Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Axel Andersson: un autre talent caché de la prochaine cuvée


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Je me répète, mais la Suède contient énormément de talents cachés qui passent sous le radar auprès des organisations de la LNH, On dirait que chaque fois qu’un joueur du programme Suédois se fait repêcher, j’ai l’impression que l’équipe qui en a fait sa sélection a fait un vol. Un espoir au prochain repêchage, Axel Andersson, qui est un défenseur droitier, est une autre raison pourquoi le pays au drapeau bleu et jaune a un aussi bon programme de développement. Un programme qui est grandement sous-estimé par les organisations de la LNH selon moi.

Andersson a toujours été capable de se démarquer du côté des points et des statistiques.Lorsqu’il avait 15 ans, il jouait dans la ligue U18 de Suède, et à ce moment-là, il a enregistré 9 points en 21 matchs en plus d’afficher un très bon différentiel de +15. À 16 ans, il passe à un autre niveau et participe à 29 matchs dans la ligue SuperElit, la ligue junior Suédoise, et durant son séjour de 29 matchs dans la ligue junior de Suède, il amasse un très bon total de 11 points.

Cette année, alors que le défenseur Suédois est âgé de 17 ans, il a participé jusqu’ici à 18 matchs, toujours dans la ligue SuperElit, et en 18 matchs, il amasse pas moins de 14 points. Ses 14 points récoltés depuis le début de la saison le place en 2ème position chez les défenseurs de moins de 18 ans en terme de points cette année. Toujours dans la colonne des points, il est au 8ème échelon chez les joueurs de moins de 18 ans toutes positions confondues.

Comment Andersson fait pour obtenir d’aussi bons chiffres? Il possède des habiletés qui ne font peut-être pas de lui un futur gagnant du trophée James Norris, mais bien un joueur très efficace, surtout en zone offensive. Le défenseur présentement âgé de 17 ans possède une très bonne vision du jeu et il lis très bien le jeu. il est un joueur très efficace en zone adverse, surtout pour faire des passes savantes à ses coéquipiers. Parlant de ses passes, on dirait que pour Andersson, remettre la rondelle à un coéquipier, peu importe où il se situe en zone offensive, est un jeu d’enfant, ce qui le rend encore meilleur pour contribuer à l’attaque.

Si ces qualités vous font penser à celle recherchée chez un défenseur qui sert de général sur l’avantage numérique, devinez quoi, Andersson est justement un joueur qui dirige le jeu quand son équipe a l’avantage d’un homme. Il est très mobile et il est capable également de bien jouer dans sa zone, surtout pour faire des sorties de zone très efficace.

Quand Andersson n’a pas d’option de passe, il n’hésite pas à utiliser son tir qui est, croyez-moi, au dessus de la moyenne. Quand je parle de son tir, son tir frappé est probablement sa meilleure arme quand il amène des rondelles au filet.Son lancer frappée est violent et surtout très précis. Je n’ai toujours pas parlé de ses mains. La principale raison pourquoi je pense qu’Andersson peut devenir un vol au prochain repêchage est qu’il possède des mains en or qui lui permet de faire des feintes absolument spectaculaires étourdissant ainsi complètement les défensives adverses.

On aura beau parler du talent et du potentiel d’Andersson pendant 2 heures, il y aura toujours une question qu’on ne pourra pas répondre dans son cas. À quelle ronde une équipe va jeter son dévolu sur lui? Considérant que le prochain repêchage est bourré de talent, surtout en défensive qui se trouve à être la position d’Andersson, répondre à cette question est une énigme presque insolvable. Par contre, une énigme que je peux résoudre sans trop de problème, c’est de dire s’il peut connaître une bonne carrière dans la LNH. Ses chances d’avoir un poste régulier dans la LNH un jour ne sont pas sûres et certaines, mais je crois qu’elles sont relativement bonnes. Il a les qualités et tout le temps devant lui afin de s’améliorer pour parvenir à faire sa place dans le circuit Bettman.

Et vous, arrivez-vous à projeter le nom d’Axel Andersson dans l’alignement d’une équipe de la LNH un jour?

Crédit photo: Djurgarden Hockey