Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

L’effet Nicolas Deslauriers


Vincent Bousquet - Fanadiens.com

Alors que le Canadien connait un début de saison en dents de scie et se cherche, un fougueux attaquant québécois vient apporter une dose d’énergie a cette équipe. En effet, le 4 octobre, Marc Bergevin acquérait les services de Nicolas Deslauriers des Sabres de Buffalo en retour du défenseur Zach Redmond. Deslauriers se rapporta au Rocket de Laval, jusqu’à ce que son téléphone sonne le 15 novembre pour lui dire qu’il était rappelé par le grand club.

Deslauriers a débuté son stage junior avec les Huskies de Rouyn-Noranda lors de la saison 2007-2008 récoltant 9 points en 42 matchs ainsi que 38 minutes de pénalité. Il obtint ensuite des saisons de 30, 45 et 43 points avec les Huskies et les Olympiques de Gatineau. Reconnu comme un joueur robuste excellant dans les deux sens de la patinoire, Deslauriers se démarque également grâce à son acharnement et sa présence physique. Repêché au 84ième rang lors de l’encan amateur de 2009 par les Kings de Los-Angeles, l’attaquant de Lasalle débuta sa carrière professionnelle avec les Monarchs de Manchester, club école des Kings à l’époque. En 3 saisons à Manchester, il obtint 76 points ainsi que 223 minutes de pénalité. Le 5 mars 2014 les Kings l’échange aux Sabres de Buffalo accompagné d’Hudson Fasching en retour de Brayden Mcnabb, Jonathan Parker et 2 choix de 2ième tour. Il disputera son premier match dans la Ligue nationale lors de cette saison. Il en joua finalement 17 avec les Sabres, marquant 1 buts et récoltant 18 minutes de pénalité.

Maintenant qu’il joue pour le Tricolore, Deslauriers se dit heureux de représenter l’équipe de son enfance. L’ailier gauche robuste joue du hockey inspiré avec le Canadien. Alors que l’équipe est amorphe, elle peut compter sur son guerrier québécois et son trio. Ayant déjà récolté 7 points (4 buts 3 passes) en 16 matchs depuis son rappel, c’est surtout par sa fougue et son énergie que Deslauriers se démarque. Avec ses 65 mises en échec, le numéro 20 apporte une présence physique qui manquait cruellement à l’équipe. Présentant un différentiel de +10, Deslauriers est également très utile à la troupe de Claude Julien.

Bref, Nicolas Deslauriers a un effet positif sur le groupe. Nous souhaitons que les joueurs prennent exemple sur lui et que l’équipe se mette à jouer de cette façon.

Crédit photo: NHL.com

Mots clés: ,