Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Les grandes transactions du passé: Michel Bergeron passe aux Rangers


Daniel Vanier - Fanadiens.com

Dans la chronique les grandes transactions du passé, nous explorons certaines transactions marquantes de l’histoire de la LNH ou encore, qui sont un peu spéciales. C’est le cas de celle qui implique Michel Bergeron.


Le 18 juin 1987, lors des assises de la LNH, Marcel Aubut, président des Nordiques, conclut avec le directeur général des Rangers de New York, Phil Esposito, l’échange de son entraîneur contre un choix de première ronde en 1988 qui devient Daniel Doré et une somme de $75,000 en argent. Bergeron quitte donc les Nordiques et se retrouve chez les Rangers avec un contrat de trois ans en poche. Malgré deux bonnes saisons avec les Blue Shirts, Bergeron n’arrivera jamais réellement à cohabiter avec Esposito, qui était reconnu comme un tortionnaire d’entraîneur. Il est congédié à deux matchs de la fin du calendrier régulier 1988-1989, le premier avril. Les Rangers se feront éliminer des séries en 4 matchs seulement. Après être devenu chroniqueur à temps plein sur les ondes de CKAC Télémédia, Bergeron reçoit un coup de téléphone de Martin Madden, directeur-gérant des Nordiques. Il sera de retour à la barre des Nordiques! Son passage avec les Rangers fut donc éphémère, rendant ainsi cette transaction encore plus mauvaise pour les Rangers.

Teemu Selanne aurait pu jouer avec les Nordiques!

Daniel Doré n’était pas un mauvais choix en tant que tel, il avait connu deux saisons de 64 et 63 points en 68 et 64 parties jouées. Lors de sa 3ème saison, il a éclaté pour 91 points en 62 parties. Notons qu’il a aussi accumulé plus de 200 minutes de pénalité à chacune de ses saisons avec les Voltigeurs de Drummondville. C’était tout un power forward! Pour une raison inexplicable, Daniel Doré n’a jamais réussi à percer dans la LNH. C’est d’autant plus décevant pour les Nordiques, car en le sélectionnant ils ont passé à côté de Rod Brind’amour, Jeremy Roenick et…Teemu Selanne! Je n’ose imaginer le duo de choc qu’aurait formé Joe Sakic et Teemu Selanne! Ouffff!

La transaction pour Michel Bergeron n’est définitivement pas le meilleur coup des Rangers de New York. Toutefois, s’il avait fallu que les Nordiques sélectionne Teemu Selanne, cette transaction serait alors devenu une des pires de l’histoire de la LNH!

Crédit photo: Urbania, Third String Goalie,Bleacher Report.

Source: New York Times et Wikipedia.

Mots clés: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *