Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

La Coupe Stanley est utilisée à toutes les sauces!


Daniel Vanier - Fanadiens.com

La Coupe Stanley en a vue de toutes les couleurs depuis sa création! Elle a assistée à plusieurs partys et servi de verre à champagne ou à bière, à maintes reprises. Le nouveau membre des Predators de Nashville, Nick Bonino, lui a trouver une nouvelle utilisation qui a fait ressortir son côté italien ce week-end.

L’ancien des Penguins a amené la coupe Stanley dans sa ville natale de Farmington et savouré le spaghetti de sa maman dans le célèbre trophée. Philip Pritchard, le gardien de la coupe, a publié des photos du repas sur Twitter.

Bonino a accepté un contrat de quatre saisons d’une valeur de 16,4 millions $ avec les Predators cet été, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Le joueur de centre a ainsi choisi l’équipe qu’il a vaincue en finale de la Coupe Stanley ce printemps avec les Penguins. Cela nous rappelle un peu Marian Hossa qui était passé des Penguins aux Red Wings lors du marché des joueurs autonomes à l’été 2008, alors que les deux formations venaient de s’affronter en finale de la Coupe Stanley précédemment.La seule différence, c’est que les vainqueurs de la Coupe étaient les Red Wings.

Nick Bonino fut un élément important pour les Penguins en séries éliminatoires. Il a remporté deux coupes Stanley d’affilée avec Pittsburgh, inscrivant 25 points au total, en 45 parties lors de ces conquêtes.

La saison dernière, l’athlète de 29 ans a amassé 37 points, dont 18 buts, en 80 rencontres. Il a ajouté sept points, dont quatre buts, en 21 matchs éliminatoires.

En 407 affrontements dans la LNH avec les Ducks d’Anaheim, les Canucks de Vancouver et les Penguins, Bonino a amassé 75 buts et 112 mentions d’aide pour 187 points.

On lui souhaite plusieurs autres repas du même genre dans les années à venir!

Crédit photo:DansLesCoulisses.com

Mots clés: , ,