Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Les Jets de Winnipeg, l’équipe de l’avenir!


Daniel Vanier - Fanadiens.com

 Nous n’entendons pas souvent parler d’eux, mais pourtant, les Jets de Winnipeg forment une très bonne formation. Ils ont connu des difficultés lors de la dernière saison, mais ils possèdent un des meilleurs groupe de jeunes prospects de la LNH. Voici un survol de la talentueuse équipe manitobaine.

Petit survol historique

Les Jets de Winnipeg sont arrivés dans la LNH en même temps que les Oilers d’Edmonton, les Whalers de Hartford et les Nordiques de Québec. En  1979, l’AMH ne parvenant pas à attirer uniformément les fans se voit contrainte d’arrêter ses activités et quatre de ses équipes, les Oilers d’Edmonton, les Jets de Winnipeg, les Nordiques de Québec et les Whales de la Nouvelle-Angleterre rejoignent la LNH. Les Whalers deviennent immédiatement les Whalers de  Hartford, suite à la pression mise par les Bruins de Boston sur la direction de la LNH pour que les Whalers abandonnent la partie Nouvelle-Angleterre de leur nom.

Les Oilers on été l’équipe la plus prolifique du groupe avec 5 conquêtes de la Coupe Stanley. Ils ont remporté leur 1ère Coupe seulement cinq ans après leur arrivée , soit en 1984. Les Nordiques sont devenus l’Avalanche du Colorado le 1er juillet 1995. Comble de malheur pour les partisans de l’équipe de Québec, l’Avalanche a remporté la Coupe, dès sa 1ère saison en 1995-1996. Ils en ont ajouté une 2ème en 2001. Les Whalers de Hartford sont devenus les Hurricanes de la Caroline le 6 mai 1997 et ont remporté une Coupe Stanley sous ce nom en 2006. Les Jets de Winnipeg (1972-1996) sont devenus, les Coyotes. Les Jets ayant déménagés à Phoenix pour devenir les Coyotes de Phoenix. Le 31 mai 2011, les Trashers d’Atlanta sont vendus à la compagnie True North Sports and Entertainment , qui annonce son déménagement à Winnipeg, pour la saison 2011-2012. Cette vente et le déménagement ne sont toutefois effectifs que le 21 juin 2011, lorsqu’ils sont approuvés par les membres du bureau des gouverneurs de la LNH. Ceci emmène donc à nouveau les Jets de Winnipeg dans la LNH. Ils sont toujours la seule équipe du lot de l’expansion de l’AMH, à ne pas avoir gagné de Coupe Stanley. 

Un des meilleurs trios de la LNH

La force des Jets est assurément l’attaque! Ils peuvent compter sur plusieurs joueurs très talentueux à l’offensive.

Nikolaj Ehlers : Choix de 1ère ronde des Jets en 2014 et le 9ème au total, Ehlers fut une véritable machine offensive dans le junior. Il a eu des saisons de 101 et 104 points. Un joueur explosif à la vitesse électrisante! Il fut impressionnant lors de son 1er camp d’entraînement chez les pros et les Jets l’ont alors promu directement, sans le faire passer par la ligue américaine. Il a aussi connu une bonne première saison dans la LNH, avec 15 buts et 23 passes, pour 38 points en 72 matchs. 7 points seulement derrière Dylan Larkin des Red Wings de Detroit, tout en ayant disputé 8 matchs de moins ! La saison dernière, il a fait encore mieux avec 64 points en 82 parties !

Patrick Laine : Quel joueur ! À sa première saison dans la LNH, Laine a fait belle figure avec 64 points en 73 parties ! 5 de moins que la gagnant du trophée Calder, Auston Matthews, qui a toutefois disputé 82 matchs. Un patineur explosif et un marqueur-né, Laine a le talent pour devenir le nouveau Finnish Flash et risque d’être le plus gros nom à provenir de la Finlande, depuis Teemu Selanne ! 

Mark Scheifele: Lorsque les Jets l’ont réclamé au 7ème rang de la première ronde en 2011, ils ont pris plusieurs personnes par surprise. Scheifele était classé au 16ème rang par la centrale de recrutement de la LNH. Aujourd’hui les Jets passent pour des génies! Scheifele a été blanchi lors des ses 4 premières parties dans la LNH en 2012-2013. Cependant, il s’est rapidement rattrapé. Le centre de 6 pieds et 3 et 207 livres a progressé de saison en saison, avec des productions de 34, 49 61 et 82 points ! Scheifele à maintenant 227 points dans la LNH ! Il est devenu le meilleur choix de la première ronde, loin devant les  Ryan Nugent-Hopkins, Gabriel Landeskog, Jonathan Huberdeau, Adam Larsson,  Ryan Strome, Mika Zibanejad et Sean Couturier.
En fait, les joueurs de la cuvée 2011 qui ont fait mieux que lui, ont été repêchés en 2ème ronde! Il s’agit de Brandon Saad (43ème au total) avec 232 points et l’étincellant Nikita Kucherov ( 58ème) avec 233 points.

Scheifele est maintenant considéré comme un des meilleurs joueurs de la ligue. Il est non seulement talentueux, mais également un joueur de caractère. Son leadership est reconnu par les Jets ,qui l’ont nommé assistant de leur capitaine Blake Wheeler.

Ces 3 joueurs n’évoluent pas toujours ensemble, mais lorsque c’est le cas, ils forment assurément un des meilleurs trios de la LNH ! Ajoutez à ce trio des attaquants comme Blake Wheeler, Bryan Little, Mathieu Perreault et des défenseurs offensifs comme Dustin Byfuglien et Jacob Trouba et vous avez alors une attaque dévastatrice !

Les gardiens de buts, le point faible des Jets ?

Les Jets ont fait l’acquisition du gardien Steve Mason pour aider à ce niveau. C’est un bon geste, mais j’ai toujours confiance pour ma part au jeune Connor Hellebuyck.  En 2015-2016, il a profité de la blessure à Ondrej Pavelec pour se mettre en valeur. Il a obtenu 13 victoires, avec une très bonne moyenne d’efficacité de .918 et une excellente moyenne de buts accordés de 2,34, compte tenu des circonstances que les Jets ont été une des pires équipes de la LNH cette saison-là. Il fut le meilleur des trois gardiens utilisés en 2015-2016, dans ces trois catégories.
La saison dernière, ce fut plus difficile pour Hellebuyck. Il a obtenu seulement 26 victoires en 56 parties. Chose certaine, Hellebuyck a le potentiel pour devenir un gardien d’élite dans la LNH et je suis prêt à dire que les Jets ne sont pas dans le trouble ,avec un gardien comme lui pour le futur.

On a qu’aperçu une petite partie de leur talent 

Ces joueurs ont fait leurs premiers pas avec les Jets, la saison dernière!

Joshua Morrissey : Choix de 1ère ronde des Jets en 2013 (13ème au total). Les attentes sont élevées envers ce défenseur. Jusqu’ici, il ne les a pas encore comblées, mais il demeure très talentueux et ce n’est qu’une question de temps avant de le voir éclore. Déja la saison dernière, il a été un des défenseurs réguliers des Jets et a inscrit 6 buts et 14 passes en 82 parties.

Andrew Copp: Copp a obtenu 9 buts et 8 passes, en 64 parties la saison dernière. Il a le potentiel d’être un bon centre de 3ème trio ou de 4ème trio dans la LNH.

Le meilleur est à venir

Ils n’ont pas encore joué beaucoup dans la LNH, mais ces jeunes sont tellement talentueux, qu’ils devraient provoquer un impact majeur très bientôt dans la grande ligue !

Kyle Connor : Choix de 1ère ronde des Jets en 2015 (17ème au total), nous pouvons dire qu’il a déjà dépassé les attentes envers lui ! Un autre excellent patineur, Connor possède une grande force physique. Il a obtenu 35 buts et 71 points en seulement 38 matchs, en évoluant au centre pour Les Wolverines de l’Université du Michigan. Il a terminé au 1er rang des marqueurs de la NCAA. Mathias Brunet de La Presse a déjà dit de lui qu’il a le potentiel pour terminer dans les trois premiers marqueurs de la LNH. Chose certaine, s’il continue ainsi, il sera un sérieux candidat au trophée Calder dans la LNH en 2017-2018. Sa sélection tardive au 17ème rang, risque d’être un véritable vol de la part des Jets !  Connor a inscrit 2 buts et 3 passes en 20 matchs avec les Jets la saisons dernière. Il a été ensuite retourné  au Moose du Manitoba où il a inscrit 44 points en 52 partie. Ce n’est qu’une question de temps avant que Kyle Connor devient un jouer de premier plan dans la LNH !

Brendan Lemieux : Un choix de 2ème ronde en 2014 (31ème au total) par les Sabres de Buffalo, l’ailier gauche fut obtenu des Sabres, avec un choix de 1ère ronde en 2015, Tyler Myers, Drew Stafford et Joel  Armia, contre Zach Bogosian, Evander Kane et Jason Kasdorf. Il est le genre de joueur que tout le monde déteste jouer contre, mais qu’on adore avoir dans son équipe! Lemieux a connu des saisons de 60 points et 145 minutes de pénalités avec les Colts de Barrie dans la OHL, avant d’être échangé aux Spitfires de Windsor, avec lesquels il a continué d’exceller comme le fait foi ses 48 points en 34 matchs. Il a terminé la saison 2015-2016 avec le Moose du Manitoba, le club-école des Jets, accumulant 3 points en 5 matchs, dont 2 buts. Ce joueur est ce qu’on appelle en anglais, le « total package ». Il peut jouer un match intense et physique, tout en ayant l’habilité de changer le cours d’un match, avec son flair pour marquer des buts! Il a connu une saison moyenne l’an passé, avec le Moose en obtenant 12 buts et 7 passes en 61 parties. Le talent est là toutefois et Lemieux pourrait se reprendre de  belle façon l’an prochain !

J.C. Lipon : Un choix de 3ème ronde des Jets en 2013 (91ème au total), J.C. Lipon n’a pas le talent d’un marqueur naturel comme Nikolaj Ehlers, mais il possède une grande rapidité qui lui permet de quand même provoquer des choses offensivement. Un travailleur acharné, un joueur d’équipe combatif à souhait. Voilà des qualités qui sont beaucoup recherchées! Il fera un très bon joueur de 4ème trio dans la LNH. Il n’a joué que 9 matchs avec les Jets jusqu’ici, accumulant une passe au passage, mais on va assurément le revoir incessamment.

Jack Roslovic : 2ème choix de 1ère ronde des Jets en 2015 (25ème au total), Roslovic est aussi un produit de la NCAA. Il a représenté l’Université de Miami. Le prometteur joueur de centre a obtenu 10 buts et 16 passes en 36 parties. La saison dernière, il a  évolué avec le Moose du Manitoba et a obtenu 48 points en 65 parties.

Bientôt la coupe ?

En plus de tous ces prospects, les Jets possèdent une équipe bien équilibrée. Ils peuvent compter sur une excellente défensive  et une attaque dévastatrice. Donc oui, les Jets sont l’équipe du futur ! Nous pouvons aussi dire qu’ils soulèveront fort probablement une Coupe Stanley dans un avenir pas si lointain !

Et vous qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que les Jets possèdent un des meilleurs groupes de jeunes prospects de la LNH ? Est-ce qu’ils sont près d’une Coupe selon vous ? Faites-nous part de votre opinion !

Crédit photo : The Score

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *