Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Alex Parent: un jeune attaquant talentueux et très sous-estimé


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Lorsqu’on parle des joueurs qui risquent de représenter les Estacades lors du prochain encan de la LHJMQ qui aura lieu dans un peu moins de deux mois, on mentionne souvent les noms de Mavrik Bourque et de Miguel Tourigny. Toutefois, on oublie les autres joueurs de 15 ans qui risquent d’être eux aussi choisis par l’une des 18 organisations de la LHJMQ, que ce soit parce qu’ils avaient un plus petit rôle que les deux autres mentionnés plus haut ou bien parce qu’ils ont passé la majeure partie de la saison dans le Midget Espoir, le calibre juste en dessous du Midget AAA. Un de ces joueurs est l’ailier gauche Alex Parent.

Je mets beaucoup l’emphase sur le fait qu’il joue à l’aile gauche alors qu’il est droitier. C’est quelque chose qu’on voit fréquemment en Europe mais plus ou moins en Amérique du Nord, Parent joue de son côté « contraire », et il fait ça pour des raisons très stratégiques. Le fait de jouer sur son côté « contraire » lui permet entre autres de faire des passes, surtout transversales, plus rapidement et plus facilement.

Ça lui permet aussi de pouvoir tirer sur son côté rapproché et aussi, sur la glace, il se tient plus souvent sur le côté gauche que sur le côté droit, ce qui rend très logique de le voir jouer à l’aile gauche bien qu’il soit droitier.
Sa production de 14 points en 40 matchs n’est pas ce qu’il y a de spectaculaire, mais Parent est âgé de 15 ans et il n’arrive pas souvent de voir des joueurs de 15 ans (il a eu 16 ans le 14 janvier dernier, mais vu qu’il avait 15 ans le 31 décembre 2017, on le considère comme un joueur de 15 ans d’âge junior) dominer le Midget AAA. Même si sa contribution sur la feuille de pointage n’est pas ce qu’il y a de plus extraordinaire, il a été capable de démontrer de belles choses offensivement et de démontrer son réel potentiel. Contrairement à ce que sa production indique, c’est tout sauf un joueur ordinaire.

Cette année, c’est l’année de repêchage de la LHJMQ pour le jeune Parent. Alors que cette séance de sélection se déroulera le 2 juin à Shawinigan, Parent risque fort bien selon moi d’être le 3e joueur des Estacades de 15 ans après Mavrik Bourque et Miguel Tourigny qui va voir une équipe jeter son dévolu sur lui. Il risque, à mon avis, de trouver preneur entre le 4e et le 7e tour.

Comme je l’ai dit plutôt, Parent a eu de la difficulté à contribuer sur la feuille de pointage à cause de son jeune âge. Si ça n’a pas été facile d’être solide sur le plan des statistiques cette année, l’ailier gauche natif de Trois-Rivières risque fort bien de produire plus fréquemment dans la ligue Midget AAA s’il ne se taille pas une place avec l’équipe de la LHJMQ qui va le repêcher.

D’ailleurs, je crois sincèrement que Parent a des chances de jouer dans la LHJMQ l’an prochain à seulement 16 ans. S’il aboutit dans une formation où il manque de profondeur à l’attaque et qu’il démontre son réel potentiel, il a des chances d’être retenu par sa future équipe de la LHJMQ. Soyons honnêtes, les chances sont très grandes que l’équipe qui va le repêcher va le retourner avec les Estacades l’an prochain afin de poursuivre son développement, mais je persiste à croire que Parent a suffisamment de talent pour surprendre.

Parent est un joueur qui travaille sans relâche et qui se donne à chaque fois qu’il est sur la glace. Bon en entrée de zone, il amène aisément et facilement la rondelle en zone adverse, ce qui aide grandement son équipe à installer une attaque en zone ennemie. Le numéro 17 des Estacades peut créer des jeux malgré le manque d’espace. Sans être un joueur spectaculaire, ce qui m’impressionne le plus chez Parent est comment il manie la rondelle. Il possède vraiment de très bonnes mains.

Parent est un joueur très rapide et il se sert notamment de cette mobilité pour sauter sur les rondelles libres ainsi que pour être premier sur la rondelle. En passant, Parent a déjà fait quelques apparitions sur le premier trio avec Tommy Luneau et Mavrik Bourque, ce qui démontre la confiance qu’on a en Parent chez les Estacades.

En général, l’ailier gauche de 6″0′ a les qualités pour réussir, mais toutefois, il y a encore quelques failles dans son jeu qu’il se doit d’améliorer. Il doit peaufiner sa vitesse d’exécution et il doit converger un peu plus souvent vers le filet. À à 15 ans, il a tout le temps du monde pour améliorer ces deux failles de son jeu. Lorsqu’il aura amélioré ces aspects, il sera un joueur de hockey extrêmement redoutable, s’il ne l’est pas déjà.

J’ai déjà très hâte de voir où Parent va aboutir. J’ai même hâte de le voir au prochain tournoi des recrues de la LHJMQ, s’il se fait repêcher, car Parent est le genre de joueur très intéressant à regarder dans ce genre de compétition. Ce qui est sûr, c’est que sa progression va être intéressante à suivre.

Crédit photo: Le Nouvelliste

Du même auteur:

Antoine Lyonnais : sur les traces de Jimmy Lemay

Patrick Guay: un espoir de qualité d’une cuvée de la LHJMQ qui sera difficile à prévoir !

Mots clés: , , , , , ,

Une réponse “Alex Parent: un jeune attaquant talentueux et très sous-estimé”

  1. 15 avril 2018 à 4:35

    Ça fait plusieurs années que la LHJMQ est contre Victo. Nous les partisans pouvons le dire mais pas l »organisation des TIGRES