Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Joe Veleno: une surprise en vue du prochain repêchage?


Guillaume Arcand - Fanadiens.com

Chaque année, les 3 ligues de la CHL, la LHJMQ, OHL et WHL, tiennent leur repêchage, et l’âge minimal pour y être éligible est de 16 ans avant le 31 décembre, mais pour Joe Veleno, il a pu être admissible à 15 ans.

Normalement, vu que Veleno est né en 2000, son année de repêchage dans la LHJMQ était en 2016, mais il a demandé le statut de joueur exceptionnel pour être repêché à 15 ans, et la ligue a accepté. Ce genre de statut peut être attribué, mais ça n’arrive vraiment pas souvent. Les 4 autres joueurs à part l’attaquant des Sea Dogs de St-John à avoir reçu cet honneur dans toute la LCH ,sont John Tavares, Connor McDavid, Aaron Ekblad et Sean Day. Pour la plupart des joueurs nommés, excepté pour Sean Day qui a notamment reçu le titre exclusivement pour son physique qui était déjà égal aux joueurs de la OHL, tous les joueurs ont été choisi 1er au total dans leur repêchage respectif. Est-ce que Veleno peut le faire? Oui!

Évidemment, c’est certain que ça semble presque irréalisable pour le natif de Kirkland de dépasser Rasmus Dahlin et Andrei Svechnikov, les 2 joueurs qui,jusqu’à maintenant, sont classés 1 et 2 pour le prochain encan de la LNH, même moi, en écrivant ces lignes je le pense, mais rien n’est impossible pour le capitaine d’équipe Canada à la Coupe Ivan Hlinka, et voici les raisons.

Tout d’abord en 2013-14, à 13 ans, il réussit avec la formation de Lac St-Louis dans le Bantam AAA 36 points en 27 matchs et il continue sur cette lancée l’année suivante en 2014-15 dans le Midget AAA à 14 ans, avec une production de 52 points en 41 matchs. À 15 ans, il rentre finalement dans la LHJMQ, étant le plus jeune joueur du circuit Courteau, mais aussi de tout la CHL en entier. Ça ne l’empêche pas d’inscrire 13 buts et 31 passes en 62 matchs, ce qui est à la base une très bonne récolte pour un joueur de 16 ans, mais qu’il réussi à seulement 15 ans. À son année de 16 ans, qui fut la dernière, il réussit 13 buts et 27 passes et ce en 45 matchs. Il s’agit d’une très bonne production pour un joueur de 16 ans et ce, en considérant qu’il était utilisé comme 3ème centre par Danny Flynn, à cause de tout le talent qui était présent dans le girond de St-John.

Suite à de nombreux départs de joueurs de l’équipe, dû au fait qu’ils n’avaient plus l’âge d’évoluer dans le junior ou qu’ils allaient rejoindre les rangs professionnels, l’attaquant de 6’0″ pourra enfin démontrer son savoir faire comme 1er centre des Sea Dogs.

En effet, ol pourrait offrir de très belles performances la saison prochaine. Cela pourrait lui donner une chance d’être le 1er à entendre son nom à Dallas en juin 2018. il pourra aussi possiblement profiter du Championnat Mondial des moins de 18 ans, pour gagner des points auprès des recruteurs, et peut-être même au moins de 20 ans aussi, s’il réussit à se faire une place.

L’ancien des Lions du Lac St-Louis dans le Midget AAA a un contrôle de la rondelle absolument hallucinant! Malgré qu’il peut avoir 2 ou même 3 couvreurs sur lui, il réussit  se créer assez d’espace pour décocher un bon lancer ou bien faire une savante passe à un coéquipier. Aussi, ses passes transversales, proche du filet adverse, sont très dangereuses. Sa vision du jeu est excellente, ce qui lui permet de bien passer la rondelle à un coéquipier ou de bien se placer pour recevoir une passe de ceux-ci. L’attaquant de 16 ans, est un centre et c’est un atout qui pourrait prouver qu’il mérite plus d’entendre son nom en premier à Dallas devant les Dahlin et les Svechnikov, car les DG et les recruteurs bâtissent souvent leur équipe en mettant comme priorité les joueurs de centre. Quand le #9 des Sea Dogs n’arrive pas à vraiment se démarquer sur la feuille de pointage dans un match, il réussit quand même à se faire remarquer sur la glace, et ce, en créant des occasions de marquer et en bougeant bien la rondelle comme il sait si bien le faire.

Ce que j’aime beaucoup chez lui, est que malgré que ce ne soit pas un très grand marqueur de buts, son tir du poignet est absolument vif et précis. Il est capable de décocher des tirs de partout, même de certains endroits où on s’y attend le moins. Sa faiblesse, c’est ses aptitudes défensives, mais cela, il a encore beaucoup de temps pour améliorer ce point, il n’a que 16 ans quand même!

En résumé, Veleno est un jeune attaquant qui a beaucoup de potentiel, même qu’il en a plus que certain pourrait le croire. Ce n’est pas le joueur qui va le plus souvent dans les coins, mais aller dans les coins est surtout l’affaire des joueurs ayant un style physique, et depuis quelques années, la ligue mise de moins en moins sur le jeu physique et de plus en plus sur la jeunesse et la rapidité. Oui, c’est vrai que pour le moment, mettre Veleno au 1er rang au prochain repêchage est peut-être osé, mais si un certain Nico Hischier a réussi à passer comme joueur classé en milieu de 1ère ronde jusqu’à 1er au total, Veleno, pour le moment classé top 5-10, peut très bien réussir à succéder à Nico Hischier, comme 1er joueur choisi au repêchage annuel de la LNH. Ses stats jusqu’à maintenant ne sont peut-être pas les meilleures, mais une fois qu’il aura le temps de jeu qu’il mérite, ce qu’il n’avait pas lors des 2 dernières années, je peux vous garantir que ses stats personnelles vont être vraiment plus spectaculaires.

Et vous? Si vous êtes dans un pool ou dans une ligue simulée, et que Veleno devait connaître une saison phénoménale, est-ce qu’il serait celui que vous sélectionneriez si vous aviez le tout premier choix?

Crédit photo: LHJMQ

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *