Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Jack McBain: le Ryan Poehling du repêchage 2018


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Le joueur de centre Ryan Poehling a été choisi 25e au total par le Canadien de Montréal lors du repêchage 2017 de la LNH. Sans vouloir lui enlever quoi que ce soit, je crois qu’il aurait fort probablement été choisi au 2e tour dans une cuvée aussi talentueuse que celle de cette année. Si je parle de Poehling, c’est parce qu’un joueur de centre au nom de Jack McBain me rappelle le premier choix du Tricolore sur plusieurs aspects.

Un joueur qui joue dans une ligue méconnue

Étant considéré comme un espoir de 2e ronde par une très grande parti des observateurs de hockey, McBain serait classé dans les mêmes environs que Poehling était classé lors de son année de repêchage si ce n’était pas du talent inouï de ce repêchage. C’est d’ailleurs l’un des parallèles que je fais entre les deux joueurs de centre.

Alors qu’il entrera à Boston College dans la NCAA lors de la prochaine saison, McBain évolue présentement dans la OJHL, une ligue junior AAA en-dessous de la OHL. Pourquoi il ne joue pas dans la OHL? McBain a été repêché dans la OHL par les Colts de Barrie, mais il a préféré prendre le chemin de la NCAA, ce qui le rend inamissible à endosser un uniforme d’une des équipes de la OHL. Alors qu’il fera ses premiers pas dans la NCAA l’an prochain, McBain roule sa bosse dans la OJHL pour le moment.
Cette année, à 17 ans, le joueur de centre natif de Toronto a récolté 58 points en 48 matchs dans la OJHL.

Il est vrai que la OJHL, ce n’est pas la OHL, mais ce n’est pas une ligue faible non plus. McBain est confronté à 17 ans, à des joueurs âgés qui sont du même âge que ceux de la OHL, c’est-à-dire environ 18-19 ans. Bien que ce ne soit pas les meilleurs joueurs, le joueur de centre natif de Toronto doit quand même affronter des joueurs qui sont généralement plus âgés que lui. Beaucoup sont les joueurs de la OJHL qui jouent dans cette ligue avant de joindre les rangs de la NCAA et qui sont de calibre de la OHL, et McBain en fait partie. Cette année, ses 58 points lui ont permis de boucler la saison à égalité au premier rang des pointeurs chez les joueurs de moins de 18 ans dans la OJHL.

Cette saison, le porte-couleur des Canadiens junior de Toronto dans la OJHL a peut-être été un peu plus dans l’ombre, car il jouait dans une ligue plus ou moins forte et connue, mais on a pu avoir une petite idée du joueur qu’il était lors du championnat mondial junior des moins de 18 ans. Il a récolté 3 points dans les 5 matchs que le Canada, a joué., McBain a été capable de tirer son épingle du jeu lors du CMJ U18, que ce soit offensivement ou défensivement. Son impact lors du tournoi était considérable.

Alors qu’il a passé ses deux dernières années dans la OJHL, on pourra mieux évaluer McBain l’an prochain, alors qu’il jouera une première saison dans la NCAA. Même si l’an prochain, il sera un joueur de 18 ans qui va affronter des joueurs âgés pour la plupart de 21 ans ou plus, je crois sincèrement qu’il aura un impact significatif avec Boston College dans la NCAA. Jouer dans la NCAA à 18 ans n’est pas quelque chose de facile, mais un joueur qui possède les qualités de McBain peut très bien réussir à se tirer d’affaire dans ce genre de situation.

Un joueur de centre polyvalent

McBain n’est pas un joueur qui donne un spectacle du tonnerre ou qui est le plus flamboyant, mais ses qualités, elles, ne passent pas inaperçues quand on parle d’efficacité.
Étant un joueur de centre, McBain est un joueur polyvalent qui s’implique beaucoup défensivement et qui est très bon de ce côté. C’est une des choses qui fait en sorte qu’il me rappelle Poehling. Parlant des jeunes espoirs du Canadien, je ne serais pas surpris que le Tricolore utilise un de ses choix de 2e tour afin de sélectionner le joueur de centre Ontarien.

Il intercepte des passes et gagne la plupart de ses batailles à un contre un. McBain est aussi capable de bloquer des tirs et de voler la rondelles aux adversaires. Chaque fois qu’il est sur la glace, la rondelle ne demeure jamais très longtemps dans sa zone. Bien qu’il soit un joueur très axé sur son jeu défensif, McBain possède aussi un bon flair offensif, et on le remarque assez rapidement lorsqu’on jette un œil sur ses statistiques. Parfois, lorsqu’il est en possession de rondelle, il est capable de couper vers le filet avec la rondelle sans aucun problème.

L’an prochain, lorsque McBain portera les couleurs de Boston College, on pourra déjà voir le rôle qu’il risque d’avoir en milieu professionnel dans le futur. J’ai déjà hâte de le voir poursuivre son développement dans la NCAA.

Voici une vidéo qui vous le fera connaître encore un peu mieux :

Crédit photo: OHL Writers

Du même auteur:

Lukas Cormier: un des défenseurs sous-estimé du prochain repêchage de la LHJMQ

Jake Wise: synonyme de stabilité

Mots clés: , , ,