Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Galchenyuk, victime malgré lui ?


Max Tixador - Fanadiens.com

Le 3e choix au Repêchage d’entrée dans la LNH de l’édition 2013 Alex Galchenyuk ne semble pas s’adapter au nouvel entraîneur Claude Julien. Avec 16 points en 29 matchs depuis le départ de Michel Therrien avec qui il a récolté 29 points en 37 matchs la saison passée, le changement d’entraîneur lui fait mal. Mal d’autant plus qu’il a été rétrogradé à la 4e ligne en ce début de saison en raison de son jeu qui semble plutôt mauvais. On critique son jeu défensif et sa volonté de toujours faire « le jeu parfait ». En plus des nombreuses critiques sur le jeu du #27, plusieurs rumeurs de transactions ont fait surface dans son cas…  Galchenyuk est-il une victime dans sa situation?

Oui, selon moi, il est victime. Le Canadien de Montréal a donné BEAUCOUP trop d’attention à Jonathan Drouin comme s’ il serait le sauveur de l’équipe, mais en manque de résultats, il fallait se tourner sur les bouc émissaires les plus faciles. Le jeu défensif de Galchenyuk a été sévèrement attaqué… alors que Jonathan Drouin n’est vraiment pas mieux. Drouin fait environ 2 fois plus de revirements que Galchenyuk et son différentiel est pire. Pourquoi mettre un attaquant de 23 ans qui a déjà eu une saison de 30 buts et qui a connu un début de saison 2016 de feu, avec 23 points en 25 matchs (au centre), sur la 4e ligne quand ton équipe a de la difficulté à marquer?

» Alex Galchenyuk est un attaquant offensif avec une excellent flair offensif. Il possède des mains rapides avec un excellent contrôle de la rondelle et peut facilement se débarrasser d’un défenseur quand il est dans un espace restreint. Galchenyuk n’est pas spectaculaire (comme un style Subban), mais c’est un patineur hors-pair qui travaille très fort, car il peut glisser dans la zone adverse avec beaucoup de rapidité et avec son maniement de rondelle exceptionnel, il peut devenir extrêmement dangereux. Il a besoin d’améliorer son jeu sans la rondelle, et à l’air plus à l’aise à l’aile qu’au centre. Il a un bon gabarit et n’a pas peur de jouer physiquement. Galchenyuk est une menace constante en avantage numérique. » (Traduction d’une analyse de Rafik Soliman sur EliteProspects.com

Des propos virulents de Bob Hartley à l’endroit de Galchenyuk 

#GalchenyukDefenseSquad
Pour défendre Galchenyuk, un mouvement a fait apparition sur le réseau Twitter devient de plus en plus populaire. Le but de se mouvement est tout simplement d’encourager Galchenyuk a travers ce pénible début de saison.

https://twitter.com/ameliamcguire_/status/918259615867031552

https://twitter.com/galchenyukgoals/status/918547765856296961

 

Ma solution ?
Pacioretty-Drouin-Gallagher
Hudon-Galchenyuk-Lehkonen
Byron-Plekanec/Danault-Shaw
De la Rose-Danault/Plekanec-Hemsky

Galchenyuk et Hudon peuvent se compléter, ce sont deux joueurs avec beaucoup de talent et beaucoup de vitesse. Lehkonen va les compléter avec son jeu très polyvalent. Le 1er trio a déjà fait ses preuves. Danault n’a pas sa place sur l’un des 2 premiers trios. Même si je sais que c’est un des « Fan-favourite », il n’a pas le talent et l’instinct offensif pour suivre des jeu rapides et aussi talentueux que ceux de Galchenyuk et Hudon. Si le Canadien a effectivement une meilleur défensive que la saison passée (Bergevin, 2017) et le meilleur gardien du monde, je crois que ça ne fera pas de mal d’ajouter du punch au 2 premiers trio avec des trios extrêmement menaçants offensivement.

Image : NHL.com

Mots clés: , ,