Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Noah Dobson: le meilleur défenseur du prochain repêchage provenant de la LHJMQ


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Sans trop savoir pourquoi, ce défenseur n’était pas très connu dans le monde du hockey en début d’année et n’était pas considéré comme un espoir de premier tour. Aujourd’hui, beaucoup sont ceux qui sélectionneraient ce défenseur s’ils parlaient dans le top 10. Ce défenseur est Noah Dobson.

Après avoir été choisi par le Titan d’Acadie Bathurst au 6e rang au total lors du repêchage 2016 de la LHJMQ, Dobson a connu une première saison au-delà des attentes dans la LHJMQ. Lors de sa 2e saison dans la LHJMQ, alors qu’il a 17 ans, Dobson ne s’est pas empêché de continuer sa très bonne progression, devenant l’un des meilleurs défenseurs de la LHJMQ.
Après avoir terminé sa saison recrue avec un différentiel de +33, il a terminé cette année avec un différentiel de +34.

En plus d’avoir conservé un différentiel absolument incroyable lors de ses 2 premières saisons dans la LHJMQ, le défenseur de 6″3′ a su doublé sa production offensive lors de sa saison de 17 ans par rapport à sa saison de 16 ans, inscrivant 69 points lors de sa 2e saison contre les 26 de sa saison de 16 ans. Alors que c’est un excellent total pour un joueur de 16 ans, je suis certain que si ce n’était pas de Jared McIsaac et d’Alexis Gravel, Dobson aurait été nominé au titre de recrue défensive de l’année et aurait probablement même remporté ce titre. Tout ça, alors que lors de ces deux saisons, il affrontait des joueurs qui étaient pour la grande majorité plus vieux que lui. On oublie souvent qu’il est difficile d’avoir un impact dans le junior majeur à l’âge de 17 ans.

Ayant une attitude exemplaire et une volonté de réussir très élevée, le défenseur Prince-Edouardien a préféré, à l’âge de 15 ans, passer son année de repêchage dans la LHJMQ dans une académie de hockey en Autriche loin de la maison afin d’affronter de nouveaux défis ainsi que pour perfectionner son jeu. Le fait qu’il ait préféré aller en Autriche lors de son année de repêchage dans la LHJMQ au lieu de prendre le chemin facile du confort de la maison en jouant dans la ligue Midget NBPEIMMHL prouve qu’il est vraiment prêt à tout pour atteindre ses buts. Ce n’est sûrement pas pour rien que le Titan lui a confié le poste d’assistant capitaine cette année alors qu’il n’est âgé que de 17 ans.

Cette année, à 17 ans, Dobson a été l’auteur de 69 points en 67 matchs pour une moyenne de points par matchs de 1,03. Cette moyenne est tout simplement impressionnante, car c’est déjà dur d’atteindre ce nombre de points par matchs pour un attaquant de 17 ans dans le junior, alors imaginez pour un défenseur. Il faut aussi savoir qu’il n’a pas encore connu la fameuse année d’éclosion que la plupart des joueurs à 18 ans connaissent dans le junior majeur.

Un défenseur avec des qualités magistrales

Dobson est un défenseur rapide et surtout explosif. Il se sert de sa vitesse pour battre ses couvreurs de vitesse ainsi que pour monter la rondelle rapidement. Le porte-couleur du Titan d’Acadie Bathurst transporte bien la rondelle de sa zone jusqu’en zone offensive et il le fait toujours de manière simple et fluide. Il est même capable de sortir des lapins de son chapeau pour se défaire d’un adversaire.

Il repère les brèches entre les défenseurs et passe facilement dans celle-ci. Il empêche les rondelles de sortir de sa zone et avec la rondelle, il prend toujours la meilleure décision qu’il peut prendre et fait toujours preuve d’intelligence avec la rondelle.

Sans dire que c’est certain qu’il va sortir dans le top 10, je crois que peu importe où il aboutira, Dobson reste une sélection de qualité. Je le projette dans la LNH lors de la saison 2020-21, mais je ne serais pas surpris non plus de le voir jouer dans le circuit Bettman un peu avant.

Crédit photo: NHL.com

Du même auteur:

Quinton Byfield: une super vedette sur le point d’être connue

Oskar Back: un maître des petits détails

Mots clés: , , ,