Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Jesperi Kotkaniemi : l’énigme du Canadien de Montréal


Daniel Vanier - Fanadiens.com

Le Canadien de Montréal éveille beaucoup de curiosité chez les fans de l’équipe et les observateurs qui gravitent autour de la planète hockey au sujet de l’identité de l’identité de leur premier choix.

Marc Bergevin et Trevor Timmins ont rappelé qu’ils ne repêcheront peut -être pas nécessairement un joueur qui est en avance sur les autres en ce moment, mais plutôt un joueur qui risque d’être meilleur selon eux plus tard. L’équipe vise une solution à long terme :

Un intérêt qui devient de plus en plus évident

En suivant cette façon de penser du Tricolore, on peut comprendre qu’ils éprouvent un vif intérêt pour le centre finlandais Jesperi Kotkaniemi. Cela pose toutefois un grand dilemme à l’équipe.

Montréal possède le 3e choix au repêchage le 22 juin à Dallas. S’ils suivent leur tradition d’y aller avec le meilleur joueur disponible en ce moment ce n’est pas Kotkaniemi qui sera sélectionné. Cependant le joueur finlandais fait partie des joueurs donc la côte a le plus augmenté au cours des derniers mois. Lui qui était classé environ 15e au début de la saison, voilà qu’il apparait maintenant 7e ou 8e sur plusieurs listes. Plusieurs le perçoivent comme le meilleur joueur de centre disponible dans ce repêchage dominé par des défenseurs et des ailiers de très haut calibre.

L’intérêt du Canadien pour Kotkaniemi est devenu encore plus apparent hier alors que 104 prospects ont passé une batterie de tests au Combine annuel de la LNH qui était tenu à Buffalo cette année. Le jeune homme a révélé que le Canadien fut une des 3 équipes qui l’a invité à un souper aux steaks la semaine dernière. Les deux autres équipes étant les Red Wings de Détroit et les Blackhawks de Chicago. Lorsqu’un reporter a noté que les Canadiens étaient donc intéressés à le repêcher s’ils décident de jeter leur dévolu sur un joueur de centre. Sa réaction ne s’est pas fait attendre «J’espère que ce sera moi !»

Un pari à prendre

L’intérêt marqué du Canadien envers Kotkaniemi soulève d’intrigantes possibilités. Si le Bleu -Blanc -Rouge décide d’arrêter son choix sur Kotkaniemi, il faudra qu’il soit prêt à risquer un pari.

La solution facile pour eux serait de sélectionner Kotkamieni avec le 3e choix au total. Cependant,
je dis que c’est une solution facile, mais ce n’est aps si aisé. Le Canadien ainsi passer à côté d’un ailier au potentiel poffensif des plus prometteurs (Filip Zadina ou Andrei Schvechnikov ) ou encorer à côté d’un défenseur-vedette (Noah Dobson, Quinn Hughes ou Adam Boqvist). Rappelons que le CH a obtenu seulement deux choix parmi les 5 premiers dans les 30 dernières années . Les joueurs choisis furent Carey Price au rang No.5 en 2005 et Alex Galchenyuk au No.3 en 2012. Ce fut deux bons choix, Le CH doit encore s’assurer de viser juste.

La seconde option est d’utiliser le choix No. 3 dans une transaction pour obtenir un joueur qui peut aider le Tricolore immédiatement et un choix un peu plus lointain en première ronde. Ainsi le CH pourrait possiblement repêcher Kotkaniemi un peu plus tard. C’est toutefois un pari risqué,
car , si on se fie à l’histoire des souper aux steaks, le Canadien est loin d’être la seule équipe qui éprouve un vif intérêt envers Kotkaniemi. Détroit repêche 6e et Chicago possèdent le choix numéro 8. De plus, ces deux équipes ont une grande flexibilité pour effectuer des transactions, car elles possèdent chacune un autre choix de première ronde un peu plus loin.

Cependant, comme je vous le disais plus tôt cette semaine, Marc Bergevin est réticent à l’idée d’échanger son premier choix. Il peut toutefois changer d’idée, il avait aussi dit la même chose à propos de P.K. Subban rappelons-le !

De plus, le directeur du personnel du CH Trevor Timmins a dit hier que l’équipe avait la possibilité de monter ou descendre en première ronde au prochain repêchage, car ils possèdent 4 choix de 2e ronde. Bref, je crois que la porte n’est pas totalement fermée à une transaction.


Enfin un joueur de centre ?

Le Canadien sera-t-il tenté d’essayer de régler un problème qui dure depuis beaucoup trop longtemps ? Montréal a connu plusieurs ennuis ces dernières années avec les tentatives d’Alex Galchenyuk et Jonathan Drouin qui semblent plus à l’aise comme ailier qu’au centre. Ironiquement, Kotkaniemi a passé la plupart de son temps à jouer à l’aile lors des dernières saisons avec le Pori d’Assat dans la SM-Liiga, la meilleure ligue en Finlande. Le talentueux attaquant confirme toutefois qu’il est un centre avant tout :

«J’ai joué au centre toute ma vie avant les deux dernières saisons. Les deux options me conviennent. J’ai joué à l’aile parce que j’étais jeune, mais je vais toujours être un centre c’est ma position»

Kotkaniemi a offert de solides performances comme ailier. Il a inscrit 10 buts et ajouté 19 passes en 57 parties, contre des joueurs plus âgés que lui. Il a terminé au 3e rang des compteurs de la formation d’Assat.

La valeur de Kotkaniemi s’est mise à prendre son envol alors qu’il jouait sur le premier trio pour l’équipe de la Finlande qui a remporté les championnats mondiaux des U-18. Il a obtenu 3 buts et 6 passes en neuf matchs. Il fut le 2e meilleur joueur du tournoi derrière la future super-vedette en puissance et le premier choix incontesté en 2019, le joueur de centre Jack Hughes.

Un projet à long terme

Kotkaniemi a encore 2 années à son contrat en Finlande. Cependant il possède une clause précisant que s’il se taille un poste dans la LNH il peut être libéré. Le jeune homme est confiant de pouvoir jouer dans la LNH dès la saison prochaine. Selon lui, il doit améliorer son coup de patin,mais il a déjà commencé cela la saison dernière.

Il y a toutefois une grande différence entre jouer au centre en Finlande et dans la LNH. Il serait possiblement fort bénéfique pour Kotkaniemi de retourner à Pori, où il devrait prendre encore plus de confiance en jouant un rôle encore plus important dans la formation.

Ce jeune homme est un bijou. Tout ce qu’il faut est de bien le polir !

Si vous désirez en savoir un peu plus long sur Jesperi Kotkaniemi, mon collègue Guillaume Arcand avait écrit un texte en décembre dernier pour vous faire découvrir ce joueur. C’est par ici :

Jesperi Kotkaniemi: le meilleur Finlandais du prochain encan!

Source : Pat Hickey Montreal Gazette

Crédit photo : Defending Big

Mots clés: , , ,