Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Alex Khovanov: un des très nombreux talents russes de la cuvée 2018


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

En jetant un coup d’oeil sur les espoirs pour le prochain repêchage, j’ai remarqué une chose: la Russie va être très bien représentée! Alex Khovanov est une des bonnes raisons qui expliquent pourquoi la Russie aura beaucoup de talents qui la représentera lors de l’encan 2018 de la LNH. Parmi tous les représentants du plus grand pays du monde pour la prochaine cuvée, Khovanov est probablement le 2ème meilleur, tout de suite après Andrei Svechnikov.


Une mauvaise nouvelle qui fait penser à la situation Nolan Patrick et Timothy Liljegren

Après avoir été choisi 2ème au total lors du repêchage européen de la LCH par les Wildcats, Khovanov décide, après plusieurs négociations, de se rapporter avec la formation de Moncton pour la prochaine saison. Pour ceux qui sont moins familier avec le hockey junior, l’encan que l’on surnomme le repêchage euro, est un repêchage de 2 tours qui implique les 60 équipes de tout le junior canadien, ce qui permet de repêcher ou du moins d’acquérir les droits des joueurs européens d’âge junior. La position varie selon la position du classement général de la LCH. Le dernier au classement repêche premier au total, le 2ème dernier au 2ème rang et ainsi de suite. L’équipe ne peut avoir 2 « euros » dans son alignement partant et ne peut repêcher deux fois si elle possède déjà 1 joueur europeen. Pour en revenir à la situation de Khovanov, les Wildcats ont tous juste annoncé que le Russe sera absent pour une durée d’au moins 6 mois dû à une maladie attrapée dans les Caraïbes. Sa saison va être presque être entièrement compromise et sa carrière est même remis en question par certain. Souvenez-vous de Nolan Patrick qui s’est blessé pendant plus de la moitié de la dernière saison et de Timothy Liljegren qui a connu une saison de misère en raison de plusieurs blessures. Ils ont tout les 2 subi des blessures graves, et est-ce que ça remet en doute leur potentiel? Non. Lijlegren a glissé de plusieurs rangs au dernier repêchage par la faute de sa mononucléose, est-ce qu’il le méritait pour autant? Non. Vu que Khovanov risque de ne pas chausser les patins de tout la saison, ça va le rendre moins attrayant aux yeux des recruteurs et il va être sélectionner beaucoup plus tard que prévu. Comme j’aime beaucoup donner des conseils aux personnes qui sont DG dans des ligues simulées, si vous êtes en fin du premier tour ou même en plein milieu du 2ème tour et que personne a pris le « risque » de choisir Alexaprendre Khovanov, faites-le! Ce choix va vous faire sourire très longtemps.

Un talent et un potentiel incroyable

La meilleure qualité du #17 est sa facilité de déjouer le défenseur adverse avec ses feintes magistrales. Chaque fois qu’il est en possession du disque, il devient une dangereuse menace pour l’équipe adverse, car non-seulement Khovanov a des habiletés hors de l’ordinaire pour protéger la rondelle, mais aussi pour repérer ses coéquipiers. Khovanov a une vision du jeu au-dessus de la moyenne. Il a des yeux tout le tour de la tête qui lui permet toujours de réussir une passe juste et tout simplement parfaite. Il n’a peut-être pas le talent d’Evgeni Malkin, mais son style de jeu me fait drôlement penser au #71 des Penguins de Pittsburgh. Le Russe de 18 ans n’est peut-être pas l’un des joueurs les plus talentueux de cette cuvée, mais ce qui est certain, c’est qu’il est l’un des joueurs les plus dangereux en zone offensive, et ses 22 points en 29 matchs le démontre très bien.

À quoi s’attendre au prochain repêchage?

Normalement, le 2ème choix au total du repêchage euro de LCH devrait être un espoir qui devrait entendre son nom entre le 10ème et 20ème échelon, mais sa maladie va nuire à ses chances de trouver preneur dans le top 31 et il risque de sortir fort probablement au 2ème tour s’il ne tombe pas au 3ème. Peu importe ce qui se passera, si Khovanov ne trouve toujours pas preneur quand le 2ème tour sera amorcé, l’équipe qui mettra la main dessus va faire un véritable vol.

Crédit photo: oisphotos.photoshelter.com

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *