Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Slava Voynov : Un désastre en devenir que le Canadien doit absolument éviter !


Nicolas Ganzer - Fanadiens.com

Est-ce que vous vous souvenez de Slava Voynov ? Un jeune défenseur bourré de talent qui évoluait avec les Kings de Los Angeles. Il avait été repêché au 32e rang lors de l’encan 2008.

Son histoire en LNH est déjà belle, mais elle aurait pu être magnifique. Entre 2011 et 2014, entre l’âge de 21 à 24 ans, il a joué 190 matchs avec les Kings et a cumulé 81 points (18 buts et 63 mentions d’aide). Il affiche également un différentiel cumulé de +23.

Pour un défenseur de son âge, c’était très bien, l’avenir lui ouvrait les portes. Il a même eu l’honneur de soulever la coupe Stanley en 2012 lors de sa deuxième saison en LNH!

Voynov avait d’ailleurs été une pièce importante de ces séries, finissant avec 13 points en 18 matchs.

Un homme violent

En 2014 pourtant, c’est la chute infernale après son arrestation pour violence conjugale. Dans un premier temps, il plaide non coupable. Par la suite, et devant les preuves physiques qu’a subies sa femme (une strangulation, des coups et une rencontre violente avec une télévision), il accepte de ne pas contester les faits et est condamné à 90 jours de prison.

Évidemment, dès l’arrestation, les Kings avaient licencié le joueur.

Après sa libération et devant le risque de se faire déporter en Russie, il décide de lui-même de retourner dans son pays natal.

Quelque temps plus tard, en octobre 2015, le SKA Saint-Pétersbourg lui offre un contrat et il joue pour eux depuis lors.

Un retour en LNH ? 

Or, depuis quelque temps, le nom de Voynov circule de plus en plus dans les sphères de la LNH. Lui-même a déclaré, depuis la Russie, vouloir revenir en LNH.

C’est sûr qu’un défenseur droitier, de moins de 30 ans et talentueux, beaucoup d’équipes pourraient vouloir lui offrir un contrat.

Aujourd’hui, son nom a été associé pour la première fois avec le Canadien de Montréal. Défenseur mobile + libre, il n’en fallait pas plus.

Cependant, les sources de cette info sont très nébuleuses et n’ont été reportées que par très peu de médias. L’article d’origine venant d’un site russe qui ne cite pas ses sources :

Bien que je prenne cette nouvelle avec de très grosses pincettes, admettons que ce joueur intéresse effectivement le Canadien.

Ce serait la plus grosse erreur du Canadien, bien plus grosse d’ailleurs que la décision d’échanger Subban. Je parle évidemment au niveau de l’image de l’équipe !

Non à toutes formes d’oppression !

Un joueur qui a été condamné pour violence conjugale ne doit et ne peut pas remettre les pieds dans la LNH. Surtout pas après les scandales #Metoo, Gilbert Rozon et Eric Salvail qu’on a connus cette dernière année !

Imaginez la gifle que prendraient toutes les partisanes des Canadiens de Montréal de la part de la direction ! Imaginez le message qu’enverrait Molson à toutes les femmes victimes d’abus en tout genre, tous les jours.

Le Canadien ne doit PAS, et aucune équipe d’ailleurs, cautionner ce genre d’acte.

Il a certes payé sa dette à la société et je crois en la réadaptation d’un condamné, mais dans ce cas-là, ce n’est juste pas possible.

Le public, autant féminin que masculin, serait insulté par une telle décision. Cela irait à l’encontre des valeurs du peuple québécois.

Cela serait un désastre pour l’organisation. Un désastre commercial, un désastre d’image et une perte définitive d’une bonne partie des spectateurs qui viennent au Centre Bell, où beaucoup de familles vienne passer un bon moment.

J’ai confiance en l’organisation et je suis certain que ce ne sont que des spéculations sorties du chapeau d’un pseudo-journaliste qui voulait faire parler de lui, mais au cas où :

PITIEZ MARC ! Ne signe pas Slava Voynov !

Crédit photo : Youtube

Mots clés: , , , , , , ,