Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Ty Smith: le rêve de 31 organisations de la LNH


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Lorsqu’on observe de près la LNH d’aujourd’hui, on peut voir que les joueurs les plus « précieux » à posséder sont les défenseurs mobiles qui bougent bien la rondelle. Le prix pour acquérir ce type de défenseur est toujours élevé. Le prochain repêchage est rempli de défenseurs mobiles, donc on ne peut pas dire que cet encan n’est pas un rêve pour les organisations de la LNH! Un de ces défenseurs est Ty Smith. Il n’est peut-être pas le meilleur arrière de cette cuvée ni le 2ème ou même le 3ème, mais il mérite une certaine part de reconnaissance!. Voici pourquoi.

Quelques chiffres intéressants

Même s’il n’a que 17 ans, Smith démontre déjà des statistiques assez intéressantes si ce n’est pas alléchantes. Après avoir vu les Chiefs l’élire comme le roi de la cuvée 2015 de la WHL en le choisissant premier, le défenseur de 5″10 est retourné en 2015-16, à l’âge de 15 ans, à son équipe du Midget AAA. Il termine la saison dans la ligue mineure albertaine avec 23 points en 28 matchs. En 2016-17, Smith réussi l’exploit de frôler le demi-point par match en moyenne, ce qui est impressionnant pour un arrière de 16 ans. Ces chiffres ont fait de lui un des meilleurs défenseurs de son âge dans la WHL et probablement même dans tout la CHL, avec 32 points en 66 matchs. La saison 2017-18 a commencé il y a quelques semaines et déjà, le jeune Smith démontre de très belle chose. Il a réussi à faire, tenez-vous bien, 9 points en 6 matchs! Il ne tiendra peut-être pas le rythme pour l’entièreté de la saison, mais considérant que peu de défenseurs de 18 ou 19 ans commencent les premiers instants de la saison avec une moyenne de 1 points et demi par saison dans la WHL, l’exploit de Smith est très rare!


Ty Smith dans toute sa splendeur!

Bon, maintenant que nous avons regardé les chiffres parlons de ce qui sort au-delà des nombres et des statistiques, ce qui veut dire, les qualités du #24 des Chiefs de Spokane. Selon moi, il est le 4ème ou le 5ème meilleur arrière de cette cuvée, mais dans un autre repêchage que celui de 2018, un repêchage où les défenseurs n’ont jamais été aussi bien représenté depuis longtemps, il serait probablement le meilleur de sa position. Smith est un défenseur qui est très mobile et qui possède un bon coup de patin. Il est très habile avec la rondelle et chaque fois qu’il est en possession de rondelle, il demeure calme, sait toujours quoi faire et prend toujours de bonnes décisions. Quand Smith ne voit pas d’option de passe, il n’hésite pas à utiliser son tir qui est puissant et surtout très précis. À chaque fois que le membre des Chiefs de Spokane touche la rondelle, il se démarque en faisant des jeux qui, s’ils ne sont peut-être pas flamboyant, demeurent très efficaces et il ne met jamais son équipe dans le trouble. Sans trop de faire de bruit, le jeune homme de la Saskatchewan réussit toujours à aider son équipe offensivement en remplissant constamment la feuille de pointage. Je ne serais aucunement surpris de le voir franchir les 40 ou 50 points un jour dans la LNH. Bien que le jeune défenseur n’ait que 17 ans, son jeu avec et sans la rondelle est très mature pour un joueur de son âge, et quand on le regarde jouer, il a l’air d’en avoir déjà 24. Smith n’est peut-être pas parfait dans l’ensemble, mais si la plupart des joueurs de son âge essaie de trop en faire, pour lui, c’est tout le contraire.
Smith a un excellent potentiel offensif, mais il est aussi fiable défensivement, il sait intercepter des passes, séparer le porteur de la rondelle et n’hésite pas à se sacrifier pour bloquer des tirs. Le défenseur démontre aussi de belle qualité de leader, car à seulement 17 ans, l’organisation des Chiefs de Spokane lui a déjà confié un « A » sur son chandail. À 5″10′, il est vrai que Smith n’a peut-être pas le gabarit rêvé pour un défenseur, mais il faut savoir que de plus en plus en de petits joueurs font leur place dans le circuit Bettman.La ligue est de moins en moins physique et laisse plus de place à la rapidité et à la finesse. Les joueurs à petit gabarit, comme Smith, n’ont absolument rien à craindre pour leu futur dans la LNH.


Prévision pour le prochain repêchage?

Si le repêchage 2017 n’était pas déjà assez imprévisible et remplit de surprise, le prochain encan promet le sera encore plus avec tout le talent qui s’y trouve. Puisque ce repêchage va être très difficile à prévoir, j’ai beaucoup de difficultés à prédire le rang exact de sélection de Ty Smith. Je le vois trouver preneur entre le 6ème et le 16ème échelon de la première ronde, mais tout va dépendre de la saison qu’il va connaître.

Et vous? considérant que Smith risque d’être très convoité par les 31 organisations de la LNH d’ici le moi de juin, où pensez-vous qu’il va aboutir?

Mots clés: ,