasmus Dahlin.

Depuis plusieurs années, Dahlin a brûlé toutes les ligues où il a passé, excepté la SHL, la ligue élite de Suède. Toutefois, il faut savoir que la SHL est une ligue d’homme et qu’il jouait, à l’âge de 17 ans, contre des hommes. Même s’il n’était pas la super-vedette de son club dans la SHL, le HC Frolunda, le défenseur de 6″2′ avait quand même un impact assez considérable sur son club.

Certains joueurs de 17 ans réussissent à prendre part à plusieurs matchs dans la ligue élite de Suède, histoire de leur donner un peu d’expérience, mais je n’ai jamais, et je dis bien jamais, vu un défenseur avec un impact aussi grand sur une équipe de la SHL à 17 ans que Dahlin cette année. Du moins, pas dans ce repêchage-là. Auteur de 20 points en 41 matchs, Dahlin a été à la hauteur cette année dans la SHL pour une défenseur de son âge.

S’il était de retour dans la première ligue suédoise l’an prochain, c’est certain, il progresserait encore au niveau de la production, mais les chances de ne pas le voir dans la LNH la saison prochaine sont faibles. Dahlin est un joueur qui peut faire des choses très spectaculaires avec la rondelle et qui est très bon en protection de rondelle, comme on a pu souvent voir dans de différentes vidéos montrant ses faits saillants.

Alors qu’il faisait vivre des émotions fortes avec ses feintes lorsqu’il portait l’uniforme du HC Frolunda, son équipe dans la SHL, cette année, celui qui est souvent comparé à Erik Karlsson n’était pas le même lors du Championnat du monde junior U20. Alors qu’il était un des très rares joueurs de 17 ans et l’un des plus jeunes joueurs de tout le tournoi, Dahlin a préféré prioriser le jeu efficace en dépit de donner un spectacle.

Lors du dernier CMJ U20, le défenseur suédois a pris la bonne décision en cherchant le jeu efficace, amassant 6 points en 7 matchs, une excellente récolte pour un défenseur de 17 ans dans ce tournoi. Lors du tournoi, chaque fois que Dahlin touchait à la rondelle, il contrôlait le jeu et les passes qu’il effectuait étaient toujours savantes et efficaces. Malgré qu’il ait été le plus jeune défenseur, il était très employé, et ce, à toutes les sauces. Le défenseur natif de Trollhattan a même participé au CMJ U20 à 16 ans et son rôle au sein de l’équipe de Suède était important. Les joueurs de 16 ans qui jouent un rôle important dans leur pays lors du CMJ U20 sont une denrée rare. Imaginez simplement ce qu’il aurait pu faire lors des 2 derniers CMJ U18. Si Dahlin n’a pas participé au CMJ U18, c’est parce qu’il était encore en séries lorsque le tournoi avait lieu, ce qui l’a empêché de venir représenter son pays lors du championnat.

Étant considéré comme le roi de cette cuvée depuis près de 2 ans, tout a réellement commencé pour le défenseur de 17 ans d’âge junior en 2014-15, lorsqu’il était âgé de 14 ans. Alors qu’il a pris part à 5 matchs dans la ligue U16 division 2 cette année-là, il a réussi à inscrire 33 points, dont 27 buts. Voyant qu’il était tout simplement trop fort pour la ligue U16 division 2, il a été promu en première division de la ligue U16, inscrivant 48 points en 15 matchs.

Une chose impressionnante à constater est que lorsque Dahlin montra sur la scène à Dallas le 2 juin prochain, il aura déjà 67 matchs d’expérience dans un circuit professionnel, plus précisément la SHL. Déjà qu’il est très dur pour un joueur d’atteindre ce plateau à l’âge de 19 ans, imaginez à 17 ans.

Il n’y a pas de doutes, Dahlin deviendra un solide défenseur dans le futur, et on peut déjà parler du nombre de trophées Norris qu’il va remporter.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il devienne une vedette dès son premier match. Oui, Dahlin deviendra une vedette, et oui, il risque d’avoir un impact assez considérable dans la LNH dès sa première saison, mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’il transporte à lui seul une équipe sur son dos dès ses premiers pas dans la grande ligue. Il a les habiletés offensives nécessaires pour réussir dans la LNH, que ce soit pour passer la rondelle ou bien pour converger vers le filet avec le disque. Bien qu’on ne parle pas beaucoup de son jeu défensif, je dois dire qu’il s’améliore bien ce côté. L’an prochain, il sera âgé de 18 ans, et je n’apprends rien en disant qu’à 18 ans, les joueurs sont loin d’avoir atteint leur plein potentiel.

Alors que les Sabres sont la destination logique pour le jeune et prometteur défenseur, imaginer Dahlin sur une même paire défensive qu’un autre dénommé Rasmus, Rasmus Ristolainen, doit faire déjà saliver les partisans des Sabres. Une fois entrée dans la LNH, ce ne sera qu’une question de temps avant que Dahlin devienne une véritable vedette dans la LNH et le monde du hockey en général.

Crédit photo: Canoe.com

Du même auteur:

Maxim Mamin: sur le top 6 des Panthers dès la saison prochaine?

Quels seront les potentiels choix du CH lors du prochain repêchage?

Mots clés: , , , ,