Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Linus Weissbach: une pièce cachée de l’avenir des Sabres


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Quand on pense à l’avenir chez les Sabres, on pense souvent aux noms de Jack Eichel, Alex Nylander et Casey Mittelstadt, en passant par les Sam Reinhart, Rasmus Ristolainen, Marcus Davidsson et Ukko-Pekka Luukonnen. Pendant qu’on en a que pour les joueurs nommés plus tôt, on oublie un joueur, qui, sans trop faire de bruit, pourrait lui aussi faire partie de l’alignement des bisons d’ici quelques année. Son nom est Linus Weissbach!

Une histoire très mouvementé

Pour vous donner une idée de qui peut bien être Linus Weissbach et pour vous donner un portrait du joueur qui peut jouer autant à l’aile droite qu’à l’aile gauche, voici quelques chiffres. Tout commence en 2014-15, à l’âge de 16 ans pour l’espoir des Sabres, avec le HC Frolunda dans la ligue J18 Elit, là où il fait 23 points en 13 matchs. Cette très bonne production est assez pour que l’affiliation du HC Frolunda dans la ligue SuperElit, le junior en Suède, lui laisse une chance et il la saisit bien avec 6 points en 16 matchs. En 2015-16, alors qu’il avait 17 ans, il passe la saison complète en SuperElit et il termine la saison avec une très bonne production avec pas moins que 48 points en 44 matchs. Ce n’est toutefois pas assez pour qu’une équipe lui offre un chandail bordé de son logo quelques mois plus tard, lors du repêchage 2016 de la LNH. Toutefois, Weissbach démontre qu’il ne se laissera pas abattre et décide d’aller se joindre l’année suivante, en 2016-17, au Storm de Tri-City dans la USHL, le junior Américain et il reprend là où il a laissé, l’année précédente avec 47 points en 49 matchs. Cette année, en 2017-18, il jouera pour l’université du Wisconsin dans la NCAA.

Quelles qualités possède-il? 

Pour commencer, Weissbach a des mains qui ne lui permettent pas de faire les feintes les plus spectaculaires, mais ses feintes sont assez efficace pour déjouer un défenseur adverse et créer une occasion de marquer.
Son tir est très précis et ses passes sont toujours fiables. Weissbach possède de bonnes habiletés pour protéger la rondelle. Une spécialité de Weissbach est son jeu dans l’enclave. Il fait très bien dans cette portion de la patinoire et il est aussi très bon une fois lorsqu’il parvient en échappée. Ce qui m’impressionne le plus chez le jeune Suédois est ses entrées en territoire adverse. En effet, quand le jeune Suédois pénètre en zone offensive avec la rondelle sur la palette de son bâton, il est très dangereux et constitue à ce moment-là une grosse menace pour l’équipe adverse.

Un vol?

Weissbach a été un choix de 7ème tour des Sabres de Buffalo au dernier repêchage. S’il continue de bien faire une fois rendu dans le milieu professionnel, sa sélection pourrait représenter une décision qui va longtemps sourire aux Sabres. Pourquoi a t’il été autant négligé? Si vous voulez mon avis, je crois sincèrement que les recruteurs de la LNH ne jettent pas assez de coups d’œil sur ce qui se fais en Suède et son excellent programme de développement et trop de jeunes Suédois glissent de plusieurs rangs au repêchage, sans parler de ceux qui se font complètement ignorer par toutes les organisations de la LNH mais qui pourtant, sont meilleurs que beaucoup de joueurs qui ont vu une équipe de la LNH en faire leur sélection. Weissbach en fait partie. Après son impressionnante saison en 2015-16, il aurait pu être un choix de 2ème ou de 3ème tour, mais il a dû attendre un an et venir en Amérique du Nord pour que quelqu’un remarque le potentiel qu’il possède. Par contre, si les jeunes Suédois continuent de démontrer que leur programme passe sous le radar auprès des équipes de la LNH, ils pourraient enfin avoir la reconnaissance qu’ils méritent.

Crédit photo: Storm de Tri-City

Mots clés: , , ,