Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Austen Keating: le grand négligé dans la OHL?


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Vers la fin du mois de mars, j’ai découvert un petit prodige des 67′ d’Ottawa, et quand j’ai vu les chiffres qu’il avait, je me suis dis que c’est certain qu’il allait entendre une équipe prononcer entre le 3ème tour et le 5ème tour. Cependant, et je ne sais aucunement pourquoi, le joueur en question est ressorti de Chicago les mains vides.Aucune équipe n’a voulu de lui. Qui est-ce? Austen Keating.

Quelques chiffres

Quand je présente un joueur, d’adore donner quelques statistiques du joueur pour donner une petite idée de son talent. Ensuite, j’essaie de parler des forces et des faiblesses du joueur et pourquoi il mérite la reconnaissance que, trop souvent, il ne reçoit pas. Commençons par les chiffres.
Lors de sa première saison en 2015-16 dans la OHL, il a compilé un dossier de 32 points en 50 matchs, ce qui est très bon pour un joueur de 16 ans dans la OHL.
L’année suivante, en 2016-17, Keating avait 17 ans. Il a réussi pas moins de 63 points en 67 matchs. Au moment d’écrire ses lignes, les 67′ avaient déjà amorcé leur 3 premiers matchs, et Keating en a profité pour faire pas moins de 5 points. Je me veux pas partir en peur avec ce très bon début de saison, mais il pourrait encore connaître une grosse progression cette année

Mais quel type de joueur est Keating?

Je me suis demandé pourquoi c’était aussi facile pour lui de faire sa marque sur la feuille de pointage et j’ai regardé une première vidéo des séquences de Keating, je ne savais pas trop pourquoi. J’en ai regardé une 2ème, j’était encore confus. J’ai fini par comprendre pourquoi Keating était capable d’être aussi productif. Quand il touche la rondelle, quelque chose de bon en résulte toujours, c’est presque garanti à 100%. Il possède un bon instinct de marqueur et une bonne vision du jeu, et ses passes sont rarement inutiles. On peut parler en bien de la vision de jeu de Keating pendant une heure, mais je ne peux parler du #9 des 67′ sans parler de ses passes transversales. Keating est le genre de joueur qui peut voir, même si ça ne paraît pas, un joueur sur l’autre aile qui est bien placé, et il lui peut lui faire ensuite une passe absolument parfaite et dangereuse. Juste avec sa capacité de faire des passes transversales aussi efficaces fait de lui un joueur qui peut changer l’allure d’un match presque à lui seul. Une autre de ses très bonnes qualités est qu’il sait combiner sa rapidité et ses mains lorsqu’il est en échappée. Quand il est seul avec la rondelle, il utilise sa rapidité pour ne pas se faire rattraper par l’adversaire et il sait comment utiliser ses mains pour déjouer et battre le gardien adverse, même lorsqu’il est en pleine vitesse. En résumé, Keating est, qu’on le veuille ou non, un joueur extrêmement dangereux pour l’équipe adverse.

Va-t-il atteindre la LNH un jour?

Keating a probablement tout les aptitudes pour obtenir un poste régulier dans la LNH un jour. Son histoire me fait penser à celles de David Desharnais, Tyler Johnson et Mark Letestu qui sont tous, comme Keating, des centres fabricants de jeux et qui n’ont jamais été repêchés, mais qui pourtant, ont réussi à faire leur place dans la LNH. Keating pourrait être malheureusement aussi un de ces joueurs qui domine le junior et qui ne sont pas capables de transporter leur prestations au niveau professionnel, mais attendons avant de juger.

Et vous, projetez-vous Keating dans l’alignement d’une équipe de la LNH d’ici quelques années?

Dernière semaine pour vous inscrire au pool de Fanadiens!

C’est la dernière semaine pour vous inscrire au pool de Fanadiens! C’est gratuit et il y a $100 pour la 1ère position! Il suffit simplement de choisir un joueur pour chacune des 12 catégories et de les envoyer par messages privés à Fanadiens sur la page Facebook! Tous les détails juste ici:

Inscrivez-vous au pool Fanadiens!

Crédit photo: Ottawa 67′

Mots clés: ,