Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Analyse : Radulov et les Stars hors des séries !


Max Tixador - Fanadiens.com

Le congé de Pâques était l’occasion pour plusieurs de se reposer en famille et de profiter du repos avant le gros de la fin de l’année scolaire. C’était aussi l’occasion pour plusieurs équipes de la LNH d’officialiser leur participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley… ou pour officialiser leur exclusion.

Visiblement, les Stars de Dallas ont opté pour la 2e option en se sortant du portait des séries éliminatoires pour une 2e saison consécutive et pour une 3e fois en 4 ans. Si on peut qualifier la saison du Canadien d’échec, on peut associer le terme « krash » à la saison des Stars. Tous les experts voyaient l’équipe compétitionner pour la Coupe Stanley. L’équipe a ajouté le gardien Ben Bishop, l’ailier Alexander Radulov ainsi que le défenseur Marc Methot au cours de l’été. Les Stars ont aussi remercié l’entraîneur Lindy Ruff qui s’est joint à Alain Vignault comme adjoint chez les Rangers. Ruff a été remplacé par Ken Hitchcock qui a piloté les Blues de Saint-Louis la saison précédente.  Les Stars affichaient cette saison l’un des alignements les plus menaçants. Mais comment ont-ils réussi (presque) l’impossible en se privant d’une place en séries éliminatoires avec une équipe presque complète?

Les Stars sortent actuellement de l’un des pires mois de leur histoire. Ils ont perdu 12 de leurs 15 matchs au mois de mars et ont connu une séquence de 8 matchs sans victoire. Leur exclusion des séries éliminatoires est la conséquence directe de ce mois noir. Malgré un alignement partant qui donne des frissions à toutes les équipes de la LNH (en Benn-Seguin-Radulov Klingberg-Methot Bishop), on a pu observer un manque de production du reste de l’équipe. L’équipe se classe actuellement au 21e rang de la LNH dans la catégorie des buts marqués par match avec une production moyenne de 2,8 buts/matchs. Malgré leur puissante top-3 offensif, le jeu de puissance des Stars est seulement classé 19e parmi toute la ligue avec une efficacité de 19,5%. Même si plusieurs pensent que l’un des majeurs problèmes des Stars est l’absence d’un gardien #1, Ben Bishop et Kari Lethonen ont su remplir leur rôle en positionnant l’équipe au 8e échelon de la LNH dans la catégorie des buts marqués par matchs. Martin Hanzal a confirmé les craintes que plusieurs partisans avaient à l’endroit de sa santé en se présentant à seulement 38 matchs cette saison et en produisant seulement 10 points! Il touchera près de 5M$ pour les 2 prochaines saisons encore. Le défenseur Marc Methot s’est aussi absenté pour la majeure partie de la saison alors qu’il a été limité à 33 parties cette saison et qu’il a seulement récolté 2 passes.

Pour avoir vu jouer les Stars à quelques reprises cette saison, je peux dire que c’est une équipe avec beaucoup de talent sur la 1ere ligne, de poids, de vitesse. Cependant, c’est aussi une équipe qui manque d’opportunisme en plus d’être très boîteuse défensivement, en plus de prendre plusieurs pénalités stupides. L’équipe dépendait beaucoup trop du 1er trio. Les autres trio servent un peu de décoration pour combler le vide.

Le noyau de l’équipe est très bon, mais cet été, l’ajout de « secondary-scoring » sera essentiel à cette équipe. S’ils peuvent monter leurs jeunes émergents aussi, cela ne ferait pas de mal. Le torchon chauffe pour l’organisation et on espère pour eu une meilleur campagne en 2018-2019 !

Image : NHL.com

Mots clés: , , , ,