Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Alex Alexeyev: un défenseur qui rappelle Andrei Markov


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

La Russie n’est pas un pays nécessairement reconnu pour développer beaucoup de bons défenseurs comme la Suède, le Canada, la Finlande ou les États-Unis. Toutefois, certains défenseurs provenant de la Russie peuvent parfois être très bon et avoir un très bon potentiel. C’est le cas du défenseur Alex Alexeyev, qui en est à sa 2e année dans la ligue de l’Ouest (WHL).

Lors du repêchage européen de la LCH en 2016, les Rebels de Red Deer dans la WHL ont utilisé leur choix de premier tour, 49e au total, pour se procurer les droits d’Alexeyev. Le défenseur russe a tout de suite traversé l’Atlantique pour venir jouer au Canada afin d’apprendre le style de jeu Nord-Américain. Étant un joueur « late », l’année de repêchage d’Alexeyev est en 2018 et non en 2017 même s’il est né en 1999, car il est né après le 15 septembre.

Si Alexeyev me fait autant penser à l’ancien numéro 79, c’est pour plusieurs raisons. Les deux sont des défenseurs gauchers, les deux sont Russes et ils sont tous les deux des défenseurs à caractère offensif. Toutefois, l’actuel numéro 4 des Rebels de Red Deer est à mon avis plus talentueux qu’Andrei Markov.

Le défenseur de 6″3′ risque fort probablement d’être sélectionné lors du 2e tour, mais il pourrait très bien entendre son nom lors du premier tour si une équipe est à la recherche d’un défenseur gaucher et mobile comme Alexeyev. Le sort du défenseur natif de St-Petersbourgh lors du prochain encan va dépendre en partie des besoins des équipes qui parleront à la fin du premier tour. Alors qu’il a fait 21 points en 41 matchs dans la WHL l’an passé à l’âge de 17 ans, il a amélioré sa production cette année, et ce en faisant 37 points en 45 matchs. En séries, il a encore été meilleur avec 5 points en 3 matchs. Depuis son arrivée à Red Deer dans la WHL, l’ancien du Serebryanye Lvy St-Petersbourgh dans le junior russe ne fait que s’améliorer et se développer.

Considérant que lors du Championnat du Monde Junior, l’équipe junior nationale de la Russie est très froide à l’idée d’accueillir des joueurs qui ne sont pas âgés de 19 ans, Alexeyev, 18 ans, n’a pas été invité à représenter la Russie lors du dernier CMJ. Cependant, l’an prochain, alors qu’il aura 19 ans, il devrait sans contredit faire partie de l’équipe russe. Sa moyenne de points par match (0,82 de cette année ) est meilleure que celle de Cal Foote (0,80) lorsque Foote avait 18 ans, l’âge qu’a actuellement Alexeyev.

Étant un défenseur à caractère offensif, Alexeyev un joueur qui fait des passes savantes. L’actuel numéro 4 des Rebels aime faire des feintes de tir pour mystifier ses adversaires, pour ensuite tirer. Il est très mobile et très rapide et lorsqu’il flaire l’occasion, il se porte à l’attaque. Sur la glace, c’est presque un 4e attaquant pour son équipe.

L’arrière russe possède beaucoup d’habileté avec la rondelle. Je l’aime surtout pour son calme avec la rondelle. Excellent en protection et en maniement de rondelle, il aime s’aventurer profondément en territoire ennemi avec le disque. J’aime beaucoup sa créativité avec la rondelle et les décisions qu’il prend avec celle-ci.

En bout de ligne, Alexeyev est un défenseur qui possède un bon potentiel et qui sera intéressant à surveiller dans les prochaines années. Sera-t-il victime du facteur russe lors du prochain repêchage? Peu importe si c’est le cas ou non, il reste un jeune défenseur qui a un brillant avenir devant lui.

Crédit photo: Red Deer Rebels

Du même auteur:

Nils Lundkvist : un défenseur qui s’est grandement amélioré cette année

Oliver Wahlstrom: le prochain Joe Pavelski

Mots clés: , , , , ,