Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Sean Couturier, une véritable aubaine!


Vincent Bousquet - Fanadiens.com

Alors qu’il évolue avec les Roadrunners de Phoenix dans la Ligue International de hockey, ligue affiliée à la Ligue Américaine, Sylvain Couturier donne naissance au petit Sean à Phoenix.

Sean Couturier suivra son père, qui joue dans la LNH durant 4 ans à Milwaukee avant d’aller à Berlin en Allemagne pendant 1 an . La famille revient au Québec pour 1 an avant de redéménager, cette fois ci à Bathurst. En 2005, alors âgé de 12 ans, le jeune homme mesure déjà 5 pieds 8 pouces et pèse 160 livres. Hockey Québec lui refuse une dérogation pour pouvoir jouer au niveau Bantam. Son père décide à nouveau de s’exiler vers le Nouveau-Brunswick où Sean pourra jouer dans la ligue Bantam AAA de la région avec le Lightning de Chaleur. Il remportera le championnat des marqueurs. L’année suivante il rejoint la NB PEI Major Midget Hockey League, où il sera nommé recrue de l’année avec les Rivermen de Miramichi. En 2007, il rejoint la ligue Midget AAA de la Saskatchewan avec les Hounds de Notres-Dame, équipe où joue Brandon Gormley et Jaden Schwartz. Ils remporteront le championnat de la ligue. Lors de l’encan 2008 de la LHJMQ, les Voltigeurs de Drummondville le sélectionne au 2ième rang tout juste derrière Gormley. La même année, Couturier fait ses débuts avec les Voltigeurs, récoltant 31 points en 59 matchs. L’équipe remporte la Coupe du Président, et participera à la Coupe Memorial. Dès la saison suivante, l’attaquant explose offensivement, avec 96 points en 68 parties. En 2010-2011, il obtient une autre saison de 96 points, mais cette fois-ci en 58 matchs seulement. Il participera au championnat mondial junior 2011, aidant le Canada a récolté une médaille d’argent. En Juin 2011, Couturier est repêché 8ième au total par les Flyers de Philadelphie, lors de l’encan amateur de la LNH. Couturier réussira à se tailler une place dans la LNH dès la saison 2011-2012. Il passera la saison en entier à Philadelphie, récoltant 27 points en 77 parties. La saison suivant, insatisfait de son camp d’entrainement, les Flyers l’envoi à Adirondack dans la Ligue Américaine où il obtiendra 28 points en 31 matchs. Il finira la saison à Philadelphie et ne retournera plus jamais dans les mineurs. Jouant la plupart du temps sur le 3ième trio des Flyers, Couturier n’obtiendra jamais plus de 15 buts et 39 points. C’était avant cette saison, puisqu’en 41 matchs le joueur de 6 pieds 3 pouces et 211 livres, totalise déjà 40 points dont 21 buts, ce qui constitue deux sommets en carrière.

Qu’est ce qui explique cette explosion cette saison? Le départ de Brayden Schenn vers St-Louis est une partie de la réponse, mais aussi la mutation de Claude Giroux à l’aile, ouvrant directement la porte de 1er centre à Couturier. Celui qui excelle défensivement n’avait jamais obtenu de véritable chance de faire valoir son énorme potentiel offensif. On l’a souvent utilisé sur un 3ième trio, où il passait ses soirées à devoir contrer les meilleurs trios adverses et n’obtenait pas le temps de glace souhaité. Maintenant qu’il est le 1er centre de l’équipe, Couturier a la chance de pouvoir jouer avec Claude Giroux à sa gauche, depuis le début de la saison et Jakub Voracek ou Travis Konecny à sa droite, en plus d’être sur la 1ère unité en avantage numérique. Couturier n’a rien perdu de son efficacité en défensive étant également utiliser sur la 1ère vague d’infériorité numérique. Bref, Sean Couturier a su saisir l’opportunité qui s’offrait à lui et connait présentement la saison de sa carrière. En continuant au même rythme, il terminerait la saison avec 42 buts et 80 points. Commandant un salaire de 2 millions de dollars, Couturier représente une véritable aubaine pour les Flyers cette saison.

Croyez-vous que Couturier continuera sur cette lancée?

Crédit photo: NHL.COM

Mots clés: , ,