Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Radim Salda : un autre Jakub Jerabek


http://adserve.atedra.com/serve.php?z=8075

Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Certains joueurs européen, qu’ils soient Tchèques, Suédois, Russes ou Finlandais, décident de quitter leur pays natal afin de venir jouer dans les ligues canadiennes de hockey junior. Pour certains, passer du confort de la maison à ce nouveau défi d’aller jouer à l’autre côté de l’Océan Atlantique est une transition difficile. Toutefois, pour d’autre, cette nouvelle aventure en milieu nord-américain est un tremplin pour enfin faire part de leur talent et de leur savoir-faire. Malgré que les Sea Dogs de St-John dans la LHJMQ connaissent une saison absolument désastreuse, un défenseur de cette formation, Radim Salda, réussit à faire sa marque à sa première année hors de son pays natal, et ce, même si on en parle pas souvent.

En 2015-16, alors que le défenseur tchèque avait 16 ans, il a passé la majorité de la saison dans la filiale U18 de la meilleure ligue tchèque. Lors de son année de 16 ans, il a amassé une bonne production de 19 points en 31 matchs dans la ligue U18. L’année suivante, alors qu’il a maintenant 17 ans, Salda passe à un autre niveau en faisant le saut dans la ligue U20 de la République tchèque, et lors de son passage dans la ligue U20, il a pris part à 35 matchs, amassant 15 points.

Cette année, à 18 ans, Salda relève un autre défi. Cette fois-ci en faisant le saut dans le junior canadien, plus précisément avec les Sea Dogs de St-John dans la LHJMQ. Après 37 matchs jusqu’ici avec les Sea Dogs, le #21 a inscrit un très bon total de 26 points. Est-ce que son total de 26 points, qui est déjà très bon à la base, sa production offensive serait meilleure s’il jouait avec un meilleur club que les Sea Dogs, actuellement avant-dernier dans la LHJMQ? Je me suis souvent posé la question, mais lorsque je l’ai vu joué pour la première fois, j’ai vite compris que oui, il serait meilleur s’il était bien entouré. Ce n’est pas entièrement de sa faute s’il ne produit pas au sommet de son potentiel en ce moment.

Salda est un défenseur fiable dans les trois zones et il est autant capable de faire le travail en avantage numérique qu’en désavantage numérique. Il démontre beaucoup de calme avec la rondelle et il est très intelligent avec le disque.

Le défenseur de 6″1′ gagne presque toujours ses batailles à un contre un. Il est très difficile de trouver des failles dans son jeu. Je l’ai regardé au Championnat du Monde junior, et j’ai adoré comment il s’impliquait et sa volonté de vouloir faire la différence. C’est d’ailleurs ce que j’aime le plus chez lui.

Il envoie des rondelles vers le filet afin de créer des occasions de marquer et il est capable de faire de bonne sortie de zone efficace. Salda est un joueur fiable, qui respecte le plan de match à la lettre et qui cherche le jeu efficace bien avant le jeu parfait.
Comme on l’a vu lors du Championnat du monde junior, le numéro #21 est fiable défensivement et il est aussi capable de sauver des buts certains.

Il n’a pas été réclamé lors du dernier encan de la LNH, mais lorsqu’on regarde ses chiffres et ses qualités, on remarque qu’il a pratiquement le même profil que celui d’un joueur repêché. Il est difficile de comprendre comment il n’a pu être repêché au dernier repêchage.

Salda est un joueur de caractère et avec un moral inébranlable. Dans un match, il n’abandonne jamais, peu importe si son équipe gagne ou perd 8-0, rien d’ébranle sa confiance. Salda aime aussi transporter la rondelle d’un bout à l’autre de la patinoire et il relance bien l’offensive à partir de la défensive.

Salda est un défenseur qui me fait vaguement rappeler un certain Jakub Jerabek. Jerabek, tout comme Salda, est un défenseur tchèque mobile qui peut facilement relancer le jeu. Si leur style de jeu se ressemble, leurs histoires sont aussi semblables.

Jerabek n’a jamais été repêché dans la LNH. En fait, il n’a jamais été très bon lors de ses années juniors, mais où est ce même Jerabek aujourd’hui? Dans la LNH. Si Jerabek, qui n’a pas été un défenseur dominant dans le junior, a réussi à progresser dans les années qui suivent jusqu’à atteindre la LNH, est-ce que Salda, qui connaît actuellement de bons moments dans le junior, pourra lui aussi atteindre la LNH? Difficile d’en être sur, mais c’est fort possible. Ce qui est certain, c’est qu’on a le droit de rêver dans son cas.

Sachant qu’il n’a pas été repêché lors de sa première année d’admissibilité, est-ce la 2e sera la bonne? Ou bien fera-t-il comme son compatriote Tchèque Jerabek? Nous allons le savoir dans les années à venir, mais ce qui est certain, c’est que sa progression sera à surveiller et que le jeune défenseur tchèque n’a pas fini d’impressionner.

Crédit photo: Zimbio

Du même auteur:

Mathias Emilio Pettersen: le Alexandre Texier de la cuvée 2018

Marc Staal: un défenseur négligé année après année

Première participation du Kazakhstan au principal CMHJ depuis 2008: une si grosse surprise?

http://adserve.atedra.com/serve.php?z=7437

http://adserve.atedra.com/serve.php?z=7478

http://adserve.atedra.com/serve.php?z=7426

Mots clés: ,