Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Filip Johansson: un défenseur rapide, mobile et bien meilleur que le montrent ses statistiques


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Le championnat mondial des moins de 18 ans est toujours intéressant à observer, car on peut voir la vraie valeur de certains joueurs admissibles au prochain repêchage. C’est le cas du défenseur Filip Johansson, un espoir au prochain repêchage qui n’a pas connu une grosse année sur le plan offensif, mais qui a pu démontrer son vrai potentiel lors du tournoi.

C’est vrai, Johansson n’a pas été impressionnant sur la feuille de pointage lors du CMJ U18, Il n’a inscrit que 2 points en 7 matchs, mais lors du tournoi, il a démontré de très belles choses et a apporté un aide solide à la brigade défensive suédoise. Statistiquement parlant, Johansson n’est pas un des meilleurs espoirs du prochain repêchage, mais évidemment, lorsqu’on parle seulement de sa contribution sur la feuille de pointage, on est loin d’en savoir beaucoup sur lui. Il devrait selon moi trouver preneur dans les environs du 2e ou 3e tour, mais n’excluez pas de le voir être choisi dans le top 31.

Un impact significatif

Le défenseur qui a fêté ses 18 ans le 23 mars dernier (mais qui est considéré comme 17 ans d’âge junior, car c’était son âge le 31 décembre dernier) n’a peut-être pas connu ses meilleures saisons au niveau offensif, que ce soit dans la ligue U18 de Suède ou bien dans le junior suédois. On peut se consoler en ayant jeté un coup d’œil sur sa saison dans la ligue U16 de Suède. En 2015-16, le défenseur natif de Vasteras en Suède a passé une bonne partie dans la ligue U16. Lors de son passage dans la ligue U16, il a été l’auteur de 29 points en 19 matchs. Sa moyenne de points par match (1,53) était l’une des meilleures du circuit chez les défenseurs.

Cette saison-là date peut-être d’il y a 2 ans, mais elle donne aussi un petit aperçu du potentiel offensif de Johansson. C’est aussi lors de cette saison que la carrière du défenseur de 6″1′ a pris son envol. Cette année, le défenseur suédois a pris part à 23 matchs dans la ligue Allsvenskan, la 2e ligue la plus forte en Suède. À seulement 17 ans, Johansson a réussi à avoir un impact significatif sur son club malgré le fait qu’il faisait face à des joueurs professionnels. Il n’a fait qu’un but lors de son séjour de 23 matchs dans la 2e ligue, mais son impact était bel et présent, et le fait qu’il ait réussi à conserver un différentiel de +2 le prouve.

Ce passage dans la 2e ligue de Suède est un très bon pour se préparer afin de jouer dans la SHL, la ligue élite de Suède. S’il veut devenir un jour un joueur de calibre LNH, il devra passer quelques années dans la SHL. Connaissant son potentiel, je crois qu’en progressant bien, Johansson sera capable de suivre le niveau de jeu de la SHL avant de s’exiler en Amérique du Nord.

Un défenseur de qualité

Il faut que je l’avoue, lorsque j’ai jeté un œil sur les statistiques de Johansson, je croyais qu’il était un défenseur presque uniquement défensif, mais il possède un potentiel offensif intéressant et est loin d’être un défenseur unidimensionnel. Étant mobile et surtout rapide, il est capable de battre un couvreur de vitesse, ce qui aide énormément dans les sorties de zone, et c’est ce que j’aime le plus chez lui.

Le porte-couleur du Leksand J20 IF dans la ligue junior suédoise est à l’image du genre de défenseur que la Suède développe en quantité industrielle et que chacune des différentes organisations de la LNH rêve de posséder ! Il possède de bonnes capacités offensives et sa relance du jeu est très bonne. Johansson est un défenseur qui possède de bonnes qualités offensives, mais il ne faut pas exclure ses qualités défensives. Il est un défenseur fiable défensivement et il est capable de contenir et de contrer les joueurs adverses.

En bout de ligne, Johansson est un défenseur qui ne doit pas être évalué seulement selon ses statistiques. Il possède un bon potentiel. J’ai hâte de voir si Johansson va être capable de racheter ses saisons difficiles dans les prochaines années.

Crédit photo: The Rick List

Du même auteur:

Lukas Cormier: un des défenseurs sous-estimé du prochain repêchage de la LHJMQ

Olivier Desjardins: un défenseur négligé tout au long de sa carrière junior

Jack McBain: le Ryan Poehling du repêchage 2018

Mots clés: , , ,