Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Louis-Filip Côté: un joueur qui risque de débloquer après une carrière junior difficile


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Lors du repêchage annuel de la LHJMQ en 2015, les Huskies de Rouyn-Noranda ont sélectionné, avec le 8ème choix au total, un joueur qui venait tout juste de connaître une saison extraordinaire avec les Chevaliers de Lévis dans le Midget AAA et qui avait un potentiel assez élevé. Aujourd’hui, maintenant qu’il a 18 ans, ce même joueur n’a peut-être pas connu la carrière junior escomptée, mais il démontre toutefois de belles choses. Ce joueur est l’ailier gauche Louis-Filip Côté, qui évolue présentement pour les Remparts de Québec.

Depuis le début de sa carrière, Côté n’a jamais répondu aux attentes offensivement, ne franchissant jamais la barre des 25 points. Toutefois, cette année, surtout depuis Noël, il est nettement meilleur et surtout plus impliqué qu’il ne l’était. Il n’est pas plus productif qu’il ne l’était, mais son entraîneur, Philippe Boucher, tient un discours assez optimiste à son endroit, le même genre de discours qu’il a tenu auprès de Jesse Sutton, qui a finalement débloqué à 19 ans. Si vous voulez voir le texte que j’ai écrit sur Jesse Sutton, voici le lien.

Jesse Sutton: un joueur sous-estimé avec beaucoup de talent

Étant repêché originalement par les Huskies de Rouyn-Noranda, Côté a été échangé lors de sa saison recrue en 2015-16 aux Remparts de Québec. Les Remparts l’ont acquis en plus des services d’Alexandre Sills et d’un choix de 2ème des Huskies. En retour, ils ont cédé Nikolas Brouillard à la formation abitibienne.

Lorsqu’il avait fait son acquisition, Philippe Boucher avait beaucoup d’attentes à son égard, car le jeune Côté avait beaucoup de potentiel. Cette pression qu’avait mis son entraîneur n’a pas aidé le natif de Laurier-Station à prendre son envol. Il faut savoir que les ligues juniors comme la LHJMQ sont des ligues de développement, et peu importe s’ils éclosent à 16 ou à 19 ans, ce qu’ils seront à la fin de leur parcours junior est ce qui compte vraiment.

Il existe un paquet de joueurs qui possèdent du talent, mais qui ne sont pas capables de noircir la feuille pour diverses raisons. Pour certains, c’est à cause du temps de jeu, tandis se pour d’autres, c’est souvent qu’ils n’arrivent pas à compléter leur jeu et à aider leur coéquipier à enfiler l’aiguille. Dans le cas de l’ancien des Commandeurs de Lévis, dans le Midget AAA, la raison qui explique cette production assez basse est que les occasions qu’il crée se concluent rarement en but.

Alors que son éthique de travail était souvent quelque chose qu’on lui reprochait, l’ailier gauche de 6’1″ est aujourd’hui un joueur qui s’implique beaucoup plus et qui travaille fort pour essayer de récolter sa part de points. Ce n’est pas le joueur qui possède la plus grande vision du jeu ni le plus gros sens de l’anticipation, mais il compense ça par ce qu’il peut faire avec la rondelle et sa rapidité. D’ailleurs, s’il améliore sa vision du jeu, je suis certain que cela aiderait grandement sa contribution offensive.

Il possède une belle touche de marqueur. Il ne lui reste qu’à la retrouver. Comme je l’ai dit plus tôt, l’ancien choix de première ronde est un joueur très rapide qui est à l’aise avec la rondelle. Il possède un tir puissant et seulement avec ce tir, il peut générer beaucoup d’occasions.

Je vous ait parlé de sa vitesse en long et en large, et cette vitesse, il s’en sert souvent pour battre les joueurs adverses de vitesse afin de converger plus facilement vers le filet.

Ce n’est pas la première fois qu’on voit des joueurs éclore aussi tard qu’à 19 ans et, avec ce qu’il démontre depuis quelques temps, ça risque d’être le cas avec Côté.

Voué à un rôle de joueur de 4ème trio qui ne fait qu’ajouter de la rapidité, Côté risque de finalement d’être un vrai joueur d’impact offensif qui peut jouer sur les deux premiers trios. En tous cas, il devra exploser l’an prochain s’il veut jouer dans les rangs professionnels un jour.

Crédit photo: TVA Sports

Du même auteur:

Alex Newhook: la prochaine vedette provenant de l’île de Terre-Neuve

Hunter Drew: un exemple de persévérance

Mots clés: , , , , ,