Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Pourquoi Matt Duchene ne sera pas échangé au Canadien


Olivier Therrien - Fanadiens.com

Parmi les nombreuses rumeurs ayant circulées concernant le Canadien, il va sans dire que celle de Matt Duchene est celle qui a fait le plus couler d’encre en cette dernière campagne et entre-saison. Dans cette nouvelle chronique hebdomadaire dans laquelle je tente de désamorcer ces vaines rumeurs; regardons d’un œil attentif le cas Matt Duchene!

Entrave #1 : Les besoins de l’Avalanche

Avant même de se pencher sur les rumeurs concernant les demandes exorbitantes du directeur-général du Colorado, il est impératif de déclarer ceci : les besoins de l’Avalanche sont clairement contraires aux surplus accumulés par le CH, c’est-à-dire que, peu importe ce que Bergevin tentera d’offrir, il n’obtiendra qu’un refus à moins de toucher à un joueur primordial à l’avenir de son club. Le Colorado étant principalement en besoin de joueurs démontrant un fort leadership afin d’entourer leurs jeunes vedettes; il nous est très difficile de concevoir quel joueur du Tricolore saurait satisfaire à cette exigence. En effet, nos principaux leaders sont soient intouchables pour acquérir Duchene (Weber, Price) ou pas assez productifs pour constituer un échange équitable pour les deux équipes (Plekanec, Gallagher).

À la lumière ce premier fait, il revient d’établir qu’il serait surprenant de voir un tel échange survenir, compte tenu du manque de complémentarité entre les surplus/besoins des deux équipes.

Entrave #2 : Le caractère de Duchene

C’est loin d’être un fait inconnu : Marc Bergevin dispose d’une philosophie très structurée et cherche à constituer son équipe de joueurs motivés et prêts à tout pour gagner une Coupe Stanley. Or, bien qu’il n’y ait aucun doute que Duchene souhaite soulever un jour le précieux trophée, il s’agit d’un fait notoire qu’il n’est pas le type de joueur à se lever particulièrement dans les moments importants et qu’il a pour réputation de se trainer les bottines quand les choses ne vont pas en son sens. On peut donc en conclure que son caractère connu des médias est assurément un facteur qui devrait faire reculer Bergevin si jamais un échange touchant à son noyau se profilait.

Entrave #3 : Le prix demandé est tout simplement trop cher !

Joe Sakic, le directeur-général de l’Avalanche, n’a rien cassé depuis qu’il est DG dans la LNH. Ses récents déboires concernant le cas Duchene ne l’aidera certainement pas à rétablir sa réputation de directeur-général alors que l’agent de Duchene a manifestement exprimé son insatisfaction du travail de Sakic, alors que cela fait bien longtemps que nous nous attendons au départ du jeune centre. Selon ce qu’a rapporté plusieurs médias, les Islanders de New York auraient d’ailleurs obtenu un refus à leur offre d’échange qui incluait leur sélection de premier tour ainsi que le défenseur Travis Hamonic (échangé récemment aux Flames). C’est-à-dire à quel point le prix demandé est élevé !

Je conclus donc en affirmant qu’il serait très surprenant, voir même près de l’impossible, que Matt Duchene soit échangé au Canadien au cours de l’été, puisqu’il ne cadre aucunement aux valeurs que préconise l’organisation montréalaise et que le prix pour l’obtenir serait beaucoup trop cher et toucherait inévitablement au noyau de joueurs que Bergevin a en estime de garder.

Mots clés: , , ,