Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Victor Mete et Noah Juulsen : toutes les chances sont de leur côté !


Olivier Therrien - Fanadiens.com

Ce n’est un secret pour personne : Marc Bergevin a toujours manifesté son désir de développer son équipe par le repêchage. Malgré les nombreuses critiques que certains partisans tiennent à l’égard de l’équipe de recruteurs du Canadien, il convient de dire que le CH dispose tout de même d’une banque bien fournie d’espoirs, considérant le fait que la formation montréalaise repêche souvent tard, compte tenu des bons résultats obtenus en saison régulière. Cet article traitera en particulier des jeunes Victor Mete et Noah Juulsen; deux jeunes qui pourraient bien surprendre et, qui sait, peut=être bien se tailler une place au sein de la formation en vue de la prochaine campagne.

Mais qui est Victor Mete?

Ce jeune défenseur canadien fût repêché par l’organisation du Canadien au 100ième rang du repêchage de 2016, alors qu’il venait tout juste de récolter un total de 38 points en 68 parties avec les Knights de London. Étant un quatrième choix, bien peu de gens avaient prédit un avenir brillant pour le petit défenseur de 5 pieds 10 pouces et pourtant, à notre agréable surprise, Mete a fait encore mieux,en récoltant 6 points de plus cette saison et ce, en 18 parties de moins (44 points en 50 parties). Le plus surprenant n’est cependant pas visible au niveau des points, alors que le jeune défenseur de 19 ans affiche un différentiel cumulé de +108 en trois saisons dans les ligues mineures. Certains remarqueront toutefois que cette statistique peut être atténuée du fait que Mete joue avec les Knights de London, un club très bien fourni en joueurs surdoués.

Puisque nous ne sommes toujours pas en mesure de savoir si Andreï Markov sera de retour avec le Tricolore pour la prochaine saison, il peut être concevable de tester ce jeune quart-arrière en début de saison, alors qu’il présente des atouts indéniables sur un jeu de puissance. Nous pouvons d’ailleurs aisément comparer Victor Mete et le retraité Brian Rafalski. Le défenseur américain a connu une carrière fulgurante avec les Devils du New Jersey et les Red Wings de Détroit, malgré sa petite taille et le fait de n’avoir jamais été repêché.

Noah Juulsen : Prêt pour la LNH ?

Premier choix du Canadien 2015, Noah Juulsen est un autre défenseur dont nous sommes en attente d’une éclosion, alors qu’il avait quelque peu déçu l’an dernier, diminué par des blessures. Affichant un style de jeu beaucoup plus complet que Mete, il ne faut pas se surprendre que sa production offensive soit quelque peu inférieure à ce dernier (34 points en 49 matchs). Le prochain camp d’entrainement sera donc primordial afin de constater si son jeu défensif est à point afin de suivre le rythme de la LNH et de présenter le même niveau de jeu physique que dans les ligues mineures, puisque ceux-ci constituent assurément ses meilleurs atouts.

La brigade défensive du Canadien étant déjà bien fournie en défenseurs à caractère défensif, il est à noter qu’il sera quelque peu plus difficile pour Noah Juulsen de se démarquer et de se tailler une place dans la formation, à moins qu’il ne présente également une contribution offensive convenable et un bon soutien en relance de zone.

En conclusion, les portes sont donc bien ouvertes pour ces deux jeunes défenseurs issus du repêchage. À eux de saisir la chance qui se présentera à eux et de ne pas donner le choix à l’administration du CH que de les garder dans la formation principale suite au camp d’entraînement.

Mots clés: , , ,