Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Marc Bergevin est en très bonne posture en prévision du marché des joueurs autonomes


Gabriel Asselin - Fanadiens.com

Le Canadien a connu une dernière saison désastreuse à plusieurs points de vue. Sur papier, l’équipe semblait posséder un alignement solide, mais il en a été tout autre sur la patinoire. Nous ignorons tous quel est le degré de patience de Goeff Molson, mais Marc Bergevin pourrait très bien jouer son emploi au cours des prochains mois.

Le directeur général du Canadien n’aura aucune excuse pour échouer, puisqu’il profitera d’une situation très avantageuse à l’aube du marché des joueurs autonomes.

Le Canadien possède, à l’heure actuelle 10 attaquants, 6 défenseurs et un gardien sous contrat en vue de la prochaine saison qui ne peuvent être renvoyés au Rocket de Laval sans passer par le ballottage. Les voici :

Jonathan Drouin Alex Galchenyuk Max Pacioretty Andrew Shaw Brendan Gallagher
Paul Byron Artturi Lehkonen Nicolas Deslauriers Charles Hudon Byron Froese
Shea Weber Jeff Petry Karl Alzner David Schlemko Jordie Benn
Mike Reilly Carey Price

Il faut ajouter le gardien Charlie Lindgren à cette liste, puisque son contrat à un volet, d’une durée de trois ans, entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Il sera toutefois exempté du ballottage, puisqu’il n’a joué que 17 matchs étalés sur trois campagnes dans le circuit Bettman. La convention collective stipule qu’un gardien qui a signé son premier contrat professionnel à l’âge de 22 ans, tel est le cas pour Lindgren, doit patienter 4 ans ou avoir disputé 60 matchs dans la LNH avant d’être admissible au ballottage.

Il faut également mentionner que les défenseurs Victor Mete et Noah Juulsen ont prouvé, au cours de la dernière campagne, qu’ils méritent un poste permanent avec le grand club. Ils sont cependant toujours admissibles à être renvoyer au Rocket de Laval sans passer par le ballottage, eux qui écouleront la deuxième année de leur contrat d’entrée dans le circuit Bettman.

Revenons à la situation contractuelle du Canadien. Le 1er juillet prochain, le Tricolore n’aura que deux membres de son effectif de fin de saison qui deviendront agents libres sans restriction, soit Ales Hemsky et Antti Niemi. Si tous s’entendent pour dire qu’Hemsky, dont le début de saison a été un véritable fiasco avant qu’il ne se blesse, ne sera pas de retour à Montréal la saison prochaine, le sort qui sera réservé à Niemi demeure nébuleux.

En revanche, quatre attaquants deviendront joueurs autonomes avec compensation, soit Phillip Danault, Daniel Carr, Jacob De La Rose et Logan Shaw. Danault recevra assurément une offre qualificative ou une prolongation de contrat, assortie d’une augmentation salariale de quelques millions de dollars, au cours des prochaines semaines. Quant aux trois autres, leur place dans l’alignement du Canadien en vue du premier match de la prochaine saison est loin d’être acquise, advenant le cas qu’ils reçoivent une offre qualificative, dont la date limite est dans les derniers jours du mois de juin.

Phillip Danault est en droit de s’attendre à un nouveau pacte de plusieurs saisons qu’il lui rapportera entre 3 et 4 millions de dollars annuellement. Pour le bien de l’exercice, supposons qu’il empochera 3,5 millions la saison prochaine. Rajoutons maintenant les salaires des 17 joueurs mentionnés dans le tableau ci-haut, en plus de ceux de Charlie Lindgren, Victor Mete et Noah Juulsen. Nous obtenons ainsi une masse salariale de 65 937 976 $ pour un effectif de 11 attaquants, 8 défenseurs et 2 gardiens de but.

Comme ma collègue Sandrine Gendron l’a mentionné dans un article paru plus tôt cette semaine, il serait dans l’intérêt du Canadien de donner une véritable chance avec le grand club à Chris Terry, lui qui vient de remporter le championnat des pointeurs dans la Ligue américaine. Terry deviendra agent libre sans compensation le premier juillet prochain et il pourrait évoluer à Montréal à moindre coût. Un salaire variant entre 1 et 1,5 million de dollars lui conviendrait parfaitement. Voici l’article en question :

Chris Terry mérite une véritable chance avec le CH!

Le plafond salarial en vigueur au cours de la prochaine saison devrait se situer entre 78 et 82 millions de dollars d’après les dires de Gary Bettman lors de la rencontre des gouverneurs en décembre dernier.

Si tel est le cas, le Canadien bénéficierait d’un minimum de 11 millions de dollars, dans le cas où Terry s’alignerait avec le grand club, sur sa masse salariale, alors que l’alignement comporterait déjà 22 joueurs sur un plafond maximal de 23 hommes.

Advenant le cas que le troisième choix du Tricolore au prochain encan amateur n’évolue pas à Montréal la saison prochaine, Marc Bergevin pourrait tenter de se départir des lourds contrats de Karl Alzner et Andrew Shaw dans le but de mettre la main sur un ou deux joueurs de premier plan pour solidifier le top 6 offensif ou le top 3 défensif. Des joueurs tels que John Tavares ou John Carlson, qui pourraient devenir joueurs autonomes sans restriction le 1er juillet prochain, pourraient grandement aider la cause du Tricolore.

Croyez-vous que Marc Bergevin sera actif lors de la saison morte?

Crédit photo : Sportsnet

Mots clés: , ,

2 Réponses “Marc Bergevin est en très bonne posture en prévision du marché des joueurs autonomes”

  1. Jean Bégin
    10 mai 2018 à 6:56

    Salut Gabriel,
    On dit d’un secret qui n’en est pas un que « C’est un secret de Polichinelle ». Pas l’inverse.
    L’article est intéressant.

  2. Daniel Vanier
    10 mai 2018 à 2:55

    C’est bien vrai, nous allons apporter la correction ! Merci Mr. Bégin !