Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Kevin Bahl: même chemin que Shea Weber?


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Même si pour certains, le titre a l’air de démontrer le contraire, je ne crois aucunement que Kevin Bahl deviendra aussi dominant que le défenseur tout étoile du Canadien, Shea Weber. Par contre, quand je regarde son style de jeu et sa feuille de route, je ne peux m’empêcher de faire plusieurs parallèles avec le défenseur des 67’s d’Ottawa et l’ancien capitaine des Predators. Pourquoi Kevin Bahl me fait autant penser à Shea Weber? La raison se trouve juste ici.

Ses points forts

Bahl est un défenseur format géant de 6’6″. Malgré son gros gabarit, il n’est pas le défenseur le plus robuste qui soit. Il est très bon pour couper les passes, surtout celle qui sont transversales. Il est aussi capable de neutraliser l’adversaire et de calmer une menace adverse. Le membre des 67’s d’Ottawa gagne toujours ses batailles à 1 contre 1, il est excellent pour séparer la rondelle de son porteur et il est très fiable dans sa zone. Ses 6’6″ lui permettent d’avoir une longue portée qu’il n’hésite pas à utiliser à son avantage et il est très dur à contourner. Quand tu as Kevin Bahl dans ton alignement, tu as toujours une chance de gagner, même quand tu affronte une puissance offensive.

Ses points faibles

Kevin Bahl possède aussi quelques points faibles, mais à 17 ans, il a tout le temps qu’il faut pour améliorer ses faiblesses et quand on regarde son jeu, on voit déjà qu’il travaille fort pour essayer d’améliorer ses faiblesses. La première chose est sa mobilité. Malgré qu’il n’ait pas un mauvais un coup de patin pour un joueur de son gabarit, Bahl peut se faire battre de vitesse par un joueur plus rapide puisqu’il est assez lent. Une autre de ses faiblesses est son appui offensif. Comme ses 4 points en 57 matchs l’an dernier le démontrent, ce n’est pas le meilleur défenseur pour appuyer l’attaque. Bien que son jeu sans la rondelle soit irréprochable, son jeu en possession de rondelle l’est moins, sans être mauvais. Quand la rondelle se trouve sur la palette de son bâton, il semble vouloir la jeter rapidement pour ne pas faire d’erreurs, il ne possède pas la meilleur première passe et il n’est pas habitué à relancer l’attaque à partir de la défensive.

Parallèles avec Shea Weber

Pourquoi il me fait autant penser au #6 du Canadien? Car je me souviens que Weber a connu un chemin assez semblable à Bahl. Au début de son stage junior, Weber était un défenseur très fiable dans sa zone, mais il n’était pas le meilleur défenseur pour relancer l’attaque. Bahl, comme Weber, n’a pas connu le meilleur début dans le junior, même que Weber n’a joué que 5 petits matchs dans la WHL à 16 ans. Je ne dis pas que Bahl va devenir aussi solide que Weber dans 5 ans, mais ce que j’essaie d’insinuer est que Bahl n’est pas le premier à avoir connu ce genre de chemin, et qu’il a tous les atouts pour devenir un solide 3ème ou 4ème défenseur si son développement se passe bien.

Prochain repêchage

Je le vois sortir au 2ème tour, mais il pourrait descendre plus tard, car le repêchage est une science inexacte où tout peut se passer. Le #88 des 67’s n’a rien à craindre de ce côté.Il sera repêché.

Marc-Edouard Vlasic, Shea Weber, PK Subban, Duncan Keith, Travis Hamonic ont tous été des choix de 2ème tour et ils connaissent tous des carrières exceptionnelles. Donc, peu importe à quelle ronde Bahl va entendre une équipe prononcer son nom, il n’a pas à s’inquiéter. La ronde importe peu, surtout que rendu au camp, un joueur choisi au 7ème tour a autant de chances de surprendre qu’un joueur choisi au 1er tour.

Et vous, Croyez-vous que Bahl va jouer dans la LNH un jour?

Crédit photo : 67’s d’Ottawa

Mots clés: , , ,