Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Où est passée la passion de Deslauriers ?


Nicolas Ganzer - Fanadiens.com

L’un des rares points positifs de l’équipe des Canadiens fut l’émergence au niveau LNH de Nicolas Deslauriers qui a su se démarquer par sa passion et sa détermination sur la glace.

Un bon québécois bien de chez nous comme on les aime, qui mouille le maillot et qui n’as pas peur de se donner à 110 % même lorsque la cause est perdue.

Un nouveau contrat

Bien normalement, cette hargne a été récompensée par la direction en lui octroyant un nouveau contrat, que certains ont jugé insuffisant.

Il a paraphrasé un contrat à un volet d’une durée de 2 ans qui lui permet de gagner 925 000 dollars par année.

Avec ce contrat, il gagnera la même somme qu’il joue en LNH ou en AHL si l’équipe décide de le descendre. Si tel est le cas, il devra passer par le ballottage.

Les partisans et la direction sont pour une fois tombés d’accord sur cette décision qui est bonne pour l’avenir de l’équipe.

Le fantôme de Deslauriers

Sauf que depuis, c’est-à-dire le 19 février, Deslauriers est retombé dans un silence presque inquiétant. Je parle évidemment de son impact dans le jeu.

En 19 matchs, Deslauriers a marqué 2 points ! (1 but et 1 passe.) Pourtant son temps de jeu est resté pratiquement le même. Par contre son implication offensive n’est plus.

Il est aussi utilisé en désavantage numérique, mais même là, il a un différentiel de -3 sur la période. Certes, vu que l’équipe a perdu 13 de ses 15 derniers matchs, on pourrait se dire que c’est bien.

Sauf que si l’on regarde le match contre les Devils, on pouvait voir sa nonchalance et sa non-envie d’être-là.

D’ailleurs, alors qu’il restait 2 min 26 à jouer, Deslauriers a écopé d’une pénalité inutile et hypothéqué les dernières chances de son équipe.

Signe que sa tête n’est peut-être pas complètement dans le jeu.

Se remobiliser pour l’année prochaine

Ou alors, on s’est tous trompés et Deslauriers n’est qu’un joueur parmi tant d’autres qui a forcé pour avoir un nouveau contrat, s’assurer un avenir et depuis, et bien il se repose sur ses lauriers, comme la plupart des joueurs du Canadien.

Son mandat ne sera jamais le même que Pacioretty, mais sa hargne et son envie faisaient toute la différence. Qualités qui sont aux abandonnées absentes depuis un bon moment.

Il devra se reprendre l’année prochaine… s’il est encore avec l’équipe d’ici là !

Que pensez-vous de ses performances et de son attitude depuis la signature de son contrat ?

 

Crédit photo : TVA sport

Mots clés: , ,