Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

David Levin: Une année de vérité pour ce 1er choix quelque peu décevant


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Lorsque le repêchage 2015 de la OHL s’est mis en marche, les premiers à parler furent les Wolves de Subdury. Lors de ce repêchage, il y avait des joueurs comme Owen Tippet ou Gabriel Vilardi qui étaient disponibles. La formation de Subdury a plutôt décidé d’y aller avec David Levin, un nom qui est certainement moins familier pour vous que les 2 précédents.

Un début moins attrayant qu’on pourrait le croire

L’ancien premier choix au total peut se vanter d’avoir battu Gabriel Vilardi, Owen Tippet et Nick Suzuki dans un repêchage, mais ce qui vient après est vraiment, mais vraiment moins extraordinaire. L’actuel membre des Wolves a commencé sa carrière dans le junior en 2015-16 à 16 ans. Il a obtenu une production de 30 points en 47 matchs, ce qui est très bon pour un joueur de 16 ans dans une ligue comme la OHL. L’année suivante, en 2016-2017, je pensais vraiment voir le Canadien né en Israël poursuivre sur sa lancée, mais ça n’a pas été le cas. Lorsqu’on observe ses statistiques de la dernière saison, Levin a inscrit 53 points en 66 matchs, une amélioration par rapport à l’année suivante, mais plusieurs, dont moi-même, s’attendait à plus. Levin, qui est né la même année que Vilardi et Tippet, doit attendre un an de plus que ses compatriotes pour se faire repêcher, car il est né après le 15 septembre.

Année de vérité?

La date de naissance du joueur de centre fait donc qu’ au lieu d’être repêché en 2017, comme la plupart des joueurs nés en 1999, il devra attendre à 2018 pour savoir quel équipe va jeter son dévolu sur lui. Ceci lui laisse donc une autre année pour se rattraper et démontrer pourquoi il a été le premier joueur à monter sur la scène lorsque la OHL a tenu son repêchage en 2015. Si Levin en déçoit plusieurs depuis qu’il a gradué au junior majeur, beaucoup d’entraîneurs l’ont ou l’auront dans sa liste d’épicerie et feront tout pour que leur organisation le repêche.

L’attaquant de 5″10′ peut être très utile puisqu’il peut jouer partout, autant à l’aile gauche qu’au centre et à l’aile droite. Ce qui fait de lui un véritable joyau pour les entraîneurs, car des joueurs qui peuvent évoluer aux 3 positions à l’attaque, c’est une denrée rare. Le nom de David Levin ne vous est peut-être pas familier, mais en cours de route il pourrait le devenir. S’il connaît une bonne saison, vous aller beaucoup entendre parler de lui et selon moi, il va connaître une saison à la hauteur de son potentiel. Son équipe, les Wolves de Sudbury, risque d’être plus solide l’an prochain qu’elle ne l’était lors des 2 dernières années, qui étaient aussi les 2 premières de Levin dans le circuit junior.

Qualités offensives très efficaces

Levin n’est peut-être pas un joueur spectaculaire, mais sa principale qualité sur la glace est sans aucun doute ses passes savantes qu’on ne remarque pas toujours, mais qui sont extrêmement utiles. Il n’est pas le joueur qui fait vendre des billet ou qui fait remplir les amphithéâtres quand il fait partie de la formation visiteuse, mais les joueurs et les entraîneurs l’ont à l’œil. Levin est un type de joueur imprévisible qui peut changer l’allure d’une partie en un instant, avec ses jeux toujours intelligents et dangereux pour l’ennemi.
Selon moi, Levin risque d’être un très bon 3ème centre dans le futur. Je crois qu’il va progresser encore cette année pour ainsi atteindre la prochaine étape vers une place dans la grand ligue. Je ne peux pas parler de Levin sans parler de son tir! En effet, le petit #71 a non seulement un tir puissant, mais aussi très précis, et ce qui m’impressionne chez lui est sa promptitude a décocher son tir. Il le décoche si rapidement que c’est très difficile pour un adversaire de lui enlever disque. Cependant, il s’assure quand même d’atteindre la cible.


Prévision pour le prochain repêchage

Pour le moment, je ne vois pas l’ancien des Minor Flyers du Midget AAA Ontarien être choisi parmi les 31 premières sélections. je le vois plutôt comme un espoir de 2ème tour. Par contre, si Levin finit par débloquer enfin, il pourrait grimper sur certaines listes de priorité chez les organisations de la LNH. Le fait qu’il peut jouer aux 3 positions pourrait être aussi un atout qui le ferait gagner des points auprès des recruteurs. Chose certaine, peu importe l’année que connaîtra l’attaquant né en territoire Israélien, sa production, ainsi que son développement, vont être extrêmement intéressants à suivre au cours de la prochaine saison.

Mots clés: ,