Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Noah Juulsen : la pièce manquante à notre défensive?


Olivier Therrien - Fanadiens.com

À la suite des départs d’Andrei Markov et de Nathan Beaulieu cet été, Marc Bergevin a fait le plein de défenseurs pouvant combler ces brèches, que ce soit au moyen d’un échange ou d’une signature. Malgré les nombreux nouveaux venus (Morrow, Alzner, Schlemko, Streit), ce pourrait-il que la véritable solution se trouve déjà dans l’organisation du Tricolore? En effet, le seul défenseur repêché au premier tour par le Canadien n’ayant pas été échangé est Noah Juulsen. Il pourrait bien se révéler prêt pour la LNH et ce, dès cette année.

Un défenseur stable: Il ne lui manque que de l’expérience !

Disposant d’une excellente première passe, Juulsen est un défenseur disposant d’une bonne taille et d’un bon gabarit surtout reconnu pour être stable dans sa propre zone. Bien qu’après une excellente saison de 52 points en 68 matchs en 2014-2015, il n’ait su répéter une telle prestation, il va de soi que le jeune natif de Colombie-Britannique a mûri et qu’il se rapproche de plus en plus d’un jeu susceptible d’être assez élevé pour évoluer sur une troisième paire de défenseur dans la LNH.

Pourquoi serait-il intéressant de le voir déjà dans l’uniforme du Canadien? Tout simplement parce qu’une expérience dans la LNH lui ferait prendre conscience de la vitesse de la ligue et lui permettrait assurément de faire évoluer son niveau de jeu beaucoup plus vite que dans les ligues mineures. De plus, la présence de plusieurs défenseurs à caractère défensif et présentant du leadership dans le vestiaire, tel Shea Weber et Karl Alzner, est un élément qui est assurément à prendre en compte, alors que le jeune de 20 ans serait assurément bien encadrer pour exécuter ce qu’on attend de lui. Est-il raisonnable de le voir plus haut que sur un troisième duo de défenseur? Je ne crois pas, puisque ses statistiques ne démontrent pas encore une production offensive adéquate pour être un atout, quoiqu’on ne sache jamais comment un jeune peut débloquer lorsqu’il est bien entouré.

Il revient donc à lui seul de se tailler une place parmi l’effectif principal du Canadien; il sera donc un des jeunes assurément à suivre lors du camp d’entraînement et des matchs préparatoires du Canadien. Qui sait, peut-être est-ce enfin le temps où un  produit issu du repêchage perce à long terme notre défensive ?

Mots clés: ,

Une réponse “Noah Juulsen : la pièce manquante à notre défensive?”

  1. Tony
    2 septembre 2017 à 4:33

    Il a 19 ans sacrament donner lui une chance arrêter d’essayer de voir des vedettes avec touts les jeunes qui arrivent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *