Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Les grandes transactions du passé: Dale Hunter passe aux Capitals


Daniel Vanier - Fanadiens.com

Aujourd’hui dans la chronique les grandes transactions du passé, nous allons revenir sur une transaction impliquant les Nordiques de Québec.

Le mois de juin 1987 fut émotif pour les partisans des Nordiques de Québec. Un de leur joueur préféré, Dale Hunter, prenait la direction de Washington.

 

 

Dale Hunter

Une transaction qui semble égale au départ…Mais pas pour longtemps!

Après une saison difficile en 1986-1987 où les Nordiques terminèrent avec une fiche déficitaire de 31 victoires, 39 défaites et 10 matchs nuls, le directeur-général des fleurdelisés décidait de frapper un grand coup. Le 13 Juin 1987, les Nordiques échangaient leur joueur de centre Dale Hunter et leur gardien numéro 1 Clint Malarchuk aux Capitals de Washington. En retour ils obtiennent l’ailier gauche Gaétan Duchesne, le centre Alan Haworth et le premier choix des Capitals en 1987 qui fut finalement le 15ème au total.

Au départ, cette transaction semblait bonne pour les deux équipes. Du côté de Washington, Dale Hunter terminait au 5ème rang des compteurs des Capitals, avec une production de 22 buts et 37 mentions d’aide pour un total de 59 points. Il continuait d’être un joueur belliqueux à souhait comme le démontre ses 240 minutes de pénalité. Clint Malarchuk devint le gardien numéro 1 des Caps  et disputa un total de 54 rencontres. Il a terminé la saison avec une fiche de 24 victoires, une moyenne de buts alloués de 3,16 et un pourcentage d’efficacité de ,885. Il réussit aussi 4 blanchissages .

Du côté de Québec, Alan Haworth a terminé au 4ème rang des compteurs des Nordiques avec 23 buts, 34 passes pour 57 points. Gaétan Duchesne lui se classa au 6ème rang avec 24 buts, 23 passes et 47 points.

Avec la 15ème sélection au total, les Nordiques repêchèrent…Joe Sakic! Ce coup de maître vient faire de cette transaction à l’apparence égale juqu’ici, un véritable vol des Nordiques de Québec.

Que sont-ils devenus ?

 

Alan Haworth: Échangé contre Guy Lafleur!

Le joueur de centre natif de Drummondville, disputa une seule saison avec les Nordiques. Par la suite, il se dirigea vers la Suisse où il disputa 4 saisons avec le SC de Berne. Il connut du succès là-bas étant le meilleur pointeur de son équipe durant deux saisons et remportant trois championnats. Cela lui permit de représenter le Canada au niveau International en 1991-92.  Après ces 4 saisons en Suisse, Haworth prit sa retraite.  Notons qu’en 1991, les Nordiques échangèrent  les droits D’Alan Haworth aux North Stars du Minnesota en retour, ceux-ci acceptèrent de ne pas repêcher Guy Lafleur. En effet, le Démon Blond  bien qu’il ait terminé sa carrière dans l’uniforme fleurdelisé, a été réclamé par les North Stars du Minnesota lors du repêchage d’expansion de 1991. Par contre, afin de s’assurer que si Lafleur changeait d’idée et ne prenait pas sa retraite, il devait revenir avec les Nordiques, ces derniers ont donné Alan Haworth, afin de le rapatrier dans la Vieille capitale .

Comment les North Stars crées en 1967, ont-ils participés au repêchage d’expansion en 1991?

Pour mieux comprendre, il faut revenir à la fin des années 1980, les frère Gund, propriétaires des Stars, souhaitaient déménager la franchise en Californie. La Ligue s’y opposait, puisqu’elle considérait la région de St-Paul/Minneapolis comme un marché naturel de hockey. En 1991, la Ligne Nationale et les frères Gund se sont finalement entendus. Ces derniers se sont vus accorder une franchise d’expansion à San Jose, mais ils acceptaient de vendre les North Stars, afin que l’équipe reste au Minnesota. Pour couronner l’accord, les frères Gund ont pu amener avec eux en Californie la moitié des joueurs des North Stars. C’est pour cette raison que les deux équipes ont pu participer au repêchage d’expansion et non uniquement les Sharks. Dans ces circonstances, les North Stars ont utilisé leur dernier choix pour sélectionner Lafleur, qui n’avait pas été protégé par les Nordiques, car ils leurs avait annoncé son intention de se retirer.
Finalement, ni Haworth, ni Lafleur ne disputèrent une autre partie dans la LNH.

Gaétan Duchesne: Parti trop tôt.

L’ailier gauche natif de Québec disputa deux saisons avec l’équipe de sa ville natale. Il s’est ensuite retrouvé au Minnesota, formation avec laquelle, il avait atteint la finale de la Coupe Stanley en 1991.

Choix de huitième ronde des Capitals de Washington en 1981, Duchesne a porté les couleurs de cinq formations dans la LNH, soit ceux des Capitals, des Nordiques de Québec, des North Stars du Minnesota, des Sharks de San Jose et des Panthers de la Floride.

En 1028 matchs, il a marqué 179 buts et obtenu 254 passes. Il a aussi participé à 84 parties éliminatoires.

Duchesne a complété sa carrière de joueur en évoluant avec les Rafales de Québec de la Ligue internationale (1996-97, 1997-98). Il a aussi occupé un poste d’entraîneur-adjoint avec cette formation, ainsi qu’avec les Remparts de Québec (LHJMQ).

Le 16 avil 2007, une triste nouvelle retentit dans le monde du hockey au Québec. Gaétan Duchesne, est décédé ce matin-là d’un arrêt cardiaque, alors qu’il s’entraînait dans un centre de conditionnement physique de Québec. Il n’était âgé que de 44 ans.

Joe Sakic: Dans le top 10 de tous les temps!

La carrière de Joe Sakic fut tout simplement étincelante. Il a joué toute sa carrière avec la même franchise (Nordiques, puis Avalanche). Un leader né, Sakic est nommé capitaine de son équipe en 1992, à sa 5ème saison avec les Nordiques. Au cours de sa carrière, il dépasse à deux reprises la barre des 50 buts et six fois celle des 100 points en une saison, menant son équipe à la Coupe Stanley deux fois, en 1996 et 2001. Il est également un élément important de l’équipe du Canada, depuis 1987 avec les juniors et depuis 1991 avec l’équipe senior. Il fut aussi choisit parmi les 100 meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH. C’est un honneur bien mérité, puisque Sakic est le 9ème meilleur marqueur de tous les temps de la LNH. Il a un grand total de 1 641 points accumulés en 1378 parties.

Il annonca sa retraite le 9 juillet 2009, après avoir disputé 20 saisons dans la LNH.

Lors du premier match de l’Avalanche de la saison 2009-2010 au Pepsi Center, le 1er octobre 2009, le numéro 19 de Joe Sakic est retiré au cours d’une cérémonie avant la rencontre.

Joe Sakic est maintenant directeur-général de l’Avalanche du Colorado.

Clint Malarchuck: L’égorgé!

 

Clint Malarchuck joua deux ans avec les Capitals, avant de passer aux Sabres de Buffalo.

On se souviendra aussi de lui pour cet horrible accident où il a eu ni plus ni moins, la gorge tranchée :

Cet accident a eu pour conséquence de rendre le port d’une protection du cou obligatoire dans la LNH.

Le gardien a été sauvé par la promptitude et surtout le geste juste du soigneur de l’équipe, Jim Pizzutelli. Il va sans dire que les spectateurs présents ont été choqués par le spectacle. On a compté sept évanouissements et cinq crises cardiaques. Malgré la gravité de sa blessure, Malarchuk a passé seulement une nuit à l’hôpital, recevant 300 points de suture. Il était de retour sur la glace avec son équipe deux semaines plus tard. Cependant, il n’a jamais retrouvé son rendement habituel. Il souffrit de cette blessure au niveau émotionnel, à tel point qu’il a quitté la LNH et a tenté de continuer sa carrière dans la Ligue internationale de hockey. Il a joué pendant 5 saisons dans la LIH, une avec les Gulls de San Diego et 4 avec le Thunder de Las Vegas, avant de prendre sa retraite.

Dale Hunter: Une belle carrière, mais des records peu enviables.

Dale Hunter fut tout un joueur! À Washington, il s’avéra un excellent capitaine pour les Capitals. Il brilla lors de ses premières séries avec Washington au printemps 1988. marquant un autre but important qui élimina les Flyers de Philadelphie au terme de la 7e rencontre en prolongation, sur une échappée contre Ron Hextall! Il devient le premier joueur de l’histoire à marquer à deux reprises des buts vainqueurs en prolongation mettant un terme à une série éliminatoire. Il obtint son 1000e point dans la LNH à son 1308e match, établissant un record pour le plus grand nombre de matchs requis par un joueur pour atteindre le plateau des 1000 points, un record qu’il détient toujours. Il joua au Match des étoiles de 1997. La saison suivante, il mena les Caps à leur première apparition en finale de la Coupe Stanley après avoir éliminé l’équipe favorite, les Bruins de Boston, de même que les Sénateurs d’Ottawa et les Sabres de Buffalo, avant de perdre en finale contre les Red Wings de Détroit. Il terminera sa carrière avec l’Avalanche du Colorado (les anciens Nordiques) en 98-99.

Hunter était craint et respecté de ses pairs. Cependant, il était aussi connu pour donner des coups bas de temps à autre. Il détient l’une des plus longues suspensions de l’histoire de la ligue, soit 21 matchs qu’il avait mérités, après avoir frappé Pierre Turgeon par derrière au cours du Match #6 décisif entre les Capitals et les Islanders de New York en 1993. Hunter avait frappé, après que Turgeon eut marqué et que le jeu fut arrêté. Le numéro 32 accumula 3565 minutes de punitions au cours de sa carrière, ce qui est le deuxième plus haut total de l’histoire de la ligue. Il détient aussi le record peu enviable du plus grand nombre de matchs de séries disputés pour une équipe non-championne de la Coupe Stanley, avec 186 matchs.

Le numéro 32 de Hunter fut retiré par les Capitals le 11 mars 2000. Il est actuellement co-propriétaire, président et entraîneur-chef des Knights de London de la Ontario Hockey League, qui ont remporté la Coupe Memorial sous sa gouverne en 2005.

En conclusion, même si Dale Hunter fut un excellent actif pour les Capitals de Washington, Joe Sakic fut de son côté, un des plus grands joueurs de l’histoire de la LNH. On ne peut que donner l’avantage aux Nordiques de Québec dans cette transaction! Une simple transaction qui, comme vous pouvez le voir, donna naissance à plusieurs moments mémorables de la LNH.

 

Crédit photos: Getty images. Alchetron.com, RDS, Caps Today, Balle courbe, Daily Mail, CBS DC

Sources: NHL.com, Wikipedia, Youtube, Nicolas Chéné: Guy Lafleur un North Stars?

Mots clés: , , , , , , , ,