Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Entrée en scène réussie pour Charles Hudon !


Max Tixador - Fanadiens.com

La saison du Tricolore a été très décevante. Plusieurs joueurs ont produit beaucoup moins que ce à quoi on s’attendait d’eux et l’équipe a souffert de plusieurs blessés. Pour certains joueurs, la situation de l’équipe a fait en sorte d’ouvrir plusieurs opportunités et dans le cas de Charles Hudon, il a saisi sa chance de se faire valoir et il n’a pas déçu.

Le Canadien de Montréal a pris la décision de ne pas protéger le jeune attaquant québécois lors du repêchage d’expansion de la LNH au cours de l’été dernier. Plusieurs pensaient que l’état major de la nouvelle franchise de la LNH allait soutirer le 2e meilleur marqueur du club-école du Tricolore, mais les Golden Knights ont plutôt misé sur le défenseur Alexei Emelin avant de l’échanger aux Predators de Nashville. Le jeune papa vit alors des moments difficiles.

Hudon est un joueur avec une grande force de caractère et tout au long de sa carrière, il a su relever les défis qui ont accompagné son parcours vers la LNH. Avant de débuter la saison, il a eu droit à deux séjours de chacun 3 matchs où il a amassé un total de 4 passes. Il a accumulé un total de 75 buts et 162 points en 207 matchs dans la Ligue Américaine de Hockey avant de débuter la saison 2017-2018.

Les débuts du produit des Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas été Glorieux. Il a récolté un point au cours de ses 11 premiers matchs en plus d’afficher un différentiel de -8 au cours de cette séquence. Le natif d’Alma a quand même su se hisser au 21e rang des meilleurs pointeurs chez les recrues de la LNH cette saison avec ses 10 buts et 30 points en 72 matchs. Son rendement offensif lui a valu le 7e échelon au championnat des pointeurs du Tricolore. Le choix de 5e ronde du CH en 2012 a aussi réussi à s’impliquer dans le jeu. Il est le 6e joueur de l’équipe qui a distribué le plus de mises en échec avec 126, en plus de figurer au 11e rang dans la catégorie des tirs bloqués (38). Il a réalisé 37 interceptions et a fait 25 revirements cette saison. Il a souvent tiré au filet adverse, mais comme pour plusieurs joueurs du Canadien, son « shooting percentage » (pourcentage de tir) a été anormalement bas, et il n’a pas su marquer autant que souhaité. S’il avait eu un pourcentage de 10% (moyen pour des bon joueur; il a eu 5,6% cette saison) avec autant de tirs, il aurait fini la saison avec 17 buts. Il a tenté 286 tirs cette saison, mais seulement 179 se sont rendus au filet.

Crédits : USA Today

Les statistiques avancées sont à son avantage cette saison avec des Corsi% et Fenwick% au delà de 51%, ce qui signifie que l’équipe contrôlait plus la rondelle lorsqu’il était sur la glace.

C’est une menace constante pour les équipes adverses offensivement. Il est très intelligent et il n’hésite pas à utiliser sa vitesse et ses mains pour créer des chances de marquer. Il est doté d’un excellent tir dont il se sert souvent. De plus, grâce à sa bonne vision de jeu, il arrive à exécuter des passes à couper le souffle pour créer des chances de marquer.

Je ne doute pas une seconde qu’il pourrait profiter de la transition jeunesse au sein du Tricolore pour s’établir comme un joueur important au sein de cette équipe. Il a démontré beaucoup de leadership dans ses anciens clubs et, déjà papa, il fait partie des jeunes leaders de l’organisation. Sur la glace et en dehors, il est un exemple pour tous et il saura montrer au fil des années que George McPhee a fait une erreur en fermant les yeux sur lui au repêchage d’expansion. L’ailier de 23 ans pourrait avoir sa chance au sein du top-6 l’an prochain alors que sa contribution est nécessaire au succès de cette équipe s’il peut jouer à la hauteur de son potentiel.

Croyez-vous que Charles Hudon pourrait obtenir 50 points l’an prochain?

Image : Getty

Mots clés: ,