Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le Canadien ne parvient pas à sortir de sa torpeur contre les Blackhawks


Gabriel Asselin - Fanadiens.com

Après avoir amorcé sa saison par trois matchs sur la route avec des résultats mitigés, le Canadien amorçait sa saison à domicile en recevant la visite des Blackhawks de Chicago. Claude Julien avait décidé de prôner la stabilité pour cette rencontre en n’effectuant qu’une modification mineure à son alignement, Ales Hemsky prenait la place de Jacob de la Rose sur le quatrième trio. Du côté des visiteurs, les Blackhawks possèdent toujours une équipe dangereuse, quoi que vieillissante. Les Jonathan Toews, Patrick Kane, Patrick Sharp et Brandon Saad demeurent des menaces offensives, en plus de compter sur les présences de Brent Seabrook, Duncan Keith et le gardien Corey Crawford.

Qui dit le match d’ouverture locale, dit qu’il y aura une cérémonie d’avant-match. Celle-ci en a cependant déçu plusieurs, alors que la passation du flambeau a été abandonnée. Plusieurs joueurs ont reçus de timides ovations, tandis que d’autres ont été chaudement applaudis tels que Max Pacioretty, Carey Price et, comme dans la vidéo qui suit, Jonathan Drouin.

Le Canadien a amorcé la rencontre en force, comme c’était le cas contre les Rangers de New York dimanche. Contrairement à ce dernier match par contre, le Tricolore a su capitaliser des les premiers instants de l’affrontement. Tomas Plekanec a profité d’un revirement commis par Ryan Hartman en territoire défensif pour décocher un tir sans avertissement vers Corey Crawford pour le déjouer près du poteau à sa gauche.

https://twitter.com/NHLonNBCSports/status/917900447381323776

Le Tricolore a poursuivi sur cette lancée jusqu’à mi-chemin du premier engagement, à un moment où les locaux avaient décochés quatorze tirs vers Crawford contre seulement deux pour les visiteurs. L’équipe localisée à Chicago a cependant repris du poil de la bête plus tard au cours de cette période, au point où Carey Price a dû se dresser devant les attaques dangereuses des Blackhawks. Son fait saillant principal de la première période est sans doute cet arrêt aux dépens du capitaine Jonathan Toews.

L’ardeur des Blackhawks a été récompensée quelques minutes plus tard. Alex DeBrincat, qui dispute sa première saison chez les professionnels, a profité de son deuxième match au Canada, après celui de la veille à Toronto, pour faire les choses en grand et inscrire son premier but en carrière. Patrick Sharp lui a refilé la rondelle avant que DeBrincat ne décoche un foudroyant tir sur réception, mystifiant Carey Price sur le coup.

Puis, seulement 19 secondes plus tard, les Hawks prenaient l’avance pour la première fois de la rencontre. Suite à une mauvaise décision à ligne bleue adverse de Shea Weber, les Blackhawks se sont amenés dans un surnombre à trois contre le défenseur recrue Victor Mete qui a dû s’avouer vaincu devant une telle tâche. Brandon Saad a complété ce brillant jeu de passes amorcé par Jonathan Toews et Richard Panik. Il s’agissait de son cinquième but de la saison.

Le Tricolore a obtenu peu d’occasions de marquer au deuxième engagement et les Blackhawks ont réussi à doubler leur priorité. Artem Anisimov a profité d’un avantage numérique afin de compléter un jeu de passes initialisé par Cody Franson et Alex DeBrincat, inscrivant ainsi son premier but de la saison.

Le Canadien est revenu en force au troisième vingt, mais il a manqué cruellement d’opportunisme. Artturi Lehkonen, inséré aux côtés de Pacioretty et Drouin en troisième période, et Charles Hudon, dans la vidéo qui suit, et Paul Byron en échappée ont ratés des occasions en or de réduire l’écart de moitié, mais ni un ni l’autre n’ont réussi.

Les Blackhawks tiennent le coup pour l’emporter par la marque de 3 à 1 malgré les 42 tirs du Tricolore.

Le Canadien disposera de quelques jours de repos avant de disputer sa prochaine rencontre que samedi en recevant les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell.

Mots clés: , ,