Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le Canadien blanchi lors de la Classique du Centenaire


Gabriel Asselin - Fanadiens.com

À l’occasion du centième anniversaire du tout premier match de la Ligue nationale de hockey, le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa se disputaient la victoire en plein air devant des gradins remplis à pleine capacité à la Place TD, domicile du Rouge et Noir d’Ottawa de la Ligue canadienne de football. Claude Julien n’avait apporté qu’une seule modification à sa formation, alors que Jakub Jerabek réintégrait la formation au détriment de Joe Morrow. Les Sénateurs connaissent un véritable descente aux enfers depuis quelques semaines. En effet, depuis les deux rencontres présentées en Suède les 10 et 11 novembre, les hommes de Guy Boucher ne revendiquent que deux victoires en 14 confrontations, la dernière victoire étant survenue lors de leur dernière rencontre mercredi.

Avant le début de la rencontre, les plus grandes légendes de chacune des deux concessions, soit Guy Lafleur et Daniel Alfredsson, ont hérité du privilège d’effectuer la mise en jeu protocolaire.

Très peu d’actions intéressantes sont à répertorier au premier engagement, si bien qu’elle s’est terminée par un pointage inchangé de 0 à 0. Il faut cependant souligner la performance atroce du Tricolore au cercle des mises en jeu, alors qu’il n’a remporté que quatre des vingt opportunités.

Les Sénateurs ont été plus insistants dans leurs attaques dès le début de la deuxième période et Carey Price a dû se surpasser pour préserver l’égalité. Sur cette action, les Sens bourdonnaient tout près de son demi-cercle, mais il est finalement parvenu à couvrir la rondelle pour obtenir le coup de sifflet de l’arbitre.

Lors de la première pause publicitaire du deuxième engagement, la LNH a dévoilé le gagnant de son vote populaire quant au plus grand moment de ses 100 ans d’histoire. Mario Lemieux a été l’heureux élu grâce à sa performance du 31 décembre 1988. Dans cette rencontre, Lemieux est devenu le seul joueur de l’histoire du circuit à inscrire cinq buts dans une même rencontre dans cinq contextes différents. Il avait inscrit un but à égalité numérique, en avantage numérique, en désavantage numérique, sur un tir de pénalité et dans un filet désert.

Lors de la quinzième minute de l’engagement, la bête noire du Tricolore s’est illustrée en ouvrant le pointage. Suite à un tir de la ligne bleue d’Erik Karlsson, Jean-Gabriel Pageau a habillement fait dévier la rondelle derrière Carey Price pour inscrire son quatrième but de la saison.

Deux minutes plus tard, les Sénateurs sont venus bien près de doubler leur priorité, mais Carey Price n’entendait pas laisser l’équipe adverse prendre le large. Lors d’un surnombre à deux contre un, Bobby Ryan a servi une passe parfaite vers Matt Duchene qui a été frustré par un arrêt spectaculaire de Price effectué avec le manche de son bâton.

Le Tricolore n’a été guère meilleur au chapitre des mises en jeu au deuxième engagement, avec seulement 5 réussites en 21 occasions. Cette période s’est conclue avec une priorité d’un but pour les Sénateurs.

Le Canadien a obtenu plusieurs occasions de marquer au troisième engagement, dont celle-ci de Brendan Gallagher, mais il a été incapable de niveler le pointage.

Alors qu’il ne restait que trois minutes à la rencontre, Bobby Ryan a soutiré la rondelle à Jonathan Drouin pour inscrire le but d’assurance.

Nate Thompson a conclu le pointage dans un filet désert pour procurer une victoire de 3 à 0 aux Sénateurs contre le Canadien.

Le Tricolore se dirigera maintenant vers l’Ouest canadien où il affrontera tour à tour les Canucks, les Flames et les Oilers à compter de mardi prochain.

Mots clés: , ,