Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Un air de déjà-vu pour le Tricolore


Gabriel Asselin - Fanadiens.com

Le Canadien n’a eu que quelques heures pour se remettre de la dure défaite encaissée à Washington samedi, alors qu’il renouait l’action au mythique Madison Square Garden pour y affronter les Rangers de New York. Pour le premier affrontement entre les deux formations depuis l’élimination du Tricolore en six matchs devant les Rangers au printemps dernier, Claude Julien avait apporté deux modifications à sa formation. Torrey Mitchell se retrouvait au centre de Paul Byron et Jacob De La Rose, tandis que Brandon Davidson évoluait aux côtés de Jordie Benn. Ales Hemsky et Mark Streit ont écopés et ils devaient se contenter de regarder le match depuis la galerie de presse.

Le Canadien était bien décidé à faire oublié son horrible début de match de la veille et il a complètement dominé la première moitié de l’engagement initial. De fait, le Tricolore croyait avoir réussi à ouvrir le pointage dès la septième minute de jeu quand Andrew Shaw a envoyé la rondelle au fond du filet défendu par Henrik Lundqvist. Mais la reprise vidéo a été jugée nécessaire et le centre de commande à Toronto à juger que le but était illégal en raison d’un mouvement volontaire du patin de Shaw. Selon la décision rendue par le centre de commande, Shaw a poussé la rondelle délibérément avec son patin droit, puis avec son patin gauche, sans qu’aucun autre joueur ne touche à la rondelle.

Seulement deux minutes plus tard, le Canadien croyait à nouveau avoir ouvert le pointage lorsque le puissant tir de Shea Weber s’est trouvé un chemin dans le fond du filet, mais les Rangers ont contesté l’obstruction de Max Pacioretty à l’endroit de Lundqvist. Le but a, encore une fois, été renversé dans une décision qui a soulevé l’ire des partisans des Canadiens sur les réseaux sociaux. On peut constater que Pacioretty ne touche jamais à la zone réservée au gardien de but et, selon plusieurs, Ryan McDonagh semble être à l’origine du contact. De plus, après l’arrêt initial, la rondelle rebondit sur la jambe de McDonagh avant de se retrouver dans le filet. Auriez vous accordé ce but?

À partir de ce moment, la possession de la rondelle s’est équilibrée et les Rangers ont obtenus plusieurs occasions de marquer et Carey Price a dû se surpasser sur l’une d’elles en frustrant Rick Nash à bout portant avec la jambière gauche.

Ce qui devait arriver est malheureusement survenu. À 2 minutes et 35 secondes de la conclusion de la période, Brady Skjei a dirigé une rondelle en apparence banale vers le devant du filet et, en tentant d’harponner la rondelle, Carey Price l’a envoyée directement sur la jambe de Shea Weber avant qu’elle ne se retrouve dans le fond du filet.

Au cours de la deuxième période, le Tricolore a obtenu plusieurs occasions de créer l’égalité, dont celle-ci obtenue par Paul Byron, sans être en mesure de capitaliser. Les Rangers ont conservé leur priorité de 1 à 0 après 40 minutes de jeu.

Devant le manque d’opportunisme du Tricolore, les Blue Shirts étaient probablement conscients qu’un deuxième but pourrait être critique pour la troupe de Claude Julien. C’est exactement ce qui est arrivé à mi-chemin du troisième engagement, lorsque Price a perdu le contact visuel avec la rondelle et Mika Zibanejad en a profité pour inscrire son quatrième but de la saison.

Les Rangers ont tenu le fort pour l’emporter par le pointage de 2 à 0 sur le Canadien de Montréal.

Le Tricolore disputera sa prochaine rencontre mardi soir en recevant la visite des Blackhawks de Chicago au Centre Bell dans le cadre de l’ouverture locale.

Crédit photo : LNH

Mots clés: , ,

Une réponse “Un air de déjà-vu pour le Tricolore”

  1. 9 octobre 2017 à 8:40

    Henrik LUNDQVIST bien meilleur que CAREY PRICE ON PET DE LA BROUE AVEC PRICE TROP LANG ET TOUJOUR A GENOU UN BON GARDIEN SE TIEN DEBOUT