Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Quels seront les potentiels choix du CH lors du prochain repêchage?


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Alors qu’il ne reste que quelques semaines avant le repêchage tant attendu de la LNH, voici un petit texte sur les potentiels choix du CH avec les 10 choix que possède l’équipe au moment d’écrire ces lignes. Avec tous ses choix, le Tricolore a une belle chance de regarnir sa banque de choix au repêchage.

R1 (3): Jesperi Kotkaniemi, C

Certain auraient cru voir le nom de Filip Zadina, mais je crois sincèrement que Kotkaniemi est le choix logique et c’est quelque chose qui pourrait bel et bien se produire selon ce qu’a laissé sous-entendre la direction du CH lors de récentes entrevues. Alors qu’il a joué en Liiga, à 17 ans, la saison dernière, la progression du jeune homme s’est faite de manière rapide et constante cette année. À 17 ans, il semblait apprendre comment jouer au hockey à des hommes. À moins qu’ Andrei Svechnikov ne soit pas sélectionné par les Hurricanes, Kotkaniemi est le choix logique. Après 2 autres années en Liiga, Kotkaniemi sera prêt à dominer la LNH. Si vous désirez voir un texte qui explique pourquoi le centre Finlandais serait un choix logique, vous pouvez lire ce texte :

Jesperi Kotkaniemi : l’énigme du Canadien de Montréal

R2 (35): Rasmus Sandin, D

Ayant traversé l’Océan au début du mois de novembre pour se joindre au Greyhounds de Sault Ste-Marie dans la OHL, Sandin a connu, à 17 ans, une très bonne année en sol nord-américain, lui qui a été l’auteur de 45 points en 51 matchs, en plus d’afficher un très bon différentiel de +35. Étant un défenseur gaucher, mobile et surtout, qui possède de bonnes habiletés offensives, il cadre très bien dans les besoins du CH.

R2 (38): Allan McShane, C

Évoluant pour les Generals d’Oshawa dans la OHL, McShane a inscrit 65 points en 67 matchs. Le joueur de centre est très bon dans la préparation de jeu, pour créer une chimie avec ses coéquipiers ainsi que pour mettre de la pression sur les défenseurs adverses et gagner du temps lorsqu’il évolue en infériorité numérique. On devrait le voir évoluer comme 2e centre dans la LNH un jour.

R2 (56): Jakub Lauko, C

Évoluant dans la ligue élite tchèque depuis 2 ans, Lauko a connu un très solide tournoi lors du CMJ U18, inscrivant 6 points en 7 matchs. L’attaquant tchèque peut jouer aux 3 positions à l’attaque et pourrait, dépendant de l’équipe de la LNH qui va le repêcher, se rapporter avec les Huskies de Rouyn-Noranda dans la LHJMQ la saison prochaine. Le fait qu’il pourrait non seulement jouer sous les ordres de l’excellent entraîneur Gilles Bouchard, qui a été capable de développer des joueurs à partir de rien, mais aussi qu’il pourrait faire le saut en Amérique du Nord, pourrait grandement l’aider dans son développement l’an prochain. Lauko est un attaquant rapide qui applique de l’échec-avant et qui possède de bonnes qualités offensives.

R2 (61): Cole Fonstatd, AG

Fonstatd a connu une très bonne saison cette année, lui qui a bouclé la saison avec une moyenne supérieure d’un point par match dans la WHL à l’âge de 17 ans. L’ailier gauche est un joueur solide sur le long des bandes, qui se donne à chaque présence et qui est très combatif. Il est aussi très bon pour se sortir d’affaire et pour manœuvrer lorsqu’il manque d’espace, une qualité qui l’aidera beaucoup à s’adapter une fois qu’il sera arrivé chez les professionnels.

R3 (66): Bulat Shafigullin, AD

Alors qu’il n’a jamais participé à aucun championnat international, Shafigullin a explosé cette année, et ce, après plusieurs saisons sans trop faire de bruits. Sa dernière saison dans le junior russe de 36 points en 22 matchs représente un énorme pas dans sa progression. L’attaquant russe est dynamique et surtout très rapide, une des qualités les plus importantes dans la LNH d’aujourd’hui. Il n’y a pas de meilleurs choix que Shafigullin parmi les joueurs qui devaient être encore disponibles au 3e tour.

R4 (97): Gabriel Fortier, C

Membre du Drakkar de Baie-Comeau depuis 2016, l’année où le Drakkar l’a repêché lors de l’encan annuel de la LHJMQ, Fortier a quelque peu passé sous le radar malgré ses bonnes prestations match après match cette année. Repêcher Fortier serait viser juste, car le #9 du Drakkar pourra se développer au sein d’une organisation qui sera très forte lors des 2 premières années, et jouer dans une organisation qui va bien ne nuit pas du tout au niveau du développement. Étant un joueur combatif et rapide, ce que j’aime le plus chez Fortier est qu’il met beaucoup de pression sur les défensives adverses, qu’il crée énormément de revirements et gagne la quasi-totalité de ses batailles à un contre un.

R4 (102): Filip Kràl, D

Évoluant dans son pays natal, la République tchèque, Kràl s’est joint aux Chiefs de Spokane dans la WHL quelques semaines après que les activités aient repris dans la WHL. Défenseur mobile, Kràl manie toujours très bien la rondelle et en zone ennemie, lorsqu’il est en possession du disque, rien ne lui fait peur. Son développement devrait être plus lent, mais je suis convaincu qu’il connaîtra du succès dans le hockey professionnel dans le futur. Reste à voir s’il percera la LNH.


R4 (122): Stéphane Patry, AG

Patry n’a pas connu l’année espérée, mais un tas de facteurs lui a empêché de connaître une bonne saison, lui qui en était à sa première présence en sol nord-américain. Il s’est toutefois bien repris lors du Championnat du monde des moins de 18 ans, récoltant 6 points en 7 matchs. Étant habile et bon en contrôle de la rondelle, l’attaquant suisse se démarque principalement pour son agilité.

R5 (128): Samuel Bucek, AG

Avec son tout dernier choix, prendre un risque avec Bucek, qui en est à sa 2e année d’admissibilité au repêchage,ne serait pas du tout une mauvaise décision. Alors qu’il a connu une mauvaise saison lors de sa première année d’admissibilité, l’attaquant slovaque s’est très bien repris cette année, surtout lors du Championnat du monde U20. Il a terminé le Championnat du monde U20 au premier rang des pointeurs chez les Slovaques avec 7 points en 5 matchs, et ce, sans jouer avec un joueur de centre comme Martin Necas ou Lias Andersson. Bucek est un attaquant qui possède beaucoup de talent, qui très habile avec la rondelle et qui est excellent pour faire le tour du filet rapidement avec le disque.

Voilà ce qui conclut mon texte sur les potentiels choix du CH lors du prochain encan de la LNH, un repêchage où le Canadien a de solides chances de bien regarnir sa banque de jeunes espoirs. Pour en apprendre plus sur les joueurs, voici des liens qui parlent plus en détail des possibles sélections du Canadien.

Crédit photo: Les Depisteurs, Last Word on Hockey, Island Sports News

Jakub Lauko: pas spectaculaire, mais dangereux et efficace à sa manière

Allan McShane: un joueur dans l’ombre de plusieurs joueurs de talents

Bulat Shafigullin: une vraie définition du terme « carte cachée »

Samuel Bucek: un attaquant talentueux qui a prouvé sa vraie valeur cette année

Stéphane Patry: un joueur talentueux qui a toutefois connu une saison difficile

Filip Kràl: la relève en défensive pour la République Tchèque, et le prochain Roman Josi?

Jesperi Kotkaniemi: le meilleur Finlandais du prochain encan!

Rasmus Sandin: une des raisons pourquoi la Suède développe si bien

Mots clés: , , , , , , , , , ,