Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Quinton Byfield: une super vedette sur le point d’être connue


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

C’était un secret de polichinelle depuis le début de l’année, mais ça s’est concrétisé le 7 avril dernier, alors que la OHL tenait son repêchage. Lors du repêchage, les Wolves de Subdury avaient la chance innestimable de parler au tout premier rang. Sans grande surprise,ils en ont profité pour mettre la main sur le joueur de centre Quinton Byfield, de loin l’espoir le plus convoité de ce repêchage.

Un avenir alléchant

Byfield tentera donc de relancer cette organisation qui semble aller nulle part depuis des lunes. Il risque même, à seulement 16 ans, de donner un sérieux coup de main aux Wolves, eux qui n’ont pas offert de joueurs vedettes à leurs partisans depuis Nicolas Baptiste en 2013-14.

Après des années de misère et de médiocrité, le futur de la formation basée à Subdury est extrêmement rose. Ils pourraient compter sur pas une, mais bien 2 vraies vedettes dignes de ce nom. Après avoir vu leur sélection de premier tour du repêchage de 2017, l’attaquant Blake Murray, connaître une très bonne saison pour un joueur de 16 ans, les Wolves ont mis la main sur Quinton Byfield. Disons que je ne considère pas ça comme de la malchance. Ce duo pourrait être un des meilleurs duos de joueurs depuis un bon moment dans la OHL. Imaginez si David Levin, le premier choix au total de la cuvée 2015 de la OHL, réussit enfin à se replacer et à devenir le joueur que les Wolves voyaient en lui quand ils l’ont repêché.

Le duo de joueurs Murray-Byfield sera encore un duo jeunes joueurs l’an prochain, eux qui seront âgés de 16 et 17 ans respectivement la saison prochaine. Les deux jeunes étoiles risquent fort bien d’être capables malgré tout d’aider les Wolves et de donner une idée du duo de joueurs qu’ils seront dans les années à venir. Étant choisi lors du tout premier rang du repêchage de la OHL, Byfield est déjà vu comme un des meilleurs espoirs du repêchage 2020 de la LNH. Cette année, à l’âge de 15 ans, Byfield a littéralement tout détruit dans la ligue ETAMMHL, une ligue Midget, lui qui a été l’auteur de 92 points en 34 matchs, terminant au premier rang des marqueurs de là ligue. Son plus proche poursuivant, James Hardie, a en fait 70, ce qui est 22 de points que le natif de Newmarket en Ontario.

Même si le titre de meilleur marqueur est parfois « volé » par les joueurs européens à travers la LCH car les joueurs Euros jouent leur année recrue à 17, 18 ou 19 ans tandis que les joueurs locaux foulent une patinoire du junior majeur à 16 ans, je ne serais pas du tout surpris de voir Byfield remporter le titre. Bien que les attentes envers lui sont déjà grandes, je suis certain que celui qui a été choisi premier au total par les Wolves de Subdury va en surprendre plus d’un l’an prochain. Vous seriez surpris du genre de contribution qu’il peut apporter.

Des qualités d’un joueur d’élite

Alors qu’il aura 16 ans au mois d’août, Byfield mesure déjà pas moins de 6″4′. C’est impressionnant à constater, surtout si on considère qu’il peut encore se développer physiquement. Il se sert notamment de son gabarit imposant pour se créer de l’espace, utiliser sa longue portée et pour couvrir de l’espace dans sa zone.

Celui qui a porté les couleurs de l’Express de York Simcoe dans la ETAMMHL est un joueur qui possède énormément d’habileté offensive et qui est excellent pour attirer les joueurs adverses sur lui, ce qui libère beaucoup d’options de passe. C’est vrai, Byfield ne possède pas la meilleure vitesse d’exécution et perd un peu trop souvent la possession de la rondelle, mais il n’a que 15 ans et aura tout le temps voulu pour améliorer ces 2 aspects de son jeu. Alors qu’il est déjà un excellent joueur de hockey, imaginez ce qu’il serait s’il efface ces deux failles chez lui. Le joueur de centre ontarien est très dur à contenir et il s’implique aussi beaucoup défensivement.

Comme bien des grands joueurs, Byfield commence à faire entendre parler de lui alors qu’il est encore très jeune. Son avenir est très rose, il risque de devenir l’un des bons joueurs dans la OHL rapidement et sans trop de problèmes.

Crédit photo: Sportsnet

Du même auteur:

Filip Johansson: un défenseur rapide, mobile et bien meilleur que le montrent ses statistiques

Oskar Back: un maître des petits détails

Mots clés: , , , ,