Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

De A à Z : les meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH (Partie 2)


Sandrine Gendron - Fanadiens.com

Chose promise, chose due! Lundi matin, vous aviez eu le droit à la première partie du classement regroupant les meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH, à partir de leurs noms de famille. Si vous l’aviez manqué, je vous invites à aller y jeter un œil juste ci-dessous!

De A à Z : les meilleurs joueurs de l’histoire de la LNH! (Partie 1)

 

Nous nous étions quittés en force, alors que nous avions terminé avec Mario Lemieux. Commençons aussi en force avec notre prochain joueur!

M : Mark Messier

Mark Messier, l’un des meilleurs leaders de l’histoire de la LNH, mais aussi l’un des meilleurs joueurs ayant joué dans cette ligue ! Ses 1887 points (694 buts et 1193 passes), le classent comme étant le troisième meilleur pointeur de l’histoire, tout juste derrière Jaromir Jagr et Wayne Gretzky! En carrière, il a remporté 6 Coupes Stanley, 2 Hart, 2 Lester B. Pearson et 1 Conn Smythe.  Toute une carrière pour cet ancien choix de troisième tour! Il fut admis au Temple de la renommée du hockey en 2007.

Mention honorable : Stan Mikita

N : Joe Nieuwendyk

Repêché au deuxième tour par les Flames de Calgary, Nieuwendyk fut rapidement reconnu comme étant un attaquant très dangereux. Dès sa saison recrue, il a su marquer 51 buts ! Seuls Mike Bossy, Wayne Gretzky, Teemu Selanne et Alex Ovechkin ont  également réussi à franchir le cap des 50 buts en tant que recrue! Il est aussi reconnu comme un des meilleurs spécialistes de la mise au jeu. En 1257 matchs dans le circuits, il a récolté 1126 points (564 buts et 562 passes). En carrière, il a remporté 3 Coupe Stanley, 1 Calder, 1 King Clancy et 1 Conn Smythe. Il fut admis au Temple de la renommée en 2011!

Mention honorable : Bernie Nicholls

O : Bobby Orr

Il est sans le moindre doute le meilleur défenseur à avoir joué dans la LNH. En carrière, il a disputé 657 rencontres, récoltant un impressionnant total de 915 points (270 buts et 645 passes)! Les défenseurs de son époque n’était pas reconnu pour être très offensif, mais à lui seul Bobby Orr a changé la donne! Au cours de sa carrière, il a remporté 2 Coupes Stanley, 8 Norris, 3 Hart, 2 Art Ross, 2 Conn Smythe, 1 Lester B. Pearson et 1 Calder. Il fut sans surprise intronisé au Temple de la renommée en 1979.

Mention honorable : Adam Oates

P : Jacques Plante

Jacques Plante, c’est l’homme qui est derrière l’implantation des masques de gardiens dans la LNH. Peut-être que sans lui, les gardiens seraient toujours sans protection! Il est certainement l’un des meilleurs gardien de l’histoire de la LNH. En 837 matchs dans la ligue, il a une fiche de 434 victoires, 247 défaites et 146 matchs nuls. Il a aussi récolté 8 mentions d’assistance et tout ça, en maintenant un pourcentage d’efficacité de 0,919 et une moyenne de 2,38 buts alloués par matchs. Il a aussi complété 82 blanchissages. Il a remporté 6 Coupe Stanley, 7 Vézina et 1 Hart. Il fut intronisé au Temple de la renommée en 1978.

Mention honorable : Denis Potvin

Q : Bill Quackenbush

Bill Quackenbush n’a peut-être pas les meilleurs statistiques qui soit, mais, pour un défenseur, il a su très bien faire au fil des années! En 774 matchs dans la LNH, il a obtenu 284 points, soit 62 buts et 222 mentions d’assistance, mais ce qui est impressionnant dans son cas, c’est qu’il est l’un des joueurs ayant été les moins pénalisés de l’histoire de la LNH! Il n’a effectivement qu’été pénalisé pour un total de 95 minutes durant l’ensemble de sa carrière! Il a d’ailleurs remporté le Lady Bing à la suite de la saison 1948-49, alors qu’il ne fut aucunement pénalisé au cours de cette saison. Quackenbush fut intronisé au temple de la renommée en 1976.

Mention honorable : Stéphane Quintal

R : Maurice Richard

Comment passer à côté du Rocket pour ce classement? Il fut tout de même le tout premier joueur de l’histoire à franchir le cap des 500 buts! En carrière, il a disputé 978 matchs, tous avec le CH, récoltant 965 points (544 buts et 421 passes), il est par le fait même le meilleur marqueur de l’histoire des Canadiens de Montréal. Il a aussi remporté 8 Coupe Stanley et 1 trophée Hart. Il fut aussi à l’origine de la fameuse émeute au Forum que plusieurs ont décrit comme étant un point tournant pour le début de la Révolution Tranquille. Son #9 est maintenant dans les hauteurs du Centre Bell et il fut admis au Temple de la renommée du hockey en 1961.

Mention honorable :  Patrick Roy

S : Joe Sakic

Joe Sakic, lui aussi reconnu comme ayant été l’un des plus grands leaders de l’histoire, a eu une carrière pleine de succès! Il a passé toute sa carrière avec la même organisation (les Nordiques étant devenus l’Avalanche du Colorado en 1995-1996). Il figure aujourd’hui au neuvième rang des meilleurs pointeurs de l’histoire de la LNH avec 1641 points (625 buts et 1016 passes) en 1378 rencontres. Au cours de sa carrière, il a aussi remporté 2 Coupe Stanley, 1 Conn Smythe, 1 Lady Bing et 1 Lester B. Pearson.  Son numéro a été retiré par l’Avalanche du Colorado en 2009 et il fut admis au Temple de la renommée en 2012.

Mention honorable : Teemu Selanne

T : Bryan Trottier

Pour un choix de deuxième tour au repêchage, on peut dire que Bryan Trottier a connu une carrière plus qu’excellente dans la LNH! Il a disputé un total de 18 saisons dans le circuit, récoltant 1425 points (524 buts et 901 passes). Il détient aussi le record de celui ayant fait le plus de points en une seule période avec 6 points contre les Rangers. Au cours de sa carrière, il a remporté 6 Coupe Stanley, 1 Calder, 1 Art Ross, 1Hart, 1 Conn Smythe et 1 King Clancy. Il est depuis 2006, directeur du développement des joueurs avec les Islanders de New York. Son numéro a été retiré par les Islanders en 2001 et il fut intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1997.

Mention honorable : Joe Thornton

U : Norm Ullman

Norm Ullman, reconnu comme ayant été l’un des meilleurs joueurs de l’histoire pour un aspect du jeu très important, l’échec-avant. Il a même eu la chance d’être au sein d’un des trios les plus importants de l’époque, en étant au centre de Gordie Howe et de Ted Lindsay. Il a disputé 1410 matchs dans la LNH, récoltant 490 buts et 739 passes, pour un total de 1229 points. Il fut en 1965 le meilleur marqueur du circuit avec ses 31 buts. Il fut admis au Temple de la renommée du hockey en 1982.

Mention honorable : Garry Unger

V : Georges Vézina

Si le trophée remis au meilleur gardien de but de l’année dans la LNH porte aujourd’hui son nom, ce n’est pas pour rien! Il fut l’un des pionniers de la LNH, alors qu’il était gardien pour le Tricolore de 1917-1918 à 1925-1926. Il était probablement le meilleur gardien de but de l’époque. Il fut d’ailleurs le tout premier gardien de but à réaliser un blanchissage en 1918, contre les Arenas de Toronto, un match qui s’est soldé par la marque de 9-0. En 16 saisons, jamais Georges Vézina n’a manqué un match. Il a eu en carrière une fiche de 103-81-5, une pourcentage d’arrêt qui est inconnu en raison de l’époque, mais il a su maintenir une moyenne de 3,28 buts d’alloués par match, ce qui est minime pour cette période de l’histoire du hockey. Il est admis au Temple de la renommée en 1945.

Mention honorable : Pat Verbeek

W :   Lorne Worsley


Autre gardien qui est à l’honneur dans ce classement, Lorne Worsley, surnommé Gump, a fait brillante figure dans la LNH. Il fut dans le circuit pour 22 saisons, avec les Rangers, les Canadiens et les North Stars. En 861 matchs, il a une fiche de 335-352-150, dont 43 blanchissages (il est d’ailleurs au 24ième rang de l’histoire à ce niveau). Au cours de sa carrière, il a remporté 4 Coupe Stanley, 2 Vézina et 1 Calder. Il est au Temple de la renommée du hockey depuis 1980.

Mention honorable : Doug Weight

X : Il n’y a aucun joueur dans l’histoire dont son nom de famille commence par cette lettre.

Y : Steve Yzerman

Ancien choix de premier tour par les Red Wings de Détroit en 1983, Steve Yzerman a connu une carrière plus que prolifique. Il a joué pendant 22 saisons dans la LNH et dans l’uniforme des Wings, tout en étant le capitaine de ceux-ci pendant rien de moins que 20 saisons! Il fut une menace offensive saison après saison, comme le démontre sa récolte de 1755 points (692 buts, 1063 passes), en 1514 rencontres. Tout au long de sa carrière, il remporta 3 Coupes Stanley, 1 Lester B. Pearson, 1 Conn Smythe, 1 Frank J. Selke et 1 Bill Masterton. Les Red Wings ont hissé son numéro dans les hauteurs de leur aréna en 2007. Steve Yzerman appartient au Temple de la renommées du hockey, depuis 2009. Il est aussi directeur général du Lightning de Tampa Bay, depuis 2010.

Mention honorable : Alexei Yashin

Z : Henrik Zetterberg

Nous terminons ce classement avec le suédois, Henrik Zetterberg. Bien que sa carrière ne soit pas encore terminée, il est facile de dire que Zetterberg fut un joueur extrêmement utile aux Red Wings de Détroit au cours des dernières années. Il est d’ailleurs le capitaine de l’équipe depuis 2013. Jusqu’à présent, Zetterberg a disputé 1000 parties dans le circuit Bettman, récoltant 326 buts et 578 mentions d’assistance pour un total de 904 points. Même s’il est aujourd’hui âgé de 36 ans, il ne serait vraiment pas étonnant qu’il puisse franchir le cap des 1000 points, puisqu’il est toujours sous contrat pour 4 saisons (incluant la saison 2017-2018). Jusqu’à présent, Zetterberg a remporté 1 Coupe Stanley, 1 Conn Smythe, 1 King Clancy et 1 trophée de la fondation de la LNH.

Mention honorable : Sergei Zubov

C’est donc ce qui conclu notre classement historique des meilleurs joueurs! Êtes-vous en accord avec les joueurs choisis? Auriez-vous aimé voir d’autres joueurs apparaître dans ce palmarès? Faites nous part de votre opinion!

Crédit photo: NHL.com, Omnitv.ca

Mots clés: , , , ,