Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le Canadien trébuche en troisième période


Gabriel Asselin - Fanadiens.com

Après une défaite subie aux mains des Sharks de San Jose dans la nuit de mardi à mercredi, le Canadien reprenait l’action que 24 heures plus tard en rendant visite aux Kings de Los Angeles. Pour tenter de générer plus de buts, Claude Julien avait décidé de brasser les trios, en plus d’apporter trois changements à la formation. Jacob De La Rose et Jordie Benn réintégraient l’alignement au détriment de Torrey Mitchell et Brandon Davidson, tandis que Al Montoya obtenait son premier départ de la saison. Du côté des Kings, ils n’ont participé qu’à une seule reprise aux séries éliminatoires depuis leur dernière conquête de la coupe Stanley en 2014, se faisant éliminer en cinq matchs de surcroît dès le premier tour. Ils peuvent toutefois toujours compter sur Anze Kopitar, Drew Doughty et le gardien Jonathan Quick, qui n’a été limité qu’à 17 rencontres la saison dernière en raison d’une blessure.

Le Canadien a amorcé la rencontre avec énergie et intensité, menant à plusieurs occasions de marquer qui n’ont pas été concrétisées. Mais ce sont les Kings qui ont obtenu la meilleure occasion de marquer des 10 premières minutes de jeu. Lors d’un surnombre à deux contre un suite à un mauvais jeu de Shea Weber, Tanner Pearson a tenté une passe vers Tyler Toffoli, mais le jeune Victor Mete veillait au grain et il a étouffé la menace avec brio. Le défenseur de 19 ans s’affirme comme un rouage important en ce début de saison.

Andrew Shaw a été l’un des meilleurs joueurs du Tricolore au cours de cette rencontre et il a permis au Canadien d’ouvrir le pointage. À mi-chemin du premier engagement, suite à un échec-avant agressif de Paul Byron, Shaw récupère la rondelle libre puis contourne le filet pour tenter un tir vers Jonathan Quick. Le tir initial rate la cible, mais Phillip Danault s’empare du disque pour tenter à son tour un tir, plus concluant cette fois. Quick arrête le tir de Danault mais il n’y peut rien sur le retour de lancer saisi par Byron, qui inscrivait son premier but de la saison.

Plus tard en première période, Alex Galchenyuk, qui purgeait sa deuxième infraction du match, a vu un ancien du Canadien niveler le pointage. Jake Muzzin a remis une rondelle bondissante à Michael Cammalleri, ce dernier a frappé la rondelle au vol pour inscrire son premier but de la saison.

Aucun but n’a été inscrit au deuxième engagement. Toutefois, Paul Byron est passé bien près d’inscrire son deuxième but de la rencontre. Lors d’un jeu de puissance des Kings, il s’est échappé contre Jonathan Quick qui l’a frustré avec un arrêt de la jambière gauche. Oscar Fantenberg a été pénalisé pour le coup de bâton sur Byron, mais le Tricolore n’a su profité de l’avantage numérique subséquent.

Les Kings ont toutefois mis en marche leur rouleau compresseur en troisième période. Tout d’abord, Adrian Kempe a accepté la passe de Trevor Lewis avant de rediriger la rondelle tout juste derrière la ligne rouge. Il s’agissait de son premier but de la saison et de son troisième en carrière. Cammalleri a hérité de la deuxième mention d’aide sur le jeu.

Malgré la superbe performance d’Al Montoya, ce but a scié les jambes des joueurs du Tricolore. Les Kings ont inscrits trois autres buts avant la fin de la rencontre, un par Cammalleri et les deux derniers par Kempe pour compléter son tour du chapeau. Les Kings l’ont donc emporté par la marque de 5 à 1 devant le Canadien.

La troupe de Claude Julien terminera son voyage vendredi en visitant les Ducks d’Anaheim.

Crédit photo : LNH

Mots clés: , ,