Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Top 5: Pires choix au repêchage du Canadien


Olivier Therrien - Fanadiens.com

Ce n’est un secret pour personne, le repêchage constitue dans la LNH une science trés inexacte et est l’événement d’où découle le plus de surprises au fil des ans, alors que certains joueurs surprennent et que d’autres déçoivent de manière pitoyable. Dans notre Top 5 d’aujourd’hui, nous vous présentons notre sélection des pires choix que le Tricolore a effectué depuis 1995, en tenant compte des attentes que l’on entretenait à leur égard.

#5: Alexander Perezhogin (2001)

Bien que l’originaire du Kazakhstan ait été choisi en fin de première ronde (25ième au total), beaucoup étaient ceux qui croyaient en ses chances de percer dans la grande ligue. Ses statistiques parlent pour elles-mêmes: il ne disputa que 2 saisons dans LNH, récoltant un glorieux total de 15 buts et 19 passes en 128 parties, avant de s’exiler pour le reste de sa carrière en KHL.

 

#4: Matt Higgins (1996)

Lorsque l’on repêche un centre au 18ième rang d’un repêchage, il va sans dire que l’on peut raisonnablement s’attendre à un certain rendement offensif quant au principal concerné. Dans le cas de Matt Higgins, tenez-vous bien, il s’agit d’une production légendaire d’un seul but et 2 passes, le tout réparti sur quatre saisons et 57 parties. Est-ce la peine d’en dire plus?

 

#3: Louis Leblanc (2009)

Louis, le sauveur ! Qui ne se rappelle pas de l’ovation digne des plus grands que le jeune originaire de Pointe-Claire avait reçu à l’annonce de sa sélection par le Canadien en 2009? Bien qu’il ait été repêché 18ième au total et que bien des sélections de seconde moitié du premier tour se révèlent assez souvent être des « flops », c’est les attentes immenses qu’avaient les amateurs du Canadien envers Leblanc qui réussit à le classer si haut dans ce classement. En 50 parties avec le Bleu-Blanc-Rouge, Leblanc n’a été capable de produire que 10 points, avant de disparaítre dans les méandres de l’Europe.

 

#2: David Fischer (2006)

Le nom David Fischer vous dit quelque chose? Et bien, ce n’est certainement pas pour ses prouesses sur la glace, puisque ce dernier n’a jamais disputé une seule partie dans la LNH après avoir été sélectionné au 20ième rang du repêchage de 2006. Défenseur américain disposant d’une bonne taille et d’un bon gabarit, plusieurs le voyaient comme un excellent défenseur complet en devenir. Disons que les attentes n’ont clairement pas été atteintes.

 

#1: Terry Ryan (1995)

L’honneur du pire « flop » du Canadien de l’ère moderne va sans conteste au majestueux Terry Ryan. Une sélection au 8ième rang au total d’un repêchage doit absolument se conclure par un joueur de calibre LNH nous dira-t-on, puisque un choix aussi haut est une phénomène assez rare dans l’organisation du Tricolore. Dans le cas de Ryan, ses seules statistiques n’étant pas un zéro sont au niveau des matchs joués et des minutes de pénalité: 8 matchs disputés en tout pour un glorieux total de 36 minutes de pénalité… Il n’y a rien d’autre à dire dans son cas.

Êtes-vous en accord avec l’ordre énoncé de ce classement?

Mots clés: , , , ,

6 Réponses “Top 5: Pires choix au repêchage du Canadien”

  1. Karine Gauthier
    20 août 2017 à 1:50

    Pas d’accord avec le choix 4

    • Daniel Vanier
      20 août 2017 à 2:34

      Il ne faut pas confondre Matt Higgins avec un autre choix de 1ère ronde du CH en 2002, Chris Higgins, qui lui a fait beaucoup mieux avec 3 saisons de plus de 20 buts.

  2. claude
    20 août 2017 à 2:49

    quand tu laisse pas le
    garcon jouer a sa pleine valeur et tu le met quatrieme trio,c est sa que sa donne

  3. François Charbonneau
    20 août 2017 à 11:20

    Le pire choix de premier ronde du canadien de Montréal est Doug Wickenhiser au lieu de Denis Savard

    • Olivier Therrien
      21 août 2017 à 1:10

      Je suis d’accord avec vous. Par contre, il n’a pas été sélectionné dans ce texte puisqu’il n’a pas été repêché dans la période de référence de l’article (1995).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *