Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Adam Gaudette: dans la LNH dès 2019-20?


 Guilaume Arcand - Fanadiens.com

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’être surpris par une jeune sensation qui évolue dans la LNH, car vous ne l’avez pas vu venir? Très peu de personnes vont répondre « non » à cette question, mais dans tous ces fameux jeunes joueurs qui ont été considérés comme des surprises, plusieurs n’en étaient pas pour tout le monde.

Pourquoi? Car pour ceux qui suivent avec attention le hockey junior connaissait déjà le potentiel de ces fameux jeunes joueurs avant leur arrivée dans le circuit Bettman. Ils savaient qu’ils allaient dominer la LNH et ce, dès leur premier pas dans la ligue. Adam Gaudette, un choix de 5e tour, 149e au total lors du repêchage de 2016 est le parfait exemple du jeune joueur qui entrent dans la catégorie des « joueurs attendus ». Voici pourquoi.

En 2015-16, alors qu’il était âgé de 19 ans, Gaudette débute ses 4 ans d’études avec Northeastern University dans la NCAA. Il fait bien lors de sa saison recrue dans la NCAA avec 30 points en 41 matchs. L’année suivante, à 20 ans, le joueur de centre américain connaît une vraie explosion au niveau de sa production, alors qu’il produit 52 points en 37 matchs à sa 2e année dans la NCAA.

Cette année, alors que le #8 des Huskies de Northeastern University est âgé de 21 ans, il continue son bon travail à sa 3e année dans la NCAA! Il a amassé jusqu’ici 26 points en 19 matchs. Le fait que l’espoir des Canucks réussisse dans un calibre aussi relevé que la NCAA, une ligue qui contient des joueurs qui approchent la mi-vingtaine, fait en sorte qu’il pourrait jouer dans la LNH tout de suite après qu’il ait complété ses 4 ans d’étude. Il serait même capable de suivre le rythme dès l’an prochain, mais Gaudette doit toutefois compléter ses études auparavant. Cela fait en sorte qu’on ne le verra pas faire le saut dans la LNH avant 2019-20.

Sa principale marque de commerce est son tir dévastateur et dangereux, surtout quand il le décoche en mouvement. L’Américain de 21 est droitier, et il aime utiliser son tir du côté droit.

Il utilise le joueur devant lui comme écran afin que le gardien n’anticipe pas son tir, un peu comme Alexander Ovechkin fait, ce qui le rend encore plus menaçant. Le natif de Braintree au Massachusetts peut marquer d’absolument partout lorsqu’il est en possession de la rondelle en zone offensive.

L’attaquant de 6 pieds 1 pouce repère bien ses coéquipiers et peut faire des passes savantes de n’importe où sur la patinoire. Le #8 des Huskies de Northeastern dans la NCAA, est très bon pour contrôler et protéger la rondelle, et les défensives adverses ne lui font jamais peur.

Il est très bon autour du filet, il est travaillant et se donne à 100% à chaque présence. Des personnes travaillant chez le site eliteprospect.com, ont dit de lui qu’il est un joueur qui est apte à occuper de multiples rôles.

Il est un joueur qui apporte une touche d’émotion, de fougue et d’énergie à une équipe. Pourquoi je crois que Gaudette va jouer dans la LNH dans 2 ans? Gaudette a 21 ans et il domine la NCAA, et quand je regarde certains joueurs qui dominait la NCAA à 21 ans ont été capable de connaître un bon début dans la LNH l’année suivante, à 22 ans, je me demande comment Gaudette ne pourrait faire de même. Deux exemples de joueurs qui ont été capables d’aider leur équipe de la LNH tout de suite après leurs 4 ans d’étude et après leur année de 21 ans sans passer par la ligue américaine sont Kevin Hayes et Will Butcher.

En gros, Gaudette est une de ces fameuses cartes cachées et s’il devait connaître un certain succès dans la LNH et qu’il devait être une « surprise » aux yeux de certains amateurs et analystes, il ne le sera aucunement auprès de moi. Est-ce les Canucks ont fait un vol en le repêchant aussi tard qu’au 5e tour? On le saura dans l’avenir, mais ce que je sais, c’est que lorsque je regarde la banque d’espoirs des Canucks, Adam Gaudette pourrait être l’une des pièces de l’équipe vers une possible conquête de la Coupe Stanley.

Crédit photo: Dobber Prospects

Mots clés: , ,