Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Jakub Jerabek : à quoi s’attendre?


Olivier Therrien - Fanadiens.com

À la suite des multiples changements que le DG du Canadien Marc Bergevin a effectués à sa ligne bleue au cours de l’été, plusieurs oublient la signature de Jakub Jerabek, un des joueurs provenant de la KHL qui attirait l’attention de multiples équipes. Toutefois, sans référence dans une ligue nord-américaine, il est très difficile de prévoir quel rôle pourra jouer ce défenseur tchèque de 26 ans, surtout qu’il n’a disputé qu’une maigre saison dans la KHL.

Stabilité défensive avant production offensive

Pour un quart-arrière issu de l’Europe, il revient toujours de s’adapter au style différent que présente la LNH en plus de devoir monter son niveau d’un cran en raison de la vitesse exécutive des jeunes parcourant la ligue. Bien que Jerabek présente tout de même un apport offensif intéressant (34 points en 59 parties) en KHL, il va sans dire que c’est sa stabilité défensive qui décidera si, oui ou non, il est prêt à compétitionner dans la LNH. Après tout, à quoi bon un défenseur qui cause plus de buts contre son équipe qu’il n’en occasionne pour elle?

Puisque la première saison en Amérique du Nord est toujours une période d’ajustements pour énormément de joueur européens, on peut s’attendre à ne pas voir immédiatement les meilleurs aspects du jeu de Jerabek. En effet, sa première saison sera plutôt utile à mesurer son potentiel et apporter des correctifs dans son patron de jeu afin d’être plus efficace dans les deux sens de la patinoire. Un poste parmi la dernière paire défensive du Tricolore pourrait l’aider à bien comprendre son rôle, tout en lui offrant un temps de glace raisonnable qui lui laissera le temps d’apprendre. Si jamais le niveau de jeu est réellement trop élevé pour le jeune homme, rien ne l’empêchera de se développer dans la ligue Américaine, puisqu’il dispose d’un contrat à deux volets : il n’est donc pas sujet au ballotage. Il faudra par contre faire bien attention à combler également les attentes du défenseur tchèque, puisqu’il ne dispose que d’un contrat d’un an : son expérience avec le Canadien doit lui donner le goût de rester !

Bref, ce sera à l’équipe d’entraîneur de le conseiller habilement afin qu’il puisse jouer à la hauteur de son talent et, si possible, dans la LNH dès cette année ! Et vous, croyez-vous qu’il sera en mesure de bien exercer un rôle de 5ième ou 6ième défenseur?

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *