Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le coeur et l’âme de la défensive des Blues


Vincent Bousquet - Fanadiens.com

Les Blues de St. Louis possèdent l’un des meilleurs défenseurs de la LNH, mais ce dernier à tendance à être sous-estimé et à passer derrière des joueurs comme Brent Burns, Erik Karlsson, etc. Pourtant, Alex Pietrangelo est l’un des défenseurs les plus complet de la ligue.

Lors de la saison 2006-2007, Pietrangelo débute sa carrière junior avec les IceDogs de Mississauga (qui deviendront les IceDogs de Niagara la saison suivante) récoltant 52 points en 59 parties avec un différentiel de +40. La saison suivante, le défenseur droitier excelle encore amassant 53 points en 60 parties en plus d’afficher un excellent différentiel de +29. Lors de l’été 2008, les Blues de St. Louis en font leur choix de 1ère ronde, le 4ième au total lors du l’encan amateur de la LNH.

Pietrangelo réussit à impressionner la direction de l’équipe du Missouri qui lui donna la chance de débuter la saison dans la grande ligue. Le jeune défenseur disputa 8 matchs avec les Blues, récoltant 1 passe au passage, avant d’être retourné aux IceDogs. Pietrangelo participa au Championnat mondial junior durant la période des fêtes, aidant le Canada à remporter la médaille d’or. Pour ce qui est de sa saison à Niagara, il récolta 29 points en 36 matchs. Alors que son équipe junior est éliminée, Pietrangelo rejoignit les rangs des Rivermen de Peoria, le club-école des Blues, pour un match de saison régulière, il récolta 4 minutes de punitions. Il joua ensuite 7 matchs de séries éliminatoires, amassant 3 passes au passage.

En début de saison 2009-2010, les Blues décidèrent encore de garder Pietrangelo pour débuter la saison, récoltant son premier but dans la LNH au passage. Comme l’année précédente, le défenseur fut retourné à son club junior, les Colts de Barrie, qui l’ont acquis dans un échange à plusieurs joueurs, dont Ryan Strome. Encore une fois, Pietrangelo représenta le Canada au Championnat mondial junior, remportant la médaille d’argent. Il termina au premier des marqueur chez les défenseurs du tournoi, avec 12 points en 6 matchs.

Pietrangelo joua sa 1ère saison complète au niveau professionnel lors de la saison 2010-2011. Il récolta 43 points dont 11 buts tout en maintenant un bon différentiel de +19. Ne participant pas aux séries, le défenseur des Blues joua au Championnat du monde, où le Canada déçut et termina 5ième. Pietrangelo sera tout de même nommer défenseur du tournoi. Pietrangelo participa également à la conquête de la médaille d’or du Canada aux Jeux olympiques de 2014 ainsi qu’à celle de la Coupe du monde de 2016.

Alex Pietrangelo est sans aucun doute rendu l’un des meilleurs défenseurs de la LNH. Régulier comme un horloge, le droitier de 6 pieds 3 et 210 livres n’a raté que 18 matchs depuis le début de sa carrière dans la LNH. Il n’a terminé qu’une seule fois avec un différentiel négatif (-2) tout en amassant son lot de points. Cette saison, Pietrangelo à déjà accumulé 30 points en 42 matchs. S’il poursuit sur cette lancée, il pourrait atteindre le plateau des 60 points pour la toute première fois de sa carrière. Sans être flamboyant, le défenseur des Blues est un atout très important pour la troupe de Mike Yeo, accumulant les minutes sur la patinoire. Défenseur très complet, il est autant capable de défendre en désavantage numérique que d’alimenter l’avantage numérique. Le capitaine des Blues est toujours efficace dans son territoire et sait éviter les erreurs. Bref, il fait sans aucun doute parti du top 5 des défenseurs de la ligue.

Pensez-vous qu’Alex Pietrangelo gagnera un jour un trophée Norris?

Crédit photo: nhl.com

Mots clés: ,